Actualités divers

La DDR3 plus chère qu'après l'incendie SK Hynix !

Tags : DDR3; Incendie;
Publié le 07/07/2014 à 08:54 par
Envoyer Imprimer

Depuis le mois d'avril la mémoire connait une constante montée des prix. Selon les derniers relevés de DRAMeXchange il faut en effet compter 4,31$ pour une puce de 512 Mo DDR3-1600 contre 3,66$ début avril, soit une hausse de près de 18%.


On est du coup à un tarif supérieur au plus haut de 2013, peu après l'incendie de l'usine SK Hynix, qui était de 4,27$ ! Rappelons qu'avant ce dernier il fallait compter 3,14$ pour acquérir une puce de ce type. Les capacités de production de cette usine sont bien entendu recouvrées depuis le temps, et il faut donc chercher les raisons ailleurs.

Les fabricants de mémoire ont ainsi globalement décidé de baisser leur production de DRAM destinée au PC, que ce soit au profit de DRAM destinée au marché mobile ou pour la conversion de lignes DRAM vers la NAND. Des choix facilités par la concentration du marché, puisque pour rappel 90% de la production est entre les mains de trois acteurs (Micron, SK Hynix et Samsung).

Micron en charge de la mémoire des Knights Landing

Publié le 24/06/2014 à 15:20 par
Envoyer Imprimer

Nous vous en parlions en novembre dernier, la prochaine génération de Xeon Phi (Knights Landing) prévue pour la mi-2015 intégrera jusqu'à 16 Go de mémoire embarquée ultra-rapide délivrant une bande passante de l'ordre de 500 Go /s.


On apprend aujourd'hui que cette mémoire sera produite par Micron, qui l'a développée en collaboration avec Intel en prenant pour base l'Hybrid Memory Cube dont on parle depuis quelques années déjà. Les puces se trouveront sur le même packaging que les Xeon Phi, et seront reliées à ce dernier par une interface à très haute vitesse.

Dans son communiqué Micron indique que cette mémoire a une bande passante 5x supérieure à la DDR4 tout en prenant 50% de place en moins et avec un ratio bande passante/consommation multiplié par 3.

Pour rappel ces nouveaux Xeon Phi gravés en 14nm devraient gérer l'AVX-512, la DDR4, le PCIe Gen3 et seront disponibles en version Socket comme en carte fille PCIe. Un Xeon Phi pourra intégrer jusqu'à 72 cœurs de type Silvermont associés par paire, gérant chacun deux grosses unités vectorielles prenant en charge le traitement des instructions AVX-512 et partageant un cache L2 de 1 Mo. En sus de la mémoire embarquée, ils géreront six canaux de DDR4 permettant d'adresser 384 Go de mémoire supplémentaire.

Carte réseau 10 GbE chez Thecus

Tags : 10GbE; Thecus;
Publié le 19/06/2014 à 18:15 par
Envoyer Imprimer

Si Intel avait commencé à enclencher une baisse des prix des contrôleurs 10 Gigabit Ethernet (10 GbE) en 2012, aujourd'hui le 10 GbE reste particulièrement onéreux et rare. En « entrée de gamme », on trouve aujourd'hui par exemple une carte un port d'Intel, la X540-T1 sous la barre des 300 euros outre-rhin. La firme Taiwanaise Thecus vient d'annoncer sur ce créneau une carte réseau 10 GbE, la C10GTR.


La société annonce que sa carte est propulsée par un processeur Tehuti TN4010. En pratique, la marque semble tout simplement avoir repris un « reference design » complet de carte proposé par la société Tehuti Networks, qui avait été annoncé en mars 2013.

Techniquement, il s'agit d'une carte PCI Express 2.0 x4 qui utilise un contrôleur custom de Tehuti, la carte utilisant également un PHY 10 GbE Marvell Alaska 88X3120 (40nm) introduit en 2011 et annoncé comme supportant des câbles cuivres de 100 mètres de long (Cat 6a/7). Si la puce de Marvell supporte plusieurs ports, en pratique la carte ne propose qu'un seul port 10 GbE. La consommation totale de la carte annoncée est de 5 watts en 10 GbE.

