Actualités ssd

Kingston HyperX Savage avec Phison S10

Publié le 27/04/2015 à 21:03 par
Envoyer Imprimer

Kingston ajoute une nouvelle série à sa gamme de SSD avec les HyperX Savage qui viennent remplacer les HyperX 3K. Déjà présentés au CES, ces SSD sont similaires aux Neutron XT de Corsair et associent contrôleur Phison S10 (PS3110) et flash Toshiba A19nm.


Les capacités varient de 120 à 960 Go, côté performances Kingston annonce 520 Mo /s et 100K IOPS en lecture quelle que soit la version sous AS-SSD/CrystalDiskMark et IOMETER. En écriture séquentielle il est question de 350 Mo /s sur la version 120 Go et 490 à 510 Mo sur les versions supérieures, contre 84 à 89K IOPS en écritures aléatoires.

La garantie est de trois ans est durant cette période Kingston annonce que ces SSD peuvent encaisser 113, 306, 416 et 681 To en versions 120, 240, 480 et 960 Go, des chiffres qui sont bizarrement loin d'être exactement corrélés à la capacité. L'HyperX Savage sera décliné avec deux bundles, le premier comprends un adaptateur 3.5", un adaptateur 9.5mm et un coupon pour un logiciel de clonage, le second y ajoute un boitier USB 3.0 2.5", un câble SATA et un tournevis.

Samsung Magician 4.6 et firmware 840 EVO dispos

Publié le 24/04/2015 à 10:12 par
Envoyer Imprimer

Samsung a mis en ligne la version 4.6 de son utilitaire Magician pour SSD. Cette version dont nous vous parlions il y a peu permet d'upgrader le firmware d'un 840 EVO vers le EXT0DB6Q qui apporte un correctif pour le ralentissement des performances sur les données anciennes, et intègre une option d'optimisation avancée pour réécrire les données du SSD si cela s'avère nécessaire malgré le firmware. Pour les SSD ne disposant pas d'un nouveau firmware, tels que les 840, cette réécriture plusieurs fois par an sera par contre la seule manière de contourner le problème. Le firmware EXT0DB6Q n'est pas encore disponible sous forme d'ISO.


Chose étonnante Samsung a mis en place une limite de téléchargement quotidienne sur le nouveau Magician qui est atteinte à ce jour, ce ne sont pourtant pas les moyens qui manquent chez le géant Coréen. Vous pouvez télécharger Samsung Magician 4.6 sur nos serveurs, toutefois le logiciel pourrait ne pas vous proposer le nouveau firmware pour les mêmes raisons, il faudra quitter/relancer Magician pour retenter son téléchargement ou bien attendre quelques jours que les serveurs Samsung soient moins chargés.

Samsung 1er du SSD avec 1/3 du marché

Publié le 21/04/2015 à 19:13 par
Envoyer Imprimer

Selon les estimations du cabinet IHS publiées par ZD Net, Samsung est resté de loin le numéro un du SSD en 2014 avec 34% du marché mondial. Il est suivi par Intel et Sandisk qui se partagent chacun 17%, puis de Micron à 8%, Toshiba à 7%, Lite-On à 6%, WDC à 5%, Kingston à 3% et Seagate et SK Hynix à 1% chacun.


Nous ne disposons pas des estimations d'IHS pour les années précédentes, mais selon un autre institut (Gartner) le géant coréen était à 28,5% en 2013 contre 23,2% en 2012. Intel serait également en progression si un compare ces données après une baisse de 14,7% en 2012 à 13,1% en 2013 alors que Sandisk poursuit une croissance forte puisqu'il était à 5% en 2012 et 11,7% en 2013. Micron était pour sa part à 3,3% en 2012 et 6,9% en 2013, contre 9,2% et 5,6% pour Toshiba.

Fix 840 EVO en approche, 840 abandonnés ?

Publié le 17/04/2015 à 18:17 par
Envoyer Imprimer

PCPer a pu mettre la main sur le firmware EXT0DB6Q pour les 840 EVO qui sera mis en ligne par Samsung à la fin du mois. Combiné à une nouvelle version de Magician, ce firmware est censé résoudre définitivement le bug entraînant une baisse des performances en lecture sur les données anciennes qu'avait déjà tenté de corriger Samsung en octobre dernier.

En pratique immédiatement après avoir flashé un SSD problématique les performances augmentent fortement puisque PCPer passe de de 100 Mo /s à 400 Mo /s. Pour revenir à 500 Mo /s l'utilisation de la nouvelle option de Magician, Optimisation avancée, qui réécrit les données reste par contre nécessaire.


