Actualités cartes mères

Coffee Lake : avalanche de cartes mères Z370

Publié le 09/10/2017 à 12:08 par
Imprimer

Nous l'avons évoqué dans notre dossier consacré aux Coffee Lake, malgré l'utilisation d'un Socket 1151 de nouvelles cartes mères sont nécessaires. Elles sont basés sur un "nouveau" chipset, le Z370, qui est en fait un Z270 renommé.

Il faudra en fait attendre le début d'année prochaine pour voir débarquer les H310, B360 et H370 basés cette-fois sur une nouvelle puce intégrant entre autre l'USB 3.1 Gen2 et le Wi-Fi.

En attendant alors que la gamme Coffee Lake, certes très peu disponible, commence à un peu plus de 120 € avec le Core i3-8100 il faut donc dépenser autant dans une carte mère Z370 même si on a pas besoin des particularités du chipset Z (débloquage de l'overclocking et possibilité d'avoir 2 ports PCIe x16 Gen3 reliés en x8 au processeur). Les cartes mères les plus abordables sont ainsi aux alentours de 120 € également, alors qu'on peut trouver des cartes B250 Express à 70 €, et encore moins en H110 Express.

La présence d'un seul chipset n'a fait que décupler l'enthousiasme habituel des fabricants de cartes mères à chaque sortie Intel. On dénombre ainsi, en comptant les doublons lié parfois à l'option Wi-Fi :

  • 10 modèles de Z370 chez ASRock , dont 1 en micro ATX et 2 en mini-ITX
  • 14 modèles de Z370 chez ASUS , dont 2 en microATX et 1 en mini-ITX
  • 10 modèles de Z370 chez Gigabyte , dont 1 en microATX
  • 12 modèles de Z370 chez MSI , dont 1 en microATX et 1 en mini-ITX

Soit un total de 46 cartes ! De quoi se perdre devant tant de référence, l'indisponibilité des Coffee Lake a au moins pour avantage de laisser le temps de prendre le temps de choisir. De leurs côté les constructeurs les plus petits sont logiquement moins prolifiques, on dénombre ainsi seulement 2 modèles ATX chez Biostar  et 3 chez EVGA , dont un en microATX.

ASUS se lance dans le mini-ITX AM4

Tags : AM4; ASUS; B350;
Publié le 04/10/2017 à 15:30 par
Imprimer

Le mini-ITX n'a clairement pas été le format privilégié des fabricants de cartes mères en AM4 puisqu'il aura fallu attendre cet été pour vraiment voir des modèles débarquer en boutique.

Alors que MSI n'est toujours pas de la partie, ASUS va enfin se positionner sur ce segment avec la ROG STRIX B350-I GAMING qui a été référencée par une boutique suédoise .

 
 

L'alimentation de l'AM4 semble comporter 6 phases pour le CCX et la carte se contente bien entendu de deux DIMM DDR4. 4 SATA sont de la partie ainsi que deux slots M.2. Le réseau Gigabit est pris en charge par une puce Intel I211-AT et le Wi-Fi, non détaillé, est intégré. Côté audio on retrouve sur un PCB à part placé à l'horizontale du principal un ensemble dénommé SupremeFX basé sur un Realtek ALC1220 mais qui ne propose que 3 sorties analogiques.

La carte ne dispose pas de sorties vidéos et est donc clairement orientée pour un usage avec un Ryzen et une carte graphique sur son port PCIe x16 Gen3, on dispose par ailleurs de 4 ports USB 3.0 et 2 ports 3.1 à l'arrière de la carte. Le tarif affiché chez nos amis suédois est de 199 € avec une TVA de 25%.

Le RAID NVMe disponible sur X399 en beta

Tags : AMD; Threadripper; X399;
Publié le 04/10/2017 à 09:52 par
Imprimer

Avec un peu de retard sur la date prévue initialement, AMD vient de mettre en ligne son pilote NVMe RAID pour AMD X399. Encore au stade de beta, il permet combiné à une mise à jour du bios de créer une grappe amorçable en RAID 0, 1 ou 10 combinant jusqu'à 10 SSD.

 
 

Via un billet de blog  AMD indique avoir combiné 6 Samsung 960 Pro 512 Go en RAID 0 pour des débits de 21,2 Go/s en lecture et 11,5 Go/s en écriture, soit 6x et 5,4x mieux que sur un SSD. A titre de rappel sur LGA 2066 seul ce RAID 0 est gratuit, le RAID 1 nécessite une clef Intel VROC Standard payante et le RAID 5 - non proposé par AMD - une clef Premium.

La spécification de l'USB 3.2 a été publiée

Publié le 02/10/2017 à 15:44 par
Imprimer

La semaine dernière, l'USB-IF a publié la version finale  de la spécification pour la nouvelle version de l'USB, baptisée USB 3.2. Sur le papier, cette modification est relativement mineure puisqu'elle ne fait "que" doubler les débits en utilisant les deux paires de données déjà présentes dans les câbles USB Type-C. Ces quatre canaux étaient déjà utilisés simultanément par le DisplayPort et le Thunderbolt 3.

La rétrocompatibilité est donc assurée du côté des câbles et des périphériques, il n'y a en pratique que les hubs Type-C vers multiples Type-C (qui existent à peine en pratique...) qui devront être mis à jour pour pouvoir gérer correctement l'utilisation simultanée des quatre canaux de données. L'USB-IF a effectué une "mise à jour mineure" de la spécification dédiée aux hubs pour couvrir ce changement.

La disponibilité des contrôleurs USB 3.2 et d'éventuels périphériques est pour l'instant inconnue, mais nous ne serions pas surpris de voir les premiers périphériques d'ici au CES en janvier.

Z370 incompatible avec les Core de 7 et 6è génération !

Publié le 19/09/2017 à 11:49 par
Imprimer

Fin août nous avions évoqué, suite à la fuite des images des boites des processeurs, l'incompatibilité des Core i7 et i5 Coffee Lake de 8è génération avec les cartes mères LGA 1151 actuelles. Il s'avère que les futures cartes mères Z370 Express ne seront pas non plus compatibles avec les processeurs LGA 1151 de 7 et 6è génération, soit les Kaby Lake et Skylake.

Nous confirmons en effet les tests de Hardware.info  avec nos propres essais sur une Z370 qui n'a pas pu démarrer avec un Core i3-7100. On pourrait penser qu'il ne s'agit que d'un souci de bios sur notre carte mère mais le manuel de la carte mère est clair, puisqu'il ne fait mention dans la partie "CPU" que des processeurs Intel Core LGA 1151 de 8è génération là ou sur un modèle Z270 il est fait état des Intel Core de 7 et 6è génération.

Bien entendu alors que l'impossibilité d'utiliser un Coffee Lake sur Z270/Z170 est plus que gênante dans le cadre de l'upgrade, c'est cette fois moins problématique puisque les acquéreurs de Z370 n'ont pas vraiment d'intérêt à l'associer à un ancien processeur, sauf dans des cas spécifiques comme une upgrade en deux temps par exemple. Il faudra donc faire sans malgré la compatibilité "physique", dont on se demande au final pourquoi elle a été conservée !

Top articles