Actualités divers

SilverStone PS11, moyen tour à 50 Euros

Tag : Silverstone;
Publié le 08/01/2015 à 09:41 par
Imprimer

SilverStone annonce de nouveaux boîtiers moyen tour d'entrée de gamme, les PS11-W et PS11-Q. Mesurant 215x426x481mm, ces moyens tours de 4,8 Kg acceptent les cartes graphiques de 41cm sur le premier slot et les ventirads de 16,1cm. Ils intègrent 2 baies 5.25", 3 emplacements 3.5" et 2 emplacements 2.5".

 
 

Côté ventilateur ils acceptent deux ventilateurs de 120/140mm en façade, un ventilateur arrière 120mm, un ventilateur de 120mm au fond du boitier. La version Q permet en sus d'ajouter deux 120mm en haut du boitier. Seul bémol, un seul ventilateur est intégré par SilverStone, un 120mm à l'avant.

En sus des ouvertures au-dessus du boitier la version W dispose d'une porte vitrée et d'une façade de type mesh alors que la version Q est plus orientée silence avec des portes recouvertes d'isolants et une façade pleine avec prises d'air latérales. Le prix public conseillé est fixé à 50 €, le PS11-Q devrait être disponible à partir de la mi-janvier mais aucune date n'est donnée pour le PS11-W.

CES: Un kit DDR4-3400 à 999$ chez Corsair

Tags : CES 2015; Corsair; DDR4;
Publié le 08/01/2015 à 05:05 par
Imprimer

L'arrivée d'un nouveau type de mémoire est souvent l'occasion de relancer la course progressive à la montée en fréquence. La DDR4 n'y échappe pas et après les kits à 3000 MHz, 3200 MHz et 3300 MHz, nous avons droit à la DDR4 poussée à 3400 MHz chez Corsair.

 
 

Proposé au tarif record de 999$, ce nouveau kit 4x 4 Go prend place dans la gamme Dominator Platinum sous la référence CMD16GX4M4B3400C16. Il s'agit grossièrement de la même mémoire que pour le kit de DDR4-3300 de la marque, les timings restent les mêmes (16-18-18-36, tCCD-L 7) tout comme la tension poussée à 1.35V.

En démonstration sur la Gigabyte X99 SOC Champion, tout juste annoncée, le kit était timidement poussé par Corsair à 3500 MHz, mais sans toucher aux timings. Vu son tarif, il est bien entendu destiné aux overclockeurs qui sont en bons termes avec leur banquier.

Intel Compute Stick, un PC dans une (grosse) clé

Tag : Intel;
Publié le 07/01/2015 à 12:42 par
Imprimer

Après le NUC, Intel poursuit la miniaturisation des machines x86 avec cette fois le Compute Stick, qui prend la forme d'une clé HDMI comme il en existe déjà en ARM sous Android par exemple. Cette clé se connecte à un écran HDMI et est alimentée par un port micro-USB pour 10W au maximum. Elle intègre en sus un port USB classique, un port microSD et gère le WiFi 802.11b/g/n et le Bluetooth 4.0.

Il s'agit a priori d'un modèle développé (ou co-développé) par Quanta, le NH1, avec une coque personnalisée. Les dimensions du NH1 sont de de 110.9mm x 38 mm x 9.8mm pour 38 grammes, avec le connecteur HDMI, elle intègre un bouton d'allumage et une LED d'activité.


Côté processeur on a droit à un Atom Z3735F à base de Bay Trail à 4 cœurs, il a un TDP de 2,2w et une fréquence variant entre 1.33 et 1.83 GHz. Il est associé à 2 Go de RAM et 32 Go de Flash en eMMC pour le stockage pour une première version à 149$ avec Windows 8.1 avec Bing pré-installé, une seconde version destinée à Linux, a priori avec Ubuntu pré-installé, sera vendue à 89$ mais n'aura que 1 Go de RAM et 8 Go de Flash. La disponibilité est prévue pour mars.

Corsair Carbide 100R et 100R Silent

Tag : Corsair;
Publié le 07/01/2015 à 09:40 par
Imprimer

Corsair lance deux nouveaux boîtiers d'entrée de gamme, les Carbide Series 100R et 100R Silent.

Ces moyens tours mesurent 471x200x430mm pour 4,8 Kg et acceptent les cartes mères ATX, microATX et Mini-ITX. On dispose de 2 baies 5.25" et de 4 emplacements 3.5"/2.5", avec un montage sans outils en 5.25" et 3.5". La carte graphique peut mesurer 414mm dans le premier slot PCI-Express mais si vous envisagez du SLI/CFX la seconde devra se contenter de 275mm.

Côté ventirad processeur on est limité à 150mm de hauteur, ce qui exclut la plupart des modèles avec ventilateur de 120mm à quelques exceptions près (Arctic Freezer XTREME Rev.2, Prolimatech Basic 65, Thermalright Macho120 Rev.A et True Spirit 120M BW Rev.A), les watercooling AIO n'ayant bien entendu pas ce problème. Reste qu'en dehors de l'overclocking un modèle en 92mm fera l'affaire.

