Actualités informatiques du 20-01-2017

Flux XML des news Flux XML avec la liste des 20 dernières actualités.
Archives
Janvier 2017
LMMJVSD
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Toshiba va devoir partager son activité NAND

Publié le 20/01/2017 à 14:06 par / source: Reuters
Envoyer Imprimer

En pleine tourmente financière, Toshiba se voit contraint de trouver des investisseurs pour sa filiale semi-conducteurs. Un véritable casse-tête pour le constructeur japonais, qui souhaite conserver une participation majoritaire tout en concluant un accord au plus vite.

Après le scandale concernant la manipulation des comptes en 2015, les fonds propres de Toshiba se sont vus réduits à "seulement" trois milliards d'euros. Confortable pour beaucoup d'entreprises, mais insuffisant pour le géant japonais, au moment où la dépréciation d'actifs de ses activités nucléaires américaines est susceptible de d'atteindre les 4, voire les 5,6 milliards d'euros, ce chiffre variant selon les sources.

Toshiba, qui ne souhaite pas avoir un actif net négatif au moment de la clôture de son exercice fin mars, souhaite donc remplir les caisses avec l'un de ses actifs les mieux valorisés, à savoir sa filiale semi-conducteurs.

Le fond d'investissement Silver Lake se serait montré intéressé, tout comme Canon. Toshiba a également sollicité l'établissement public Development Bank of Japan, mais pourrait avoir aussi contacté Western Digital, société avec laquelle le constructeur japonais collabore déjà au travers de la joint-venture Flash Forward pour la production de mémoire NAND. Cela serait une occasion pour Western Digital de franchir un nouveau cap dans la transition vers la NAND qu'il a déjà largement amorcé avec le rachat de SanDisk... qui l'a aussi beaucoup endetté.

Si cette piste semble sérieuse, elle se heurte en sus au timing de Toshiba : une tel accord nécessiterait de nombreuses autorisations, ce qui n'arrange pas les affaires de Toshiba.

Les fonds d'investissements pourraient intervenir plus rapidement, mais ne seraient intéressés que par une prise de participation au moins égale à 33%, afin de disposer d'un droit de veto au sein du conseil d'administration. Toshiba, de son côté, souhaite conserver la gouvernance de sa filiale et ne serait pas prêt à faire ce sacrifice.

Un vrai casse-tête pour le constructeur japonais, situation qui devrait toutefois trouver une issue rapidement, compte tenu du timing serré de Toshiba.

AOC lance un 35" UWQHD 100 Hz à 900 Euros

Tag : G-SYNC;
Publié le 20/01/2017 à 12:50 par
Envoyer Imprimer

Le moniteur AG352UCG d'AOC est un modèle de 35 pouces dans l'air du temps, puisqu'il propose une dalle incurvée, affichant sur une définition UWQHD de 3 440 par 1 440 (format 21:9), et compatible G-Sync, du fait d'un taux de rafraîchissement atteignant 100 Hz.

Conçu pour les joueurs, cet écran dispose également d'un temps de réponse gris-à-gris de 4 ms et d'un taux de contraste de 2 000 : 1, alors qu'à l'arrière du moniteur, AOC a placé des LEDs qui peuvent prendre une coloration rouge, verte ou bleue, avec trois intensités différentes.

Toujours à l'arrière de cet AG352UCG, on trouve des entrées HDMI et DisplayPort, ainsi qu'un Hub de quatre ports USB 3.0.

L'ergonomie de l'écran n'est pas en reste, avec la possibilité de régler la hauteur, l'inclinaison et l'angle de la dalle.

Ce moniteur sera disponible courant mars, au prix de 899 euros, soit 400 de moins que le Omen 35 que HP a annoncé durant le CES et dont la fiche technique s'approche beaucoup de celle du modèle AOC.

Top articles