Actualités processeurs

Le 12FFC de TSMC officialisé

Tag : TSMC;
Publié le 20/03/2017 à 18:15 par / source: EEtimes
Envoyer Imprimer

TSMC tenait la semaine dernière son Technology Symposium, l'occasion pour le fondeur taiwanais d'officialiser la dernière version de son process 16nm, le 12FFC. Il s'agit de la quatrième version du 16nm de TSMC après le 16FF, le 16FF+, et le 16FFC, un process qui avait été vaguement évoqué en janvier dernier.

La nomenclature des process est toujours un grand débat, ce "12nm" apporte une bibliothèque de design optimisée (6T contre 7.5/9T précédemment) par rapport au 16FFC qui peut permettre de diminuer jusqu'à 20% la taille des puces qui ne dépassent pas 2.4 GHz. En général, par rapport au 16FFC les gains "moyens" de densité seraient de 9 à 12%, avec une baisse de la consommation de 15%. La production "risque" démarrera en juin. Cette quatrième version du process pourrait être exploitée par les différents clients de TSMC qui n'utiliseront pas le 10nm actuellement en production (ce 10nm, comme le 20nm avant lui, ne sera utilisé que par de très gros clients en volume, comme Apple) et qui attendront le 7nm, le vrai remplaçant en volume de l'actuel 16nm.

A propos du 7nm, TSMC a donné quelques détails supplémentaires. Le constructeur a indiqué avoir obtenu des yields de 76% sur des puces de SRAM de 256 Mbit sur ce nouveau process. Plus intéressant, TSMC aurait produit lors de ses essais un Cortex A72 à plus de 4 GHz. La production risque débutera en avril et la production en volume est prévue pour la première moitié de 2017, sans date précise. Le blog Semiwiki a également confirmé  qu'une des différences principales entre le 10nm et le 7nm sera l'introduction du quadruple patterning, en plus de bibliothèques optimisées 6T.

Le fondeur à enfin confirmé qu'il a toujours l'intention de proposer une version EUV de son 7nm à la toute fin de 2018, ce qui semble optimiste. La question de la puissance de la source lumineuse semble se régler, atteignant aujourd'hui 125 watts (on était à 80W l'année dernière) avec en ligne de mire 250 watts pour la production volume. Lors de la conférence SPIE Advanced Lithography Symposium fin février, le blog SemiWiki avait la aussi noté un léger optimisme  sur la plupart des questions techniques qui semblent enfin trouver une solution, même si cela risque de provoquer une augmentation des coûts.

AMD baisse ses prix AM3+/FM2+

Publié le 17/03/2017 à 11:09 par
Envoyer Imprimer

AMD a profité de l'annonce des prix des Ryzen 5 pour mettre à jour les prix public conseillés pour ces processeurs, consultables sur cette page . Voici le contenu de cette mise à jour, nous avons également inclus une conversion en Euros avec TVA, sur la base d'un taux de change prudent de 1.05 :

Lorsqu'il y'a une baisse elle est en moyenne de 20% ce qui n'est pas négligeable, certains processeurs vont nettement au-delà. Par contre, quelques références ne voient pas leur prix bouger, AMD agissant probablement en fonction de ces stocks.

Selon les modèles il ne faut toutefois pas s'attendre à une baisse d'une telle ampleur dans les boutiques. Pour certains processeurs, les prix appliqués sont déjà très proches du prix après la baisse et si ce n'est pas le cas pour d'autres leur tarif était tout de même notablement inférieur au prix d'origine. Si vous êtes intéressés par ces processeurs nous vous conseillons donc de patienter une ou deux semaines afin de voir comment les prix en boutique vont évoluer.

Blocage de Windows Update 7/8.1 avec Ryzen et KBL ?

Publié le 17/03/2017 à 09:47 par
Envoyer Imprimer

Microsoft l'avait annoncé en janvier 2016, les processeurs de dernière génération ne seront officiellement supportés que sous Windows 10. Microsoft va continuer de fournir des mises à jours pour tout ce qui touche à la sécurité, la fiabilité et la compatibilité pour les puces précédentes jusqu'à janvier 2020 pour 7 et janvier 2023 pour 8.1.

