Actualités disques durs

5 To en 2.5" chez Seagate

Publié le 11/10/2016 à 15:32 par
Envoyer Imprimer

Seagate vient d'annoncer  deux nouveaux disques durs 2.5 pouces. Le premier fait partie de la gamme BarraCuda et propose une capacité de 5 To. On se souviendra que Seagate avait commencé a proposer l'année dernière des disques 2.5" de 4 To.

Il s'agit aujourd'hui d'un disque 2.5" en 15 millimètres de hauteur. Il inclut cinq plateaux de 1 To (les 4 To utilisaient 5 plateaux de 800 Go). La vitesse de rotation est de 5400 TPM et il dispose de 128 Mo de cache. Côté performances, Seagate se contente d'indiquer un taux de transfert "jusque 140 Mo/s" et le temps d'accès en lecture/écriture est de 14ms. La consommation est annoncée à 2.1W en écriture et 1.1W au repos.

L'autre disque annoncé fait partie de la "nouvelle" gamme FireCuda du constructeur, qui renomme en pratique les "SSHD" de la marque. Pour rappel, les SSHD sont des disques durs traditionnels auxquels un cache de mémoire flash NAND est ajouté pour améliorer, dans certains conditions, les performances.

Ce FireCuda 2.5 pouces propose une capacité de 2 To via deux plateaux de 1 To là aussi. Il ne mesure que 7mm de hauteur et l'on retrouve toujours 128 Mo de cache RAM pour une vitesse de rotation de 5400 TPM. Les performances restent équivalentes, jusque 140 Mo annoncées mais le temps d'accès baisse à 13ms. La consommation en charge est annoncée à 1.8W et 0.85W au repos. Seagate y ajoute, hybride oblige, 8 Go de mémoire flash de type MLC, ce qui reste assez maigre.

Les prix et la disponibilité ne sont pas encore annoncés, on notera que la garantie est de 2 années sur les BarraCuda, et 5 années sur les FireCuda.

Pannes de disques durs et données SMART

Publié le 07/10/2016 à 13:38 par
Envoyer Imprimer

La société Backblaze - qui propose une offre de backups en ligne - a publié un nouveau billet de blog concernant la fiabilité des disques durs. Pour rappel, régulièrement la société rapporte les taux de pannes relevés en fonction des modèles.

La société utilise près de 70000 disques durs dans des conditions assez extrêmes côté densité (voir la photo au dessus !) et un type de charge très particulier. Malgré tout les statistiques proposées, du fait du volume de disques considéré, peuvent être informatives.

Cette fois ci la société s'est intéressé à la relation entre les erreurs SMART (Self Monitoring, Analysis and Reporting Technology) et les pannes . Pour rappel, SMART  est un système de monitoring inclus dans les disques durs (et aussi les SSD) qui rapporte de nombreux paramètres sur l'état de fonctionnement des disques. On retrouve des données des plus anodines comme le nombre de démarrages ou d'heures de fonctionnement, et d'autres plus critiques comme le nombre d'erreurs de lecture qui n'ont pu être corrigées.

La société a identifié 5 attributs SMART qui signalent le plus souvent une panne imminente (nous indiquons entre parenthèse la valeur hexadécimale) :

  • 5 (5): Nombre de secteurs réalloués
  • 187 (BB) : Erreurs incorrigibles signalées
  • 188 (BC) : Nombre de demandes de délais d'attente
  • 197 (C5) : Nombre de secteurs en attente
  • 198 (C6) : Nombre d'erreurs incorrigibles hors ligne

Notez que tous les constructeurs ne rapportent pas forcément l'intégralité de ces valeurs, vous pouvez les consulter sous Windows via un utilitaire comme CrystalDiskInfo .

Prises individuellement, la valeur de prédiction de ces données est bonne bien que limitée. Si par contre on les prend dans leur ensemble, on obtient deux statistiques plus intéressantes :

  • Sur leur parc entier de disques en fonctionnement, 4.2% rapportent au moins une erreur SMART sur l'une des 5 valeurs considérées.

  • Sur les disques étant tombé en panne, 76.7% ont indiqué une erreur SMART sur au moins l'une des 5 valeurs avant de tomber en panne.

Dans le détail, c'est l'erreur 188 qui est la plus commune dans les disques encore fonctionnels (présente dans 4.8% des cas) et à elle seule, elle ne permet pas de prévoir un danger imminent.