Côté prix, il faudra compter 299 euros pour une disponibilité annoncée comme immédiate.

Computex: Prototypes BitFenix: Atlas, Aegis, Pandora

Publié le 17/06/2014 à 14:46 par
Envoyer Imprimer

Après avoir lancé un nouveau boîtier d'entrée de gamme, le Neos décliné dans tout un tas de coloris selon les demandes des distributeurs, BitFenix a présenté lors du Computex 3 prototypes de boîtiers en cours de finalisation.


Le premier, le Pandora, est une manière pour le fabricant taïwanais de tester la carte de la Steam Machine. Au format mini-ITX, ce boîtier plutôt spacieux arbore un design adapté au salon. En fait il s'agit d'un boîtier on ne peut plus simple enrobé d'une coque en aluminium courbée à l'arrière et à l'avant, des éléments de designs qui le rendent plus volumineux.

Il peut être posé soit debout soit couché et reçoit à l'avant un petit écran LCD monochrome dont la couleur est ajustable par l'utilisateur. Il peut être utilisé pour afficher un logo qui pourra être modifié par l'utilisateur. Sur le prototype exposé il manquait quelque peu de luminosité mais cela devrait être amélioré avant la mise en production.

Le Pandora est prévu pour accueillir 2 disques 3.5" et 2 SSD 2.5". Au niveau du refroidissement, des ventilateurs de 120mm sont prévus à l'avant et sur le dessus, position au niveau de laquelle il est par ailleurs possible de placer un radiateur de 120mm, comme c'est le cas sur le système illustré.


Un peu plus gros, l'Aegis est un boîtier tour micro-ATX conçu dans l'optique de proposer un maximum d'espace pour l'installation de systèmes de watercooling. Il peut ainsi accueillir un radiateur de 360mm sur le dessus + un second de 240/280mm à l'avant, suivant le nombre de baies 3.5" (4 maximum) et 2.5" (3 maximum) installées, le tout étant modulaire.

Le design est relativement massif pour un look qui se veut futuriste selon le fabricant. Tout comme pour le Pandora, un écran LCD destiné à afficher un logo est présent en façade.


Enfin, l'Atlas est un boîtier cubique relativement volumineux (383x443x541mm) qui paraît à première vue plutôt bien conçu et de toute évidence prévu pour s'attaquer au Corsair Carbide Air 540 avec un look plus agressif. Rappelons qu'il s'agit d'un prototype, le modèle final sera ainsi par exemple noir/rouge et non gris/noir/rouge, avec tous les éléments externes en aluminium.

Un système d'éclairage de type LED à couleur configurable est placé dans l'encadrement, sur le dessus et l'avant du boîtier pour un effet plutôt sympathique, par exemple quand cet éclairage est configuré en blanc pas trop lumineux.


L'intérieur est segmenté par un panneau central qui fait office de support de carte-mère. L'orientation de ce panneau est modifiable pour placer la carte-mère soit dans la partie gauche, soit dans la partie droite. Le boîtier est d'ailleurs prévu pour être posé sur un de ses côtés et être exploité en tant que table de bench.

La partie qui reçoit la carte-mère (jusqu'au E-ATX) est très spacieuse, l'alimentation et les périphériques 3.5" (10x) et 2.5" (6x) prenant place de l'autre côté. Le fabricant a fait l'impasse sur le lecteur optique, ce qui n'est pas un problème pour de plus en plus d'utilisateurs. Le ou les systèmes de refroidissement se partagent l'espace libre des deux zones, BitFenix ayant axé l'optimisation sur l'exploitation d'imposants systèmes de watercooling.

L'avant peut accueillir jusqu'à 6 ventilateurs de 120mm ou 4 de 140mm, idem pour le dessus ou le dessous (suivant la position de la carte-mère), alors que l'arrière peut recevoir 2 ventilateurs de 120mm. BitFenix n'a pas encore fixé quelle serait la configuration livrée et bien entendu tous ces emplacements peuvent recevoir des radiateurs de tailles équivalentes aux ventilateurs.

