Actualités ssd

Samsung lance le PM1633a de 15,36 To (MAJ)

Tag : Samsung;
Publié le 30/07/2016 à 10:30 par
Envoyer Imprimer

Mise à jour du 30/07/2016 : On connaît le prix de ce SSD d'une capacité record puisqu'il est maintenant référencé chez deux revendeurs outre-atlantique (ici  et là ) : environ 10 000$. Avis aux amateurs !

News du 03/03/2016 : Présenté l'été dernier lors du Flash Memory Summit, le PM1633a de Samsung n'est finalement lancé que ce jour. Ce SSD 2.5" 9.5mm doté d'une interface SAS 12 Gbps se destine aux entreprises et se distingue par sa capacité record de … 15,36 To ! Il succède au PM1633 qui se "limitait" au mieux à 3.84 To.

Pour atteindre une telle capacité utilise la V-NAND TLC Samsung de 3è génération offrant 32 Go par die 48 couches. Les débits annoncés sont de 1200 Mo /s en lecture comme en écriture, ce qui correspond à la limite de l'interface, alors qu'en accès aléatoire il est question de 200 000 IOPS en lecture et 32 000 IOPS en écriture.

Le contrôleur Samsung est épaulé par pas moins de 16 Go de DRAM et le PM1633a est spécifié pour 1 DWPD (drive writes per day), c'est-à-dire pour l'équivalent d'une écriture journalière complète (la durée n'est pas précisé, c'est probablement 5 ans). La gamme PM1633a sera également décliné dans un second temps en versions 7,68 To, 3,84 To, 1,92 To, 960 Go et 480 Go. Aucun prix n'est communiqué par Samsung.

NAND 3D 32 Go TLC 64 couches chez Toshiba / Western

Publié le 27/07/2016 à 12:09 par
Envoyer Imprimer

Toshiba et Western Digital continuent d'avancer du côté de la NAND 3D. Ainsi après avoir produit des puces empilant 48 couches en 2015, en 16 Go et MLC en mars puis en 32 Go et TLC en août, l'échantillonnage d'une nouvelle puce de 32 Go TLC 64 couches a débuté. La structure est toujours de type BiCS (Bit Cost Scalable), une option encore différente de celles utilisées par Samsung et Micron/Intel.

Les deux constructeurs, associés au sein de la joint-venture Flash Forward, précisent que leur prochain objectif est de produire une puce de 64 Go 64 couches. Aucune information n'est communiquée du côté des performances ou de l'endurance de la puce, ils se limitent à indiquer que la densité augmente de 40% (soit plus que le nombre de couches) par rapport à la génération précédente.

La production en volume de cette puce n'est toutefois pas prévue avant le premier semestre 2017, rappelons au passage que la 3D NAND annoncée l'an passé n'a pas encore trouvé son chemin au sein de SSD.

Le MX300 décliné de 275 Go à 1 To

Publié le 26/07/2016 à 22:46 par
Envoyer Imprimer

Le Crucial MX300, premier SSD de la marque utilisant de la 3D NAND TLC, n'était disponible que dans une capacité de 750 Go depuis son lancement mi-juin. Il est désormais décliné en versions 275 Go, 525 Go et 1 To aux tarifs respectifs de 75, 140 et 280 €, contre 205€ en 750 Go.

La garantie reste de 3 ans dans tous les cas, l'endurance variant logiquement selon la capacité : de 220 To en 750 Go, on passe à 80, 160 et 360 To pour les nouvelles capacités. Les performances annoncées sont identiques de 525 Go à 1 To : 530/510 Mo/s en lecture/écriture séquentielle, 92K/83K IOPS en lecture/écriture aléatoire 4K. Pour le 275 Go on est à 530/500 Mo/s et 55K/83K IOPS.

Rappelons que le MX300 fait appel à un cache SLC, dans certains cas d'écriture intensive on peut ainsi tomber à 300 Mo/s sur la version 750 Go et donc probablement moins sur les versions 525 et surtout 275 Go. Le Samsung 850 EVO qui fait également appel à de la 3D NAND est plus cher mais supérieur tant sur le plan des performances (sans que l'écart ne se ressente vraiment en pratique, comme d'habitude dans le monde du SSD) que de la durée de la garantie.

Nouvelle usine NAND 3D Toshiba / Western

Publié le 15/07/2016 à 15:17 par
Envoyer Imprimer

Toshiba et Western Digital viennent d'annoncer l'inauguration d'une nouvelle usine de semi-conducteur au Japon, New Fab 2. Initiée en septembre 2014 alors que SanDisk n'avait pas encore été racheté par Western Digital, cette usine de 27600m² est la propriété de la joint-venture Flash Forward. Elle sera utilisée pour produire de la NAND 3D.

Depuis octobre 2015 des équipements ont commencé à être installés dans les locaux, et la première production a débuté en mars. Toshiba et Western précisent qu'ils ont l'intention d'étendre les capacités de production de l'usine en fonction des conditions de marché.

Computex: ADATA: 3D NAND + Maxiotek pour petits prix

Publié le 14/06/2016 à 15:22 par
Envoyer Imprimer

Spin-off de JMicron, Maxiotek est un nouveau venu qui va se concentrer sur les contrôleurs pour SSD, en commençant pour les modèles à bas coûts. La société proposé notamment le MK8115 qui a la particularité de pouvoir fonctionner sans DRAM, ce qui permet de faire quelques économies. Ce contrôleur supporte toutes les fonctionnalités devenues classiques telles que le TRIM ou encore un cache de type SLC, ainsi que toutes les méthodes de cryptage courantes.

 
 

L'un des premiers partenaires de Maxiotek est le Taïwanais ADATA qui propose avec sa série SU700 des SSD 2.5" qui associent au MK8115 de la 3D NAND Micron MLC ou TLC. Les performances affichées sont similaires, cache SLC oblige, mais elles seront évidemment meilleures en pratique sur le modèle MLC qui profitera également d'une meilleure endurance.

Ces SSD sans DRAM sont mis en avant comme des solutions de remplacement pour les disques durs. Ils ne visent donc clairement pas les performances mais bien les plus petits prix possibles pour des capacités allant de 128 Go à 1 To. A noter que cette capacité est la plus élevée supportée par Maxiotek sans DRAM. Pour monter à 2 To il faudra passer au Maxiotek MK8113 qui est, lui, associé à une puce de DRAM.

Top articles