Samsung n'est pas contre pas très clair concernant ce que fait exactement ce firmware puisqu'il parle d'une fonctionnalité rafraichissant les données (et donc les réécrivant et consommant au passage un cycle d'écriture). C'est peut être le cas mais nos confrères n'ont pas pu le mettre en évidence même en laissant le SSD au repos 10 minutes et le fait que les performances augmentent juste après le flash montre qu'il y a autre chose.

Mais le gros problème est que quand ils ont demandé à Samsung si d'autres SSD Samsung à base de TLC recevraient une mise à jour de firmware, Samsung a indiqué que ce bug n'avait été reporté que sur le 840 EVO. Pourtant de nombreux utilisateurs se sont plaints d'un comportement similaire sur le 840 ainsi que sur les versions OEM des 840 et 840 EVO, et Samsung avait d'ailleurs indiqué fin octobre avoir identifié le problème sur les 840 et travailler sur un correctif. Les possesseurs de 840 subissant une baisse de performances sont donc confrontés à une situation ubuesque dont la seule porte de sortie semble être un forcing auprès du SAV Samsung afin d'obtenir un remplacement par un modèle plus récent.

Des Corsair Force LS moins rapides

Publié le 15/04/2015 à 16:22 par
Envoyer Imprimer

Si nous évoquions hier l'arrivée des Corsair Force LS en version 480 et 960 Go, un autre détail nous avait échappé, relevé par nos confrères lesnumériques. Nous ne l'avions pas remarqué, mais courant mars, Corsair a également « mis à jour » sa gamme Force Series LS de plus basse capacité (60/120/240 Go) en introduisant une version « B » de leurs modèles. Si l'on regarde le site du constructeur (en version Globale), on note pour chacune des trois capacités inférieures la présence de versions « b », moins chères, mais aux performances différentes.


L'ancienne version, sans "b" à la fin de la référence

Ainsi, sur les performances en écritures annoncées on passe de 450 à 320 Mo/s sur les modèles 240 Go, de 450 à 440 sur les modèles 120 Go, et de 450 à 440 Mo/s sur les modèles de 60 Go pour les données fournies « comparables », à savoir le meilleur résultat obtenu sous ATTO.

Pour les modèles « b » Corsair ajoute des performances en écriture sous CrystalDiskMark qui expliquent en partie l'aberration du modèle 240 Go plus lent que les capacités inférieures, les performances en écriture respectives des trois capacités sont alors de 320, 140 et 140 Mo/s. Des chiffres, bien évidemment, fort faibles.

Si Corsair se justifiera en indiquant que les nouveaux modèles disposent d'une référence différente (CSSD-F120GBLSB contre CSSD-F120GBLS), en pratique les noms des produits restent les mêmes chez les revendeurs (ou sur le site de Corsair) qui proposent encore en parallèle les deux versions avec des noms identiques, l'un étant simplement moins cher que l'autre. Pire, certains revendeurs dans leurs fiches produits ont gardé la description (et les débits) de la version précédente. Dans tous les cas, la confusion pour l'acheteur éventuel, même éclairé qui tenterait de regarder des tests de performances dans la presse spécialisée sera totale, les produits étant généralement testés lors de leur sortie, sur la première version.


La fiche produit de la version « B » chez un marchand en ligne. Si les spécifications techniques plus bas dans la page sont conformes, la description ne l'est pas.

Remplacer des modèles par d'autres en cours de vie n'est bien entendu pas une nouveauté dans l'informatique, particulièrement sur l'entrée de gamme, et si Corsair n'est pas le seul à pratiquer cela, il est tout de même coutumier du fait, nous l'avions vu également sur les clefs USB 3.0.

Combiné au fait de ne fournir que des chiffres de performances opaques (les scores ATTO, le benchmark le plus généreux car utilisant des données fortement compressibles, et pour lequel de nombreux contrôleurs sont optimisés - là encore une pratique qui touche largement les constructeurs) et un strict minimum de caractéristiques techniques (on ne sait pas si le contrôleur utilisé est toujours un Phison comme annoncé en 2013, ou s'il s'agit d'une autre marque/modèle qui peut avoir un impact net sur les performances pratiques) ne fait qu'ajouter au flou pour les clients, pour un changement silencieux, quasi invisible, et probablement négatif qui n'aura même pas été mentionné dans le communiqué de presse du constructeur annonçant les nouvelles capacités (ni dans un autre).


Top articles