Computex: Les 7 nouveaux boîtiers Lian Li

Publié le 17/06/2014 à 00:47 par
Envoyer Imprimer

A côté de ses bureaux faisant office de boîtier PC, le taiwanais Lian Li, spécialiste de l'aluminium, exposait au Computex quelques autres nouveautés à venir, à commencer par les PC-Q36 et PC-V359 qui seront disponibles dès la fin du mois.


Au format micro-ATX, le PC-V359 est un boîtier cubique dans lequel le carte-mère est placée à l'horizontale, juste sous le panneau supérieur en verre acrylique. Une seconde fenêtre en face avant permet de donner un maximum de visibilité à la partie principe de la plateforme. Particularité de ce boîtier, une fois le panneau en verre enlevé à l'aide de 4 grosses vis à main, toutes ses faces à l'exception de celle du bas sont amovibles et viennent s'encastrer dans les rainures des supports placés à chaque coin. De quoi faciliter un montage propre même si ce n'est probablement pas optimal pour éviter les vibrations.


Sur sa partie supérieure, le PC-V359 peut accueillir une carte-mère micro-ATX avec ventirad CPU haut de 160mm, une carte graphique de 310mm de long et deux systèmes de watercooling AIO avec radiateur de 240mm, un de chaque côté. En pratique, l'emplacement situé derrière la carte graphique condamnera cependant au moins 2 slots PCI. L'étage inférieur accueille l'alimentation, jusqu'à 240mm de profondeur, une baie prévue pour 3 disques 3.5" ainsi qu'un SSD 2.5", et un lecteur optique au format slim.

Le PC-V359 est livré avec deux ventilateurs de 120mm, un placé à l'étage supérieur en extraction et l'autre placé à l'avant, au bas du boîtier. Il n'y a cependant pas d'ouverture à cet endroit et ce ventilateur, placé dans un encadrement à quelques centimètres de la paroi, assistera simplement la circulation de l'air en soufflant en direction des disques durs et donc vers l'arrière du boîtier. Un choix dicté par la volonté de préserver la façade avant de toute ouverture, Lian Li estimant par ailleurs que les perforations latérales autorisent une entrée d'air "passive" suffisante… tout du moins quand aucun système AIO n'est installé. Toutes les entrées d'air (sous l'alimentation, panneaux latéraux) sont équipées de filtres.


Le PC-Q36 est identique si ce n'est que le boîtier est plus étroit puisque prévu pour le format mini-ITX. L'étage inférieur est plus dense : le second ventilateur disparaît, l'alimentation est limitée à 200mm de profondeur et la baie à disques durs (2x 3.5" + 1x 2.5") se place dans son prolongement.

Les PC-V359 et PC-Q36 seront initialement disponibles en noir et argent mais des couleurs champagne et noir/rouge seront éventuellement commercialisées par la suite. Comptez 130€ pour le premier et 110€ pour le second.


Ensuite, Lian Li prepare une mise à jour du PC-Q07 proposé depuis quelques années. Dénommée PC-Q07N, la nouvelle version intègre un support pour la carte-mère, qui était auparavant fixée sur la paroi de droite ce qui compliquait sérieusement le montage et surtout toute modification du système. Le lecteur optique 5.25" disparaît également pour un design on ne peut plus sobre.

A l'arrière du support de la carte-mère peuvent prendre place deux disques durs de 3.5" et un emplacement 2.5" supplémentaire est prévu. Pour le reste, la carte graphique et l'alimentation peuvent mesurer jusqu'à 220mm et le ventirad CPU doit se contenter de 140mm. Aucun ventilateur n'est fourni avec le boitier mais un emplacement est prévu à l'avant. Il devra aspirer l'air via quelques perforations latérales tout en étant presque plaqué contre la face avant qui n'est pas perforée.

