Actualités divers

Nvidia passe sa Shield au format Tablette

Publié le 22/07/2014 à 15:00 par
Envoyer Imprimer

Après la Nvidia Shield lancée début 2013, qui est au passage renommée en Shield Portable, Nvidia lance une nouvelle version, la Shield Tablet, qui est toujours sous Android. Cette fois le format est plus classique puisqu'il s'agit d'une tablette 8" dotée d'un écran full HD 1920x1200 en IPS.


Le cœur de la bête est constitué d'un Tegra K1. Annoncé en début d'année, ce SoC intègre pour rappel 4 cœurs Cortex-A15 32 bits, comme sur le Tegra 4, mais le GPU évolue fortement et est basé sur l'architecture Kepler avec 192 "cores" (1 SMX) et un niveau de fonctionnalité de type Direct3D 11_0 / OpenGL 4.4 / OpenGL ES 3.1 / Android Extension Pack.

Elle intègre par ailleurs deux hauts parleurs, un port micro SD, deux caméras 5 Megapixels et gère le WiFi 802.11 a/b/g/n ainsi que le Bluetooth 4.0 LE. Un GPS est intégré ainsi qu'un capteur de mouvement ainsi qu'un stylet. La sortie vidéo est de type mini HDMI 1.4a et un port micro USB 2.0 est présent, la tablette supporte par ailleurs les casques micro et intègre une batterie Lithium ion de 19.75 watt heure.


Deux versions sont prévues, une version 16 Go à 299$ et une 32 Go avec LTE à 399$, les deux seront disponibles en Europe mi-août avec en option un étui à 39$ permettant de la tenir à la verticale. Mais quel rapport avec Shield me direz-vous ? Pour Nvidia plus qu'une tablette il s'agit d'une console à associer au Shield Controller, une manette reliée en WiFi (4 peuvent être utilisées en même temps) ou en filaire via une prise micro USB 2.0 qui est également utilisée pour le rechargement de la batterie Li-ion. Vendue à l'unité 59$, elle dispose également d'un port permettant de connecter un casque avec micro.

Comme la Shield Portable, la Shield Tablette supporte Nvidia Gamestream qui permet de streamer les jeux d'un PC Windows équipé d'une GeForce vers la Shield, ainsi que GRID Cloud Gaming qui permet de jouer à des jeux qui tournent sur des serveurs distants (beta version réservée aux USA et limitée à 16 jeux). Elle intègre par contre une nouveauté destinée aux joueurs qui était réservée aux GeForce jusqu'alors, ShadowPlay qui permet un encodage H.264 à peu de frais en vue d'un streaming des parties sur Twitch par exemple.


A noter que la Shield Portable n'est pas oubliée puisqu'elle bénéficiera de certaines mises à jour applicatives lors du lancement de Shield Tablet (améliorations de Shield App et de Gamestream) et supportera les Shield Controller.

Ecarté des consoles "classiques", Nvidia continue d'essayer de proposer des alternatives. Alors que la Shield initiale n'avait été lancée qu'outre atlantique, cette fois la Shied Tablet a droit à un lancement en Europe le 14 août après les USA et le Canada le 29 juillet, d'autres régions devant suivre à la rentrée. Reste à savoir si cet élargissement et les nouveautés apportées permettront à Nvidia d'obtenir de meilleurs résultats pour cette nouvelle Shield, la première version ayant enregistré des ventes "modestes" de l'aveu de Jen-Hsun Huang, CEO de Nvidia.

Les UDIMM et SO-DIMM DDR3 16 Go arrivent

Tag : DDR3;
Publié le 10/07/2014 à 23:15 par
Envoyer Imprimer

Nous vous parlions en février dernier des travaux de la société Intelligent Memory destinés à fournir des barrettes DDR3 "classiques" de 16 Go.

Pour rappel, à l'heure actuelle les fabricants de mémoire se limitent à des dies offrant une capacité de 512 Mo. Les dies pouvant être au maximum 16 sur une barrette classique dite unbuffered, la capacité maximale d'une telle barrette est donc en l'état de 8 Go.


Pour contourner ce problème, la société IM a mis au point une technique de die stacking visant à transformer deux dies de 512 Mo en un die de 1 Go "virtuel". IM annonce aujourd'hui la disponibilité de ses puces ainsi que de barrettes DIMM et SO-DIMM de 16 Go, sans en préciser le prix.

Attention toutefois puisque si elles sont compatibles avec les processeurs AMD, chez Intel le support est très limité avec seulement les Atom C2000 "Avoton" et les Atom E3800 "Baytrail-I". Pour les processeurs plus classiques, IM indique que selon ses informations Intel ne prévoit pour le moment pas de support officiel.

