Actualités processeurs

1er tape-out 10nm ARM chez TSMC

Tags : 10nm; ARM; ARMv8; TSMC;
Publié le 18/05/2016 à 22:26 par
Envoyer Imprimer

ARM vient d'annoncer  qu'il avait effectué le tape-out d'un puce de test en 10nm chez TSMC. Cette puce intègre 4 coeurs Artemis, le successeur du Cortex-A72, utilisant l'architecture ARMv8-A mais un iGPU simplifié avec un seul coeur graphique. Le communiqué précise que le tape-out, c'est-à-dire l'envoi des informations chez TSMC pour graver la puce, a eu lieu au quatrième trimestre 2015.

ARM a précisé à AnandTech  que le tape-out avait en fait eu lieu en décembre, mais que si la validation de la puce de test est un succès il est question d'un retour de la puce chez ARM dans les semaines à venir, soit un délai tout de même assez long.


[ 1 ]  [ 2 ]  

Du coup les chiffres annoncées, qui font état selon les cas de 11-12% de performances en plus pour une même consommation que le 16nm ou d'une consommation réduite de 30% pour les mêmes performances, sont en fait des simulations. Dans le même temps la densité du 10nm TSMC devrait être jusqu'à 2.1x plus importante que celle du 16nm.

Cette annonce fait suite à un partenariat datant d'octobre 2014 sur le 10nm. Pour rappel le début de la production en volume pour le 10nm chez TSMC est prévu pour 2017, mais à l'instar du 20nm une partie des clients attendront le node suivant (7nm) en 2018.

Skylake 4+4e en versions 65 watts

Tags : Intel; Skylake;
Publié le 03/05/2016 à 10:53 par / source: AnandTech
Envoyer Imprimer

En début d'année, Intel avait lancé des Core i7 et Xeon E3 au format BGA 1440 utilisant la configuration maximale de Skylake, soit 4+4e : 4 coeurs x86, un iGPU de type GT4 (72 unités, Iris Pro 580) et 128 Mo d'eDRAM qui profitent à l'iGPU mais aussi au CPU qui ‘l'utilise comme un gros cache L4.

Ces modèles destinés aux portables étaient dotées d'un TDP de 45 watts, ce qui limitait leur fréquence pour les modèles les plus rapides (i7-6970HQ et E3-1515M v5) à 2.8 GHz de base et 3.7 GHz en Turbo. Intel a ajouté discrètement 3 nouveaux produits utilisant cette configuration à son catalogue, les i7-6785R, i5-6685R et i5-6585R aux tarifs respectifs de 370, 288 et 255$.

Cette fois le TDP passe à 65 watts pour ces puces qui disposent de fréquences supérieures pour les deux premiers, avec 3.3/3.9 GHz, 3.2/3.8 GHz et 2.8/3.6 GHz. Le Core i7 intègre par ailleurs 8 Mo de L3 et supporte l'Hyperthreading, au contraire des i5 qui ne disposent par ailleurs que de 6 Mo de L3.

Pour rappel Intel devrait lancer en fin d'année une version LGA 1151 de Skylake 4+4e, mais elle ne sera a priori pas compatible avec les cartes mères existantes.

Intel annule ses SoC mobile 2016

Tag : Intel;
Publié le 02/05/2016 à 12:08 par / source: AnandTech
Envoyer Imprimer

En sus de sa restructuration annoncée il y a peu, Intel a décidé d'annuler les SoC qu'il avait prévu de lancer en 2016 sur le marché de la mobilité, que ce soit pour les smartphones ou les tablettes. Cela concerne SoFIA MID, qui devait embarquer un modem 4G, ainsi que Broxton, plus performant mais sans modem, utilisant la dernière architecture "Atom" dénommée Goldmont. Les deux puces devaient être gravées en 14nm.

Cette annulation fait suite à de nombreux retards sur ces puces, initialement prévues pour mi-2015, ce qui ne devait pas arranger leur positionnement dans un environnement concurrentiel important. Par le passé, cela n'avait pas empêché Intel de lancer des produits quitte à en payer le prix fort, nous en voulons pour preuve les résultats de la division Mobile and Communications Group qui ont été présentés à part pendant quelques trimestres à partir de 2014 et qui montraient à chaque fois des pertes opérationnelles gigantesques, de l'ordre de 1 milliards de $, pour des ventes qui se chiffraient au mieux en centaines de millions de $.

Intel compte sur cette annulation pour libérer des ressources pour le développement de produits 5G, domaine sur lequel il est très actif. De son côté l'architecture Goldmont devrait tout de même être utilisée sur les portables voir sur certaines tablettes haut de gamme via la plate-forme Apollo Lake qui n'est pas annulée au contraire de Broxton.

