Actualités mémoires

Toshiba a choisi le repreneur de sa mémoire

Publié le 22/06/2017 à 09:32 par
Imprimer

Toshiba a annoncé que son conseil d'administration a fait son choix parmi les offres de rachats pour sa division mémoire Toshiba Memory Corporation (TMC). Il s'agit d'un consortium incluant deux entités japonaises, l'une semi-publique et l'autre publique, Innovation Network Corporation of Japan (INCJ) et Developement Bank of Japan (DJB), et d'investisseurs américains privés, Bain Capital.

L'offre serait d'environ 16 milliards d'Euros (18 milliiards de $), 47,5% proviendraient de Bain Capital mais la moitié de ce financement aurait en fait pour source le sud-coréen SK Hynix. Pour le reste la DJB participerait à hauteur de 15% contre 42,5% pour INCJ mais les 2/3 de cette partie seraient apportés par le groupe Mitsubishi.

Toshiba met entre-autres de côté une offre 10% plus alléchante de Broadcom associé à l'investisseur Silver Lake, mais garder une majorité japonaise est un préalable à la vente imposé par le gouvernement. Toshiba, qui cède pour rappel ce bijou de famille afin de couvrir ses pertes dans le nucléaire, espère qu'un accord définitif sera trouvé avec le consortium pour son assemblée générale des actionnaires ce 28 juin, avec un objectif de cession effective à mars 2018.

Seul problème pour Toshiba, Western Digital tente pour rappel de bloquer la vente qui rompt à son sens les accords de joint-venture qui lient sa filiale Sandisk et Toshiba depuis 17 ans. Aux dernières rumeurs le ministre du commerce japonais aurait incité Western Digital à rejoindre l'offre du consortium.

Micron cède à la mode du RGB pour les Ballistix

Publié le 20/06/2017 à 08:30 par
Imprimer

Après avoir fait de la résistance pendant 2 ans, Micron a cédé et nous présentait au Computex ses premiers modules DDR4 équipés de LED RGB et qui seront commercialisés sous sa marque gaming Ballistix.

 
 

Les modules DDR4 Ballistix Tactical Tracer, en plus des LED RGB, sont équipés d'une barre de diffusion de la lumière qui pourra être personnalisée via un modèle pour imprimante 3D fourni par Micron. Ils intègrent également des capteurs de température qui sera donc relevée par un utilitaire maison. Ces barrettes seront proposées en versions 8 et 16 Go mais ne seront pas les plus performantes. Micron parle de 2666 à 3000 MHz alors que ses déclinaisons Elite montent à 3600 MHz.

G.Skill monte à 4800 MHz sur KBX, 3600 MHz sur Ryzen

Publié le 20/06/2017 à 08:25 par
Imprimer

Comme chaque année, G.Skill a profité du Computex pour proposer des kits mémoire à des fréquences extrêmes.

 
 

Pour la plateforme X299 tout d'abord avec un kit Trident Z 2x 8 Go dédié à Kaby Lake-X avec une fréquence record de 4800 MHz et des timings de 19-19-19-39. Evidemment il ne serait pas possible de profiter d'une telle fréquence avec les autres Core X-Series. Pour les Skylake-X, G.Skill a cependant prévu du costaud avec un kit Trident Z RGB 8x 8 Go à 4200 MHz et 19-21-21-41.

Les CPU Ryzen n'ont pas été oubliés et un kit Trident Z RGB 2x 8 Go à 3600 MHz sera proposé sous peu avec des timings de 14-14-14-34 comme pour le kit actuel qui se contente de 3200 MHz.

Comme d'habitude, ces kits extrêmes seront proposés en volume limité à des tarifs dissuasifs pour la plupart des utilisateurs.

