Actualités mémoires

La DDR4 toujours en hausse, pénurie à venir ?

Tag : DDR4;
Publié le 04/10/2017 à 11:04 par
Imprimer

Depuis notre dernière actualité mi-septembre, les prix de la mémoire n'ont pas cessé d'augmenter. Alors qu'ils avaient déjà doublé en un an, les prix de la DDR4 ont ainsi augmenté depuis de 13% et 17% pour les puces 1 Go et 512 Mo DDR4-2133/2400.

Une situation préoccupante qui reflète une demande très supérieure à l'offre sur le spot market de la mémoire d'après DRAMeXchange, marché qui permet d'acheter des puces au jour le jour au contraire des contrats d'approvisionnement à plus long terme pouvant être passés avec les fabricants. Résultat, plusieurs fabricants de barrettes mémoires ont stoppé la prise de commande ou ne livreront les commandées passées que dans un ou deux mois !

Voilà qui n'est pas de bon augure à l'approche des fêtes de fin d'année, souvent synonyme d'upgrade ou de nouvelle machine pour nombre d'entre nous...

Toshiba choisi Bain Capital pour ses mémoires

Publié le 21/09/2017 à 11:35 par
Imprimer

Le directoire de Toshiba vient finalement d'approuver la vente de l'intégralité de la division Toshiba Memory à K.K. Pangea, une société fondée par le consortium d'investisseurs dirigés par Bain Capital, pour environ 18 milliards de $. Le feuilleton n'est sans doute pas terminé puisque SanDisk, filiale de Western Digital qui était associée à Toshiba côté mémoire, va continuer de contester cette vente devant les juridictions compétentes.

On notera que si Toshiba ne donne pas d'autre nom que Bain Capital, SanDisk précise que SK Hynix fait partie du consortium alors que d'autres sources font également état d'Apple, Dell et Hoya Corporation.

Les prix de la DDR4 ont doublé en un an !

Tag : DDR4;
Publié le 14/09/2017 à 16:19 par
Imprimer

Depuis un an les prix de la mémoire n'ont cessé d'augmenter, si bien qu'avec la dernière hausse de 5% ces derniers jours les prix ont tout simplement doublé depuis le 14 septembre 2016 d'après les relevés de nos confrères de DRAMeXchange  !

Alors qu'il fallait compter à l'époque 1.86$ et 3.72$ pour des puces DDR4-2133 de 512 Mo ou 1 Go, leur dernière cotation est ainsi de 3.77 et 7.65$. Une hausse qui se retrouve bien entendu intégralement dans les prix de vente, ainsi il devient de plus en plus dur de trouver 8 Go de DDR4 sous les 70 €... tarif auquel on pouvait acquérir 16 Go à l'époque, et ce malgré un taux de change €/$ légèrement plus favorable.

Toshiba rejette une fois de plus Western Digital

Publié le 14/09/2017 à 10:11 par
Imprimer

MAJ : Bloomberg  a confirmé qu'Apple avait bel et bien proposé d'investir 3 milliards dans l'offre de rachat portée par Bain Capital, qui inclut également Dell, SK Hynix, et... Seagate !

La situation s'envenime une fois de plus entre Toshiba et Western Digital. Le premier tente actuellement de revendre son activité mémoire (Toshiba Memory Corporation) pour couvrir des pertes importantes engendrées sur son activité nucléaire aux Etats-Unis.

Toshiba avait d'abord annoncé en juin avoir choisi un consortium porté par des investisseurs américains privés, Bain Capital, mais dont la majorité de l'offre était portée par SK Hynix en pratique. Quelque chose qui a fortement irrité Western Digital qui avait pour rappel racheté Sandisk (qui était historiquement lié à Toshiba via une Joint Venture).

Courant août, après quelques échanges juridiques, Toshiba avait annoncé investir, seul, dans sa future usine de mémoire.

Aujourd'hui la porte semble se refermer presque définitivement  car Toshiba a annoncé, une seconde fois, avoir choisi l'offre de Bain Capital dans le but de négocier de manière définitive la cession de son activité, d'ici la fin du mois. Une discussion qui reste malgré tout... non-exclusive.

Trois offres étaient officiellement envisagées par la société japonaise, celle de Bain (a qui sont associées des fonds japonais pour des raisons politiques), celle de Western Digital et une troisième portée par Hon Hai. Le directoire de Toshiba aurait été séduit par une "nouvelle offre" de Bain.

La "nouvelle offre" est probablement liée à Apple qui, d'après nos confrères de Bloomberg , s'était associé d'une manière ou d'une autre à Bain Capital. Apple est pour rappel un très gros consommateur de mémoire NAND et tente régulièrement d'offrir un support financier aux constructeurs mémoire en payant a l'avance ses commandes. Un tel système pourrait être la nouveauté de l'offre d'après nos confrères, même si un investissement direct n'est pas exclu.

De son côté, Western Digital a annoncé sa déception  en indiquant avoir été "flexible" et "constructif" avec son partenaire. Western Digital continue de marteler qu'en pratique l'offre est portée principalement par SK Hynix, quelque chose qui reste à vérifier dans le cas de la "nouvelle offre" pour laquelle nous n'avons pas plus de détails.

Toshiba s'écarte un peu plus de WD

Publié le 04/08/2017 à 15:53 par
Imprimer

La situation n'est pas prête de s'arranger entre Toshiba et son ancien partenaire, Western Digital. Nous avons eu l'occasion de vous en parler à plusieurs reprises, Toshiba s'est retrouvé obligé de céder son activité mémoire pour couvrir d'importantes pertes engendrées sur le nucléaire américain. L'offre sélectionné était un consortium regroupant des entités semi publiques japonaises et un fond d'investissement américain, Bain Capital... et SK Hynix !

Depuis, Western Digital s'est opposé à cette revente (la société avait pour rappel racheté Sandisk qui était lié à Toshiba par une joint-venture aux Etats-Unis pour la production de NAND), demandant un arbitrage en mai. Toshiba a légèrement reconfiguré sa revente (la firme avait crée une filiale pour son activité mémoire avant de revenir en arrière), ce qui a rendu caduque une partie des arguments de Western Digital.

Suite à la demande d'arbitrage, Toshiba avait accepté d'attendre au moins jusqu'au 28 juillet avant de revendre son activité. Les deux sociétés se sont simplement mises d'accord pour que Toshiba donne un préavis de 15 jours  à son partenaire avant la signature de la vente.

Depuis les choses ne s'arrangent pas vraiment, Toshiba enfonçant un peu plus le clou hier en annonçant qu'il allait investir, seul, dans l'équipement de la phase 1 de la nouvelle Fab 6 et la construction de la phase 2, comme le rapporte Bloomberg .

Un investissement de 1.8 milliards de dollars environ (la mise en place des équipements commencera en décembre) qui exclut Western Digital, les deux sociétés n'ayant pas réussi à trouver un accord pour un investissement conjoint. Une offre de rachat de Western Digital de l'activité mémoire de Toshiba serait toujours "considérée" par le board de Toshiba actuellement, même si l'offre sélectionnée précédemment semble toujours avoir la préférence.

Top articles