Actualités disques durs

12 To en approche chez Seagate

Tag : Seagate;
Publié le 05/08/2016 à 11:28 par
Envoyer Imprimer

Après avoir récemment décliné la capacité de 10 To sur de nombreuses gammes, Seagate s'apprête à atteindre les 12 To. Le constructeur a ainsi indiqué qu'il enverrait les premiers échantillons à ses clients ce trimestre.

Ce devrait être comme souvent la gamme Enterprise Capacity 3.5 HDD qui profitera en premier de la nouvelle capacité. Comme pour les 10 To, Seagate fera appel à l'hélium qui permet pour rappel d'augmenter le nombre de plateaux qui sont intégrés.

Seagate décline le 10 To en 3 gammes

Tag : Seagate;
Publié le 21/07/2016 à 15:57 par
Envoyer Imprimer

En avril dernier, Seagate annonçait qu'il livrait en volume son premier disque dur utilisant l'hélium. Annoncé en janvier, le Seagate Enterprise Capacity 3.5 HDD 10 To atteignait cette capacité grâce à la combinaison de 7 plateaux.

Aujourd'hui le constructeur a décidé de décliner cette capacité sous trois nouvelles versions :

  • BarraCuda Pro 10 To, destiné aux PC de bureau, garantie 5 ans, 535$
  • IronWolf 10 To, destiné aux NAS, garantie 3 ans, 470$
  • SkyHawk 10 To, destiné à la vidéosurveillance, garantie 3 ans, 460$

On assiste donc à l'habituelle segmentation à outrance des fabricants de disques, initiée à la base par Western. Ces trois disques fonctionnent pourtant comme l'Entreprise Capacity à une vitesse de rotation de 7200 tpm, disposent de 256 Mo de cache et sont prévus pour une utilisation en usage 24x7. La charge annuelle maximale recommandée varie par contre, passant de 550 To pour l'Entreprise Capacity à 300 To pour le BarraCuda Pro et 180 To pour les IronWolf et SkyHawk. On devrait retrouver les habituelles différences liées au firmware, avec par exemple le STC ERC pour l'IronWolf et les commandes ATA Streaming pour le SkyHawk.

Toshiba passe le X300 à 8 To

Publié le 20/05/2016 à 11:21 par
Envoyer Imprimer

Déjà déclinée en versions 4, 5 et 6 To, la gamme de disques durs Toshiba X300 se voit adjoindre un nouveau modèle d'une capacité de 8 To (référence HDWF180EZSTA en version boite). Il partage avec ses prédécesseurs une vitesse de rotation de 7200 tpm combinée à un cache de 128 Mo.

Les autres caractéristiques sont assez floues puisque la consommation est annoncée comme étant de 6w au repos et 11.3w en activité quel que soit le modèle, ce qui est peu probable. Le bruit en rotation et le poids sont par contre communs entre les versions 4/5 To (31 dB et 720g) et 6/8 To (34 dB et 770g). Il est possible que l'on soit en présence de 4 plateaux dans le premier cas et 5 plateaux dans le second.

Ce nouveau X300 8 To devrait être disponible à partir de juin pour 360 €, sa garantie est de deux ans. En face Seagate se positionne avec le Desktop HDD.15 8 To qui fonctionne lui aussi à 7200 tpm, chez Western la gamme desktop se limite par contre à 6 To en Blue (5400 tpm) comme en Black (7200 tpm), pour atteindre 8 To il faut s'orienter sur le WD Red WD80EFZX (5400 tpm).

 
 

Le rachat de SanDisk par WD finalisé

Publié le 14/05/2016 à 22:31 par
Envoyer Imprimer

Après avoir été perturbé en février, le rachat de SanDisk par Western Digital annoncé en octobre vient d'être finalisé. Pour rappel il s'agit d'un rachat très coûteux puisqu'alors que la société était valorisé à 23 milliards de $ avant le rachat elle va finalement verser 67,5$ et 0,2387 actions Western pour chaque action SanDisk, soit 13,7 milliards $ de cash.

Le géant du disque dur devient donc un acteur important du marché de la NAND alors que le marché du disque dur continue sa lente érosion, passant à "seulement" 100 millions d'unités livrées au dernier trimestre contre 125, 138, 136, 147, 160 et 163 millions si on remonte d'année en année jusqu'à premier trimestre 2010. Une prise de risque importante mais probablement nécessaire à long terme, mais un environnement concurrentiel plus agressif sur le marché de la NAND ou du disque dur mettrait à mal la nouvelle structure très endettée qui a donc besoin de dégager une marge importante pour rembourser sa dette.

Western devient au passage un partenaire important de Toshiba au travers de la joint-venture SanDisk-Toshiba Flash Forward pour la fabrication de Flash, alors que les entreprises sont en concurrence directe sur le marché du disque dur.

WD Gold pour les serveurs

Publié le 19/04/2016 à 17:17 par
Envoyer Imprimer

Western Digital n'avait vraisemblablement pas encore assez de gammes de disque dur et vient donc d'en lancer une nouvelle destinée aux centres de données, les WD Gold. Ils rejoignent donc les WD Re, Se et Ae qui couvraient déjà ce secteur, mais à terme il semble qu'ils soient prévus pour remplacer la gamme Re.

 
 

3 disques sont annoncés, les WD8002FRYZ, WD6002FRYZ et WD4002FRYZ qui font respectivement 8, 6 et 4 To pour des prix de 629, 499 et 309$. Ils disposent bien entendu de tous les technologies WD contre les vibrations ainsi que du TLER, fonctionnent à une vitesse de 7200 tpm, disposent d'un cache de 128 Mo et sont interfacés en SATA 6 Gbps. La version 8 To fait appel à l'hélium et à la technologie HelioSeal développée par HGST, ce qui n'est pas le cas des autres qui pour autant disposent du marquage HGST Japan sur l'étiquette et du design habituel des disques HGST.

Comme les WD Re la garantie est de 5 ans et WD annonce une charge en écriture admissible de 550 To par an, par contre le MTBF passe de 2 à 2,5 millions d'heures. Pour le reste le constructeur est plutôt avare en détail. Il met ainsi en avant une meilleure efficience énergétique de la gamme, alors que la version 4 To serait 18% plus rapide en débit séquentiel que le WD Re 4 To, probablement du fait d'une augmentation de la densité, alors que sur la version 6 To le constructeur met en avant jusqu'à 30% de mieux en écriture aléatoire du fait d'un cache spécial dont les détails ne sont pas communiqués.

Top articles