Micron atteint 16 Gbps en GDDR5X, GDDR6 début 2018

Tags : GDDR5X; GDDR6; Micron;
Publié le 07/06/2017 à 10:19 par
Imprimer

A l'occasion d'un billet de blog , Micron indique sur son site que la GDDR5X poursuit ses avancées. Lors du lancement de la GDDR5X début 2016 cette mémoire ne dépassait pas les 13 Gbps en laboratoire, ce sont désormais les 16 Gbps qui ont été atteint. Reste à voir si et quand des puces GDDR5X plus rapides arriveront sur le marché, pour l'instant Micron se "limite" à 12 Gbps, contre 10 Gbps au lancement.

Micron profite également de ce billet pour indiquer qu'il comptait lancer la production en volume de la GDDR6, un standard qui sera utilisé également par Samsung et SK Hynix contrairement à la GDDR5X, début 2018. Alors que la GDDR5X utilise un mode QDR pour augmenter le débit face à la GDDR5, du côté de la GDDR6 chaque puce sera adressée via deux canaux en parallèle. Cette-fois le constructeur semble viser l'intervalle 12-14 Gbps en terme de débit, ce qui lui donnerait un léger avantage en l'état de la production GDDR5X. A noter que SK Hynix a pour sa part annoncé qu'il serait à 16 Gbps début 2018.

AMD évoque la prochaine version de l'AGESA

Tags : AM4; AMD; DDR4; Ryzen;
Publié le 29/05/2017 à 11:44 par
Imprimer

Nous avons eu l'occasion de le noter à plusieurs reprises, la question de la compatibilité mémoire reste un problème pour la nouvelle plateforme Ryzen d'AMD. Le constructeur avait indiqué qu'il proposerait une nouvelle mise à jour importante sur cette question et, via un billet de blog , a annoncé quelques détails de ce que proposera son futur AGESA 1.0.0.6.

Le premier changement - le plus simple - est l'ajout de coefficients multiplicateurs mémoires supplémentaires. Jusqu'ici, on ne pouvait pas dépasser les timings DDR4-3200 sans changer la refCLK, faute de coefficients suffisants. Ce problème sera corrigé dans la prochaine version de l'AGESA qui permettra donc d'atteindre théoriquement DDR4-4000 sans changer le refCLK. Si nous qualifions ce changement de simple, c'est avant tout parce qu'il ne s'agit que de changer les multiplicateurs disponibles, cela ne règle pas les questions de compatibilité bien entendu.

Pour s'attaquer à ces dernières, l'AGESA 1.0.0.6 apportera un plus grand nombre de réglages mémoires. Jusqu'ici, certains timings mémoires n'étaient pas réglables par l'utilisateur dans le BIOS, et devaient être réglés manuellement par les constructeurs proposant donc plusieurs versions beta avec des réglages différents. Le plus visible pour beaucoup était le réglage 1T/2T, même si nombre d'autres timings mémoires manquaient à l'appel.

Une vingtaine de réglage seront donc ajoutés à ce futur AGESA, incluant le Command Rate mais aussi le ProcODT, un grand nombre de timings (tWCL, tRC, tFAW, tWR, tRDWD, tRFC, tRDD...) et des options comme le Gear Down Mode et le Power Down Mode.

Outre la possibilité pour les utilisateurs de régler finement ces timings, l'arrivée de ces options permet aussi aux BIOS d'essayer différents réglages lors des phases de détection mémoire et donc, potentiellement, de monter un peu plus haut en fréquence. Les constructeurs commencent très doucement à proposer des premiers BIOS beta avec ces nouvelles options et si certains utilisateurs rapportent un peu de mieux, cela ne semble pas résoudre encore tous les problèmes qui varient pour rappel en fonction des marques des dies mémoires et de leurs types.

Les plus téméraires pourront essayer ces BIOS s'ils disposent des bons modèles de carte mère (les constructeurs ne proposent en général ces BIOS beta que pour quelques modèles, voir ici par exemple pour Gigabyte ), pour les autres, il faudra patienter encore un peu, AMD annonce qu'en fonction des constructeurs ces versions finales pourraient arriver dans la seconde moitié de juin si tout se passe comme prévu !

Top articles