Ventes d'AMD en baisse, Zen et Polaris en ligne de mire

Publié le 22/04/2016 à 09:51 par
Envoyer Imprimer

Pour son premier trimestre fiscal 2016 AMD vient d'annoncer un chiffre d'affaires de 832 millions de $, en baisse de 19% par rapport au premier trimestre 2015 alors que le trimestre fait 13 semaines au lieu de 12 habituellement. La perte opérationnelle se réduit par contre à 68 millions de $ au lieu de 137 millions, mais si on exclut des éléments exceptionnels on est en fait respectivement à 55 et 30 millions de $, 87 millions de charges de restructuration ayant été provisionnées il y a un an par exemple. La marge brute est stable à 32%.

Dans le détail c'est la division Enterprise, Embedded and semi-custom, comprenant majoritairement les ventes de SoC console, qui souffre le plus avec une baisse de 25% des ventes qui s'établissent à 372 millions pour un bénéfice opérationnel qui passe de 45 à 16 millions de $. La division Computing et Graphics voit ses ventes baisser de 13,5% pour atteindre 460 millions alors que la perte opérationnelle diminue de 5 millions pour s'établir à 70 millions de $.

Dans le même temps AMD vient d'annoncer la création d'une joint-venture avec le chinois THATIC afin de développer des SoC destinés au marché chinois du serveur. AMD cède au passage une licence concernant certaines technologies CPU et SoC qui lui sont propres, précisant qu'elles ne viennent pas de l'accord de licence qu'il a avec Intel, à cette joint-venture et sera rémunéré à hauteur de 293 millions de $ pour cela, dont 104 millions cette année. Il encaissera également des royalties sur les ventes des futurs produits.

Concernant le futur, AMD a enfin confirmé qu'il disposait de processeurs Zen en laboratoire, précisant que les puces répondaient à leurs attentes. Côté serveur en attendant la disponibilité qui se fera pour rappel en 2017 des clients importants devraient être échantillonnés dès ce trimestre.

Polaris est toujours prévu pour un lancement en milieu d'année, AMD précisant que la puce Polaris 11 se destine aux portables moyen de gamme alors que Polaris 10 cible le desktop moyen de gamme et les portables haut de gamme. Il est question d'une efficacité énergétique doublée par rapport à la génération actuelle. Au passage nous avons ajouté en bas d'article la dernière roadmap officielle du constructeur datée de mars.

 
 

Résultats Intel pour le premier trimestre

Tags : Intel; Résultats;
Publié le 20/04/2016 à 10:13 par
Envoyer Imprimer

En parallèle de l'annonce de suppressions de postes, Intel a communiqué ses résultats financiers pour le premier trimestre 2016. Les ventes sont en hausse de 7% par rapport au premier trimestre 2015 (4% si on inclut les FPGA Altera qui viennent d'être intégrés), passant à 13,7 milliards de $, alors que la marge brute baisse de 1,2 points pour atteindre 59,3%. Le bénéfice opérationnel est stable à 2,6 milliards de $ tout comme le résultat après impôts qui est à 2 milliards. Il est à noter qu'en excluant certains éléments exceptionnels le bénéfice opérationnel grimpe de 13% et le net de 19%. Toutefois il faut noter que ce trimestre fiscal s'est étalé sur 14 semaines au lieu de 13 habituellement, sur une période classique et en excluant Altera le chiffre d'affaires serait donc en baisse.

Dans le détail la division Client Computing Group n'a vu son chiffre d'affaires n'augmenter que de 1,7% depuis un an, ce qui reste toutefois une bonne performance vu le marché PC dans son ensemble. Les ventes de la division Data Center sont en hausse de 8,6% et surtout celles de l'Internet of Things de 22,1%, un bon chiffre même si au final cette division ne représente que 4,8% de l'ensemble contre 55,1% pour les PC et 29,2% pour les serveurs. Le plus gros bénéfice opérationnel reste l'apanage du Client Computing Group mais il est suivi de près par les serveurs malgré un chiffre d'affaires bien moindre. A eux deux ils ont dégagés plus de 3,6 milliards, alors que la division Flash et les FPGA ont respectivement perdu 95 et 200 millions.

Intel précise que de son côté les ventes de plates-formes pour ordinateurs portables sont en baisse de 2% depuis un an avec un prix moyen stable, alors que pour les PC fixe le volume baisse de 4% mais le prix augmente de 6%. Côté tablette c'est l'effondrement avec 44% de baisse ! Intel provisionnera 1,2 milliards de $ pour faire face à la restructuration annoncé en parallèle.

Top articles