Actualités cartes mères

Brix Gaming UHD chez Gigabyte

Publié le 09/09/2016 à 12:29 par
Envoyer Imprimer

Gigabyte vient de lancer un nouveau mini-PC dans sa gamme Brix, le Brix Gaming UHD. Nous avions déjà entrevu rapidement ce modèle au Computex.

 
 

Visuellement, il s'agit d'une tour à base carrée (11cm de côté pour 22cm de hauteur) avec un coin aplati dans lequel on retrouvera la connectique de la carte mère, à savoir deux ports USB 3.0, deux ports USB 3.1 (un Type-A et un Type-C), un connecteur Gigabit Ethernet, les prises audio et deux connecteurs pour les antennes WiFi. A gauche de ces ports, on retrouvera ceux de la carte graphique, à savoir un HDMI et trois Mini DP.

Sur son site, Gigabyte met en avant l'existence de deux modèles, un en Core i5 et l'autre en Core i7 de génération Skylake. On aura donc au choix un Core i5-6300HQ (2.3/3.2 GHz) ou un Core i7-6700HQ (2.6/3.5 GHz). Pour le reste les caractéristiques sont identiques avec une carte mère utilisant le chipset HM170 d'Intel disposant de deux slots SO-DIMM DDR4.

La conception interne est assez originale puisque la carte mère est placée en diagonale dans le boîtier tandis que la carte graphique, une GTX 950 avec 4 Go de GDDR5, est placée sur un coin du boîtier. Il s'agit d'une carte MXM placée sur un PCB custom. Ce dernier est relié par deux câbles à la carte mère pour faire passer le signal PCI Express. La carte graphique est surplombée par un radiateur biseauté.

Sur la carte mère, on retrouve deux slots M.2 2280, reliés respectivement au chispet et au CPU, ainsi qu'un slot PCIe M.2 dans lequel est placée la carte WiFi Intel 8260 (ac). On pourra aussi placer deux disques SATA 2.5 pouces, un derrière la carte graphique, et l'autre dans le coin opposé à côté du radiateur processeur.

Le refroidissement est assuré par un ventilateur unique en 92mm qui aspire l'air par le bas et le fait traverser le boîtier pour sortir par le haut.

Ce design de Gigabyte a le mérite d'être original, même si il n'est pas sans nous rappeler, au moins dans l'idée de sa carte mère en diagonale le Mac Pro.

Gigabyte annonce un prix public autour de 949 euros pour la version Core i7, sans préciser clairement la disponibilité qui devrait arriver dans les prochaines semaines.

Nouveau contrôleur USB 3.1 Asmedia

Tags : ASMedia; MSI; USB; USB 3.1;
Publié le 07/09/2016 à 16:32 par
Envoyer Imprimer

MSI a annoncé une nouvelle carte mère "gamer" dans sa gamme Z170, la Z170A Gaming M6. Le communiqué du constructeur est relativement léger en détails, et la carte n'est toujours pas référencée sur son site. L'annonce retient tout de même notre attention par la présence d'un nouveau contrôleur USB 3.1, l'ASM2142 d'Asmedia.

D'après le communiqué de MSI , Asmedia aurait travaillé avec la marque pour le développement et le test de ce nouveau contrôleur.

Jusqu'ici les cartes mères Z170 intégraient en général l'ASM1142 (voir notre comparatif de cartes mères Z170). Ce dernier à la particularité de pouvoir être connecté au choix en PCIe Gen3 x1, ou en PCIe Gen2 x2. Il gère deux ports en simultané et est compatible avec le protocole UASP.

Si le site d'Asmedia n'a pas encore été mis à jour, la nouveauté principale de l'ASM2142 semble être l'interconnexion qui passe à deux lignes PCIe Gen3, doublant la bande passante disponible. Quelque chose qui pourrait améliorer les performances en théorie, nous avions pu voir durant nos tests qu'en utilisant deux ports en simultanée, l'Alpine Ridge d'Intel (l'autre contrôleur USB 3.1 que l'on retrouve sur certains modèles de cartes mères) est capable de dépasser la bande passante d'un seul lien PCIe Gen3.

Pour le reste le contrôleur continue de gérer deux ports en simultanée. Il faudra attendre la disponibilité de la carte, ou une mise à jour du site d'Asmedia pour en savoir plus, mais l'arrivée d'un contrôleur abordable - c'est en général le positionnement d'Asmedia - utilisant deux lignes PCIe Gen3 devrait être une bonne chose pour les prochaines fournées de cartes mères à venir.

Nouvelles MAJ Thunderbolt 3 chez Gigabyte

Publié le 30/08/2016 à 13:40 par
Envoyer Imprimer

Comme il l'avait fait en octobre 2015, Gigabyte vient d'annoncer une nouvelle vague de certification Thunderbolt 3 pour ses cartes mères utilisant le contrôleur Intel Alpine Ridge. Les cartes mères suivantes supporteront ainsi cette technologie après une simple mise à jour de l'UEFI :

  • GA-X99-Designare EX
  • GA-Z170X-Designare
  • GA-Z170X-Ultra Gaming
  • GA-Z170X-UD3 Ultra
  • GA-X170-WS ECC
  • GA-H170-Designare

Elles rejoignent la liste des cartes qui était déjà certifiées :

  • GA-X99P-SLI
  • GA-Z170X-Gaming G1
  • GA-Z170X-Gaming GT
  • GA-Z170X-Gaming 7/-EK
  • GA-Z170X-UD5 TH
  • GA-X170-Extreme ECC

Pour ses autres cartes mères X99 et Serie 100, Gigabyte propose une carte fille, la GC-ALPINE RIDGE. A noter également le lancement d'une baie 5.25" proposant un connecteur USB 3.1 Type-A mais aussi Type-C avec en sus du Thunderbolt 3 le support de Power Delivery 2.0 jusqu'à 100 watts.