Comme nous l'indiquions à l'époque, cela n'empêche pas l'utilisation de Windows 7 ou 8.1 avec ces processeurs, Intel comme AMD proposant d'ailleurs des pilotes pour ces OS. Néanmoins cette page du support  nous en dit plus sur ce qui va se passer en pratique : Microsoft semble avoir pour intention, si ce n'est déjà fait, de tout bloquer la recherche de mise à jour Windows Update pour les processeurs les plus récents sous Windows 7 et Windows 8.1 !

A défaut d'être surpris on ne peut qu'être déçus sur la manière de faire, mais pour les aficionados de Windows 7 ou Windows 8.1 des outils tels que Autopatcher  ou WSUS Offline Update  permettront probablement de contourner le souci, sauf si les mises à jour en elles-mêmes se mettent à vérifier la génération du processeur…

Roadmap CPU/APU AMD 2018

Publié le 16/03/2017 à 21:30 par
Envoyer Imprimer

Quelques slides assez crédibles, issus d'une roadmap AMD, ont fait leur apparition sur un forum de discussion chinois .

 
 

On peut y voir qu'AMD prévoit de lancer en 2018 deux nouvelles générations sur Socket AM4. La première, Pinnacle Ridge, succédera à Summit Ridge soit les Ryzen actuels. Si le document ne le précise pas, il utilisera une version améliorée de l'architecture Zen.

Raven Ridge est de son côté un APU qui combinera jusqu'à 4 coeurs Zen, dont on en sait pas si ils se rapprocheront plus de ceux de Summit ou Pinnacle Ridge, et jusqu'à 11 Compute Units de génération Vega. Ces deux nouveautés, combinées on l'espère à un support de la DDR4 rapide, permettront à cet APU de creuser un écart net face aux actuels APU Bristol Ridge.

La plate-forme AM4 n'aura toutefois pas la primeur de Raven Ridge, puisqu'il est prévu dès 2017 sur les PC portables au format BGA FP5 (soudé à la carte mère). Un lancement très important pour AMD puisque si Ryzen permet à AMD de faire son retour sur le marché desktop, celui du PC portable lui échappe grandement. Lancé en 2016, l'APU d'entrée de gamme Stoney Ridge qui est pour rappel basé sur les mêmes architectures que Bristol Ridge (Excavator et GCN) ne sera par contre pas remplacé en 2018.

AMD détaille ses Ryzen 5 disponibles le 11/04

Tags : AM4; AMD; Ryzen;
Publié le 16/03/2017 à 10:32 par
Envoyer Imprimer

AMD annonce que ses processeurs Ryzen 5 seront disponibles le 11 avril. La gamme se compose ainsi :

  • Ryzen 5 1600X, 6C/12T, 3.6/4.0/4.1 GHz, 16 Mo L3, 95W, 249$
  • Ryzen 5 1600, 6C/12T, 3.2/3.6/3.7 GHz, 16 Mo L3, 65W, 219$
  • Ryzen 5 1500X, 4C/8T, 3.5/3.7/3.9 GHz, 16 Mo L3, 65W, 189$
  • Ryzen 5 1400, 4C/8T, 3.2/3.4/3.45 GHz, 8 Mo L3, 65W, 169$

 
 

Les fréquences sont respectivement celles de base, du Turbo et du XFR. Comme promis par AMD ils seront tous overclockables par le coefficient. Les 1600 et 1500X disposeront d'un ventirad, tout comme le 1400 dans une version un peu moins musclée.

Tous ces processeurs sont a priori sur le même die Zeppelin que les Ryzen 7 sur lesquels des blocs sont désactivés, de manière à utiliser les puces qui ne sont pas pleinement fonctionnelles. Ils seront a priori en configuration 3+3 pour les 1600X/1600 et 2+2 pour le 1500X/1400.

Globalement ces processeurs semblent bien positionnés, avec des Ryzen 5 1600X/1600 qui devraient être compétitifs face aux Core i5 alors que les Ryzen 5 1500X/1400X s'attaqueront au plus onéreux des Core i3. Pour les i3 les moins chers et surtout les Pentium Kaby Lake qui disposent désormais de l'hyperthreading il faudra par contre attendre les Ryzen 3 prévus au second semestre et qui utiliseront cette fois un die nativement 4 coeurs.


Top articles