Plus intéressant encore, Backblaze a regardé le nombre d'erreurs constaté avant une panne :

On note que 22.9% des disques tombent en panne avec une seule erreur, une grosse majorité (57.86%) ayant au minimum deux erreurs rapportées.

Si en pratique les erreurs SMART ne sont pas parfaites (23.3% de disques tombent en panne sans erreur préalable, l'occasion de rappeler l'importance de toujours effectuer une sauvegarde de ses données importantes !), ces cinq indicateurs donnent une assez bonne idée d'un éventuel problème à surveiller.

Et l'on notera que si une erreur (particulièrement la 188) n'est pas forcément disqualifiante, la conjonction de deux erreurs est plutôt un mauvais signe !

12 To en approche chez Seagate

Tag : Seagate;
Publié le 05/08/2016 à 11:28 par
Envoyer Imprimer

Après avoir récemment décliné la capacité de 10 To sur de nombreuses gammes, Seagate s'apprête à atteindre les 12 To. Le constructeur a ainsi indiqué qu'il enverrait les premiers échantillons à ses clients ce trimestre.

Ce devrait être comme souvent la gamme Enterprise Capacity 3.5 HDD qui profitera en premier de la nouvelle capacité. Comme pour les 10 To, Seagate fera appel à l'hélium qui permet pour rappel d'augmenter le nombre de plateaux qui sont intégrés.

Seagate décline le 10 To en 3 gammes

Tag : Seagate;
Publié le 21/07/2016 à 15:57 par
Envoyer Imprimer

En avril dernier, Seagate annonçait qu'il livrait en volume son premier disque dur utilisant l'hélium. Annoncé en janvier, le Seagate Enterprise Capacity 3.5 HDD 10 To atteignait cette capacité grâce à la combinaison de 7 plateaux.

Aujourd'hui le constructeur a décidé de décliner cette capacité sous trois nouvelles versions :

  • BarraCuda Pro 10 To, destiné aux PC de bureau, garantie 5 ans, 535$
  • IronWolf 10 To, destiné aux NAS, garantie 3 ans, 470$
  • SkyHawk 10 To, destiné à la vidéosurveillance, garantie 3 ans, 460$

On assiste donc à l'habituelle segmentation à outrance des fabricants de disques, initiée à la base par Western. Ces trois disques fonctionnent pourtant comme l'Entreprise Capacity à une vitesse de rotation de 7200 tpm, disposent de 256 Mo de cache et sont prévus pour une utilisation en usage 24x7. La charge annuelle maximale recommandée varie par contre, passant de 550 To pour l'Entreprise Capacity à 300 To pour le BarraCuda Pro et 180 To pour les IronWolf et SkyHawk. On devrait retrouver les habituelles différences liées au firmware, avec par exemple le STC ERC pour l'IronWolf et les commandes ATA Streaming pour le SkyHawk.

Toshiba passe le X300 à 8 To

Publié le 20/05/2016 à 11:21 par
Envoyer Imprimer

Déjà déclinée en versions 4, 5 et 6 To, la gamme de disques durs Toshiba X300 se voit adjoindre un nouveau modèle d'une capacité de 8 To (référence HDWF180EZSTA en version boite). Il partage avec ses prédécesseurs une vitesse de rotation de 7200 tpm combinée à un cache de 128 Mo.

Les autres caractéristiques sont assez floues puisque la consommation est annoncée comme étant de 6w au repos et 11.3w en activité quel que soit le modèle, ce qui est peu probable. Le bruit en rotation et le poids sont par contre communs entre les versions 4/5 To (31 dB et 720g) et 6/8 To (34 dB et 770g). Il est possible que l'on soit en présence de 4 plateaux dans le premier cas et 5 plateaux dans le second.

Ce nouveau X300 8 To devrait être disponible à partir de juin pour 360 €, sa garantie est de deux ans. En face Seagate se positionne avec le Desktop HDD.15 8 To qui fonctionne lui aussi à 7200 tpm, chez Western la gamme desktop se limite par contre à 6 To en Blue (5400 tpm) comme en Black (7200 tpm), pour atteindre 8 To il faut s'orienter sur le WD Red WD80EFZX (5400 tpm).

 
 


Top articles