Toujours selon IM, ASUS aurait toutefois trouvé une parade et devrait offrir une mise à jour de bios pour ses cartes mères X79 Express afin de supporter jusqu'à 128 Go de mémoire au lieu de 64 Go auparavant !

La DDR3 plus chère qu'après l'incendie SK Hynix !

Tags : DDR3; Incendie;
Publié le 07/07/2014 à 08:54 par
Envoyer Imprimer

Depuis le mois d'avril la mémoire connait une constante montée des prix. Selon les derniers relevés de DRAMeXchange il faut en effet compter 4,31$ pour une puce de 512 Mo DDR3-1600 contre 3,66$ début avril, soit une hausse de près de 18%.


On est du coup à un tarif supérieur au plus haut de 2013, peu après l'incendie de l'usine SK Hynix, qui était de 4,27$ ! Rappelons qu'avant ce dernier il fallait compter 3,14$ pour acquérir une puce de ce type. Les capacités de production de cette usine sont bien entendu recouvrées depuis le temps, et il faut donc chercher les raisons ailleurs.

Les fabricants de mémoire ont ainsi globalement décidé de baisser leur production de DRAM destinée au PC, que ce soit au profit de DRAM destinée au marché mobile ou pour la conversion de lignes DRAM vers la NAND. Des choix facilités par la concentration du marché, puisque pour rappel 90% de la production est entre les mains de trois acteurs (Micron, SK Hynix et Samsung).

Micron en charge de la mémoire des Knights Landing

Publié le 24/06/2014 à 15:20 par
Envoyer Imprimer

Nous vous en parlions en novembre dernier, la prochaine génération de Xeon Phi (Knights Landing) prévue pour la mi-2015 intégrera jusqu'à 16 Go de mémoire embarquée ultra-rapide délivrant une bande passante de l'ordre de 500 Go /s.


On apprend aujourd'hui que cette mémoire sera produite par Micron, qui l'a développée en collaboration avec Intel en prenant pour base l'Hybrid Memory Cube dont on parle depuis quelques années déjà. Les puces se trouveront sur le même packaging que les Xeon Phi, et seront reliées à ce dernier par une interface à très haute vitesse.

Dans son communiqué Micron indique que cette mémoire a une bande passante 5x supérieure à la DDR4 tout en prenant 50% de place en moins et avec un ratio bande passante/consommation multiplié par 3.

Pour rappel ces nouveaux Xeon Phi gravés en 14nm devraient gérer l'AVX-512, la DDR4, le PCIe Gen3 et seront disponibles en version Socket comme en carte fille PCIe. Un Xeon Phi pourra intégrer jusqu'à 72 cœurs de type Silvermont associés par paire, gérant chacun deux grosses unités vectorielles prenant en charge le traitement des instructions AVX-512 et partageant un cache L2 de 1 Mo. En sus de la mémoire embarquée, ils géreront six canaux de DDR4 permettant d'adresser 384 Go de mémoire supplémentaire.

Carte réseau 10 GbE chez Thecus

Tags : 10GbE; Thecus;
Publié le 19/06/2014 à 18:15 par
Envoyer Imprimer

Si Intel avait commencé à enclencher une baisse des prix des contrôleurs 10 Gigabit Ethernet (10 GbE) en 2012, aujourd'hui le 10 GbE reste particulièrement onéreux et rare. En « entrée de gamme », on trouve aujourd'hui par exemple une carte un port d'Intel, la X540-T1 sous la barre des 300 euros outre-rhin. La firme Taiwanaise Thecus vient d'annoncer sur ce créneau une carte réseau 10 GbE, la C10GTR.


La société annonce que sa carte est propulsée par un processeur Tehuti TN4010. En pratique, la marque semble tout simplement avoir repris un « reference design » complet de carte proposé par la société Tehuti Networks, qui avait été annoncé en mars 2013.

Techniquement, il s'agit d'une carte PCI Express 2.0 x4 qui utilise un contrôleur custom de Tehuti, la carte utilisant également un PHY 10 GbE Marvell Alaska 88X3120 (40nm) introduit en 2011 et annoncé comme supportant des câbles cuivres de 100 mètres de long (Cat 6a/7). Si la puce de Marvell supporte plusieurs ports, en pratique la carte ne propose qu'un seul port 10 GbE. La consommation totale de la carte annoncée est de 5 watts en 10 GbE.

Côté prix, il faudra compter 299 euros pour une disponibilité annoncée comme immédiate.


Top articles