Comparatif : 10 Nas 2 et 3 disques

Publié le 11/06/2008 par
Envoyer Imprimer
Protocole de test
Rappelons la méthodologie que nous employons pour évaluer les performances des Nas. Voici déjà le matériel employé :
– cinq disques durs Seagate de 500 Go (ST3500320AS) ;
– un switch gigabit Netgear GS-108, qui gère les paquets Ethernet jusqu’à 9 Ko (jumbo frames) ;
– un boîtier pour disque dur Enermax Jazz, qui a pour particularité de proposer une double interface USB 2.0/eSata ;
– sonomètre, thermomètre et wattmètre pour les mesures environnementales.


Nous avons monté nos disques dans tous les Nas, y compris le Lacie, mais à l’exception des Freecom et Iomega pour lesquels l’opération n’était pas possible. Du coup, si les mesures correspondent bien aux performances que vous obtiendrez avec ces produits, elles ne sont pas directement comparables avec les autres. Pour cette raison, nous les présenteront à part dans les graphiques.

Plutôt que des benchs synthétiques type Iometer ou Iozone, nous avons décidé de privilégier le chronométrage de simples copies de fichiers. Au moins deux raisons expliquent ce choix : d’une part, cela permet de donner des taux de transferts nettement plus représentatifs d’un usage réel des machines que des mesures théoriques. D’autre part, cela permet également de tester de manière strictement identique les différents protocoles d’accès : SMB/CIFS et FTP essentiellement, mais aussi iSCSI et volumes externes connectés sur les prises USB/eSata.

Trois ensembles de fichiers ont été utilisés pour les tests :
– fichiers de grosse taille (2 fichiers pour 1,83 Go) : deux films Divx ;
– fichiers de taille moyenne (63 fichiers pour 1 Go) : mélange de fichiers MP3 et Flac ;
– fichiers de petite taille (14 746 fichiers pour 659 Mo, tous inférieurs à 1 Mo) : un site web !

Les tests ont été effectués en lecture/écriture, chaque mesure étant répétée trois fois. Pour le CIFS/SMB, un simple batch Robocopy nous a servi à mesurer le temps de copie de nos fichiers. Pour le FTP, ce sont les logs Flash FXP qui nous ont donné les temps de transfert.

Les transferts de fichiers, enfin, ont été lancés à partir de la machine suivante :
– Core 2 Duo E4500 ;
– 2 Go de mémoire DDR2 667 MHz ;
– carte mère Asus P5K-SE ;
– deux disques durs Western Digital WD5000AAKS-0 en Raid 0 comme source et destination des fichiers ;
- une carte réseau Gigabit D-Link DGE-530T (PCI, circuit Marvell Yukon).

Tous les Nas ont été testés avec les dernières versions de firmware disponibles.
Vos réactions

Top articles