Sur la photo de droite, sont illustrés deux versions d'un autre boîtier mini-ITX à venir, le PC-Q12L, là aussi une évolution d'un modèle précédent : le PC-Q12. Le PC-Q12L gagne en volume dans toutes ses dimensions mais paraît plus mince, la plus forte progression se situant au niveau de sa hauteur qui passe de 365 à 477mm. Lian Li en profite pour segmenter le PC-Q12L en 3 étages : le premier accueille la carte-mère et un ventirad CPU haut de 85mm au maximum, le second étage la carte-graphique de 220mm, via un adaptateur PCI Express intégré, et le troisième étage l'alimentation SFX.

Le stockage est réparti sur les deux derniers étages avec un emplacement 3.5" derrière la carte graphique et 3 emplacements 2.5" derrière l'alimentation. Le boîtier est refroidi par un unique ventilateur de 120mm placé en extraction sur le haut d'une paroi latérale, perforée à ce niveau, mais pas par exemple au niveau du ventirad CPU ou de la carte graphique, ce qui nous laisse penser que ce boîtier sera peu efficace en terme de refroidissement. Tout comme pour le PC-Q07N d'ailleurs, Lian Li a donné la priorité à un design sobre.


Le PC-V1000L est une fois de plus une évolution d'un ancien modèle, le PC-V1000Z. Le format reste similaire, boitier tour relativement profond sur roulette, et le design également avec un panneau avant perforé sur toute sa surface. La différence notable est l'abandon de 4 des 5 emplacements 5.25", ce qui est dans l'air du temps.

Lian Li en profité pour simplifier l'organisation interne et supprimer le compartimentage du niveau de l'alimentation, ce qui permet de gagner un peu de place pour supporter l'E-ATX. Pas moins de 10 emplacements 3.5" sont proposés, positionnés perpendiculairement à la carte-mère via des supports équipés de crochets. En option, deux de ces supports peuvent être remplacés par un module hot swap et deux emplacements 2.5" supplémentaires sont prévus derrière la carte-mère.

Le PC-V1000L peut accueillir de très longues cartes graphiques, jusqu'à 380mm avec les baies à disques durs, jusqu'à 520mm sans. L'alimentation peut atteindre 400mm de profondeur et le ventirad CPU 170mm de haut. Son refroidissement, qui se veut efficace, est assuré d'origine par 3 ventilateurs de 120mm à l'avant, montés sur un support coulissant, et un 4ème placé en extraction. Le dessus du boîtier peut accueillir 2 ventilateurs de 120 ou 140mm, ou un radiateur de 240 ou 280mm, et le dessous du boîtier 2 de 120mm ou un radiateur de 240mm en condamnant alors une ou deux baies 3.5".


Très volumineux, le PC-V2130WX est la dernière évolution d'un prototype en développement depuis quelques temps déjà puisqu'il nous avait été présenté avec une organisation interne très différente l'an passé. Lian Li a fortement simplifié cette dernière et supprimé la compartimentation.

Capable d'accueillir les cartes-mères au format E-ATX mais également HPTX, ce boîtier est des plus spacieux. Les cartes graphiques les plus longues ne poseront aucun problème et une barre de renfort verticale permet d'ailleurs d'en assurer un bon maintien. Au niveau du stockage, 4 baies 5.25" sont proposées, 8 baies 3.5" (+4 emplacements de plus sur un support vertical, +3 en retirant 3 baies 5.25" + 3 derrière la carte-mère soit jusqu'à 18 disques durs!) et 2 emplacements 2.5".

Le boitier est prévu pour être livré avec 4 ventilateurs de 140mm, deux à l'avant et deux dans le bas, épaulés par un ventilateur de 120mm en extraction derrière le CPU. Deux ventilateurs de 140mm, ou un radiateur de 280mm, pourront prendre place sur le dessus. Un rhéobus est intégré pour contrôler une partie des ventilateurs et les faces avant et latérales sont équipées de mousse isolante.

Pour un tel monstre d'aluminium, attendez-vous à un tarif tout aussi impressionnant.


En parlant de monstre, terminons par le PC-D666, variante du PC-D600 légèrement retravaillé pour pouvoir accueillir un second système, au format micro-ATX, dans son compartiment secondaire où prennent place les disques durs et autres lecteurs optiques. En dehors d'une collaboration avec un magazine allemand, la commercialisation de ce modèle reste incertaine.


Top articles