Un standard pour les chargeurs USB

Tag : USB;
Publié le 18/08/2016 à 17:49 par
Envoyer Imprimer

En avril dernier, l'USB-IF avait indiqué travailler sur la standardisation des chargeurs USB Type-C. C'est désormais chose faite puisque le comité qui s'occupe de diriger l'avenir de l'USB vient d'annoncer ce nouveau standard par un communiqué de presse (PDF) . Tous les chargeurs certifiés seront désormais capables de charger n'importe quel périphérique USB Type-C !


L'effort de standardisation au niveau de l'IEC était encore en cours

Pour rappel, l'USB Type-C inclut une norme de chargement très avancée, l'USB Power Delivery qui autorise le chargement de périphériques jusque 100 watts (les ports USB 2.0 classiques délivrent pour rappel 5 watts, et au mieux 15 watts pour des ports spécifiques). De quoi autoriser l'alimentation d'une nouvelle classe de périphériques (on peut imaginer un écran USB Type-C alimenté par son seul connecteur), mais aussi d'ajouter de la flexibilité.


Exemple de fonctionnement du changement de rôle rapide présenté en avril dernier

Une des nouveautés du standard USB-PD 3.0 et de l'USB Type-C 1.2 est d'autoriser le changement de rôle rapide. Un PC portable et un disque dur peuvent être relié à un hub USB auto alimenté. Ce dernier fournira alors l'alimentation à la fois au PC et au disque dur. Si cependant on débranche l'alimentation, la batterie du PC portable prendra le relais pour alimenter à la fois le hub USB, et le disque dur.

Pour arriver à un standard universel, l'USB-IF avait commencé à simplifier la manière dont la puissance est délivrée avec des règles fixes. Le comité de standardisation avait ainsi mis de côté le concept de profils, totalement incompréhensible pour les utilisateurs.

Le communiqué de l'USB-IF donne quelques indication sur le nouveau standard. D'abord, un logo sera apposé désormais sur tous les chargeurs certifiés pour les reconnaître facilement. Ils seront de facto interopérables avec tous les autres périphériques USB Type C, la négociation de la puissance étant effectuée lors de la connexion. On pourra donc connecter un smartphone à un chargeur 100 watts, et un PC portable à un chargeur 15 watts si on le souhaite sans qu'il n'y ait de difficulté.

Pour simplifier le tout, le logo présent sur le chargeur indiquera tout simplement sa puissance en watts ! La puissance est indiqué dans une taille assez petite sur le logo, mais l'on se félicitera quand même de sa présence qui devrait aider largement à la compréhension pour les utilisateurs.


La plaquette de présentation de l'USB-IF

Les divers messages qui s'afficheront à l'écran pour les utilisateurs (par exemple un avertissement si le chargeur est insuffisant) indiqueront également des puissances en watts. Une simplification et une interopérabilité bienvenue qui sera, on l'espère, adoptée rapidement par les acteurs du milieu...

PCIe 4 .0 (encore) en finalisation, 5.0 ensuite

Publié le 30/06/2016 à 23:39 par
Envoyer Imprimer

Le PCI Express 4.0 continue d'être mis au point par l'organisme PCI-SIG malgré de nombreux retards. EETimes  nous donne quelques nouvelles, ainsi la version 0.7 des spécifications initialement prévue pour fin 2015 n'est pas encore approuvée, il faudra a priori attendre encore un mois avant que ce soit le cas. Il faudra encore au moins une version 0.x avant la version définitive 1.0 qui n'arrivera pas avant 2017.

Le consensus prenant plus de temps que prévu il semble que certains industriels s'impatientent, au point de lancer des produits basés sur cette révision 0.7 qu'ils estiment assez avancée. Tant qu'il s'agit de produits très spécialisés ou l'interopérabilité n'est pas la priorité, tels qu'une puce Mellanox 100G Infiniband qui a fait l'objet d'une démonstration, pourquoi pas.

Rappelons que cette version doublera le débit pour atteindre 16 GT/s avec un codage identique de 128b/130b, soit quasiment 2 Go/s pour chaque ligne dans chaque direction. Ce gain se fait uniquement via la fréquence, la contrepartie étant que les connexions utilisables sans resynchroniseur de signal sera plus courte.

Alors que le PCI-SIG pensait lorsqu'il a commencé à travailler sur la version 4.0 qu'il s'agirait de sa dernière interconnexion utilisant des pistes en cuivre, il semble que finalement une version 5.0 verra ensuite le jour. Beaucoup de questions sont encore en suspens, ne serait-ce que le débit (le double soit 32 GT/s, ou 25 GT/s ?) ou encore la rétrocompatibilité.

Top articles