Au niveau des différences, si le 100R est livré avec une paroi avec ouverture plexiglass, celle du 100R Silent est pleine et recouverte à l'intérieur d'isolant acoustique. Dans les deux cas deux ventilateurs 120mm sont fournis, mais le 100R Silent intègre en sus à l'arrière du boîtier un interrupteur 3 vitesses pour ceux qui ne seraient pas dotés d'une carte mère pourvue de régulation pour ventilateur 3 broche. Il est possible dans les deux cas de placer 2 ventilateurs 140mm à l'avant (1 emplacement occupé par le 120mm fournit), 1 ventilateur 120mm à l'arrière (occupé par celui fournit) et sur le 100R on peut également ajouter deux ventilateurs 120mm au-dessus.

Ces boîtiers devraient être disponibles au cours du trimestre, il faut compter 50$ pour le 100R et 60$ pour le 100R Silent, ce qui devrait faire 50 et 60 € dans nos contrées avec la TVA. A titre de comparaison le 200R, qui est un peu plus haut du fait de la présence d'une troisième baie pas forcément utile mais plus large ce qui permet d'accueillir les ventirad 165mm (il mesure 420x165x180mm pour 6,05 Kg) se trouve à environ 55 €.

 
 

CES: AMD FreeSync est presque là : le point

Publié le 06/01/2015 à 20:48 par
Imprimer

L'arrivée des premiers écrans FreeSync est maintenant imminente et cette technologie qui permet de fluidifier l'affichage pour le plus grand plaisir des joueurs est largement mise en avant par AMD sur son stand du CES. Lors de notre visite, nous avons pu en profiter pour obtenir quelques éclaircissements sur certains points, tels que les mises à jour de certains écrans déjà disponibles.

Tout d'abord, nous avons pu confirmer que FreeSync fonctionne comme prévu dans les jeux. Il n'y a rien de spécial de plus à ajouter sur ce point, cela fonctionne aussi bien que le G-Sync de Nvidia d'après ce que nous avons pu observer.

11 écrans sont prévus dans un premier temps :

- BenQ XL2730Z : 27", 2560x1440, 144 Hz
- Iiyama ProLite B2888UHSU-B1 : 28", 4K, 60 Hz
- LG 29UM67 : 29", 2560x1080, 75 Hz
- LG 34UM67 : 34", 2560x1080, 75 Hz
- Nixeus NX-VUE24 : 24", 1920x1080, 144 Hz
- Samsung UE590 : 23.6" / 28", 4K, 60 Hz
- Samsung UE850 : 23.6" / 28" / 31.5", 4K, 60 Hz

Au CES, AMD a en démonstration 3 de ces écrans compatibles FreeSync, de 3 fabricants différents : BenQ, LG et Samsung :

 
 


L'écran BenQ tourne avec une Radeon R9 285, celui de LG avec un APU A10-7850K et celui de Samsung avec une Radeon R9 290X ainsi qu'avec un portable équipé en Radeon R9 M295X et R9 290X via le boîtier externe d'Alienware. La compatibilité est donc bien assurée sur l'ensemble des produits récents d'AMD.

Il n'y a pas encore de portable directement équipé d'une dalle compatible FreeSync de prévu. Bien qu'AMD pourrait ainsi disposer d'un argument de taille dans un monde mobile dominé par Nvidia, le problème est que les dalles de ces PC ne s'y prêtent en général pas bien, n'étant pas de qualité suffisante. Mais tout est prêt pour le jour où un fabricant voudra investir dans une dalle adaptée.

Qu'en est-il des possibilités de mise à jour du firmware ? AMD nous a confirmé que le modèle Iiyama est bien prévu pour recevoir une mise à jour de son firmware. Celle-ci pourrait être faite directement par l'utilisateur ou en renvoyant l'écran en vue de cette modification pour celui qui ne voudrait pas prendre le risque de cette manipulation.

Par ailleurs, nous nous demandions quelle était la différence avec l'écran U28D590D déjà commercialisé par Samsung et le modèle FreeSync annoncé pour mars. AMD nous a indiqué qu'il n'y en avait en fait aucune, en dehors du firmware. Samsung n'a par contre pas encore indiqué s'il proposerait ou pas une mise à jour du firmware pour les utilisateurs actuels. Si ce n'était pas le cas, il restera à espérer qu'un système de mise à jour existe sur cet écran et qu'une bonne âme se chargera de récupérer le firmware FreeSync de la nouvelle révision.


Au niveau des détails d'implémentation, AMD peut supporter des fréquences de rafraîchissement qui varient entre 9 et 240 Hz. Il revient par contre à chaque fabricant de définir la limite inférieure pour chacun de ses écrans, puisque suivant la dalle, des problèmes peuvent intervenir. Par exemple un clignotement apparaît sur beaucoup de dalles quand le taux passe sous les 30 Hz. Chaque fabricant pourra décider de favoriser la fluidité à un faible niveau de fps ou bien de faire en sorte que le léger clignotement ne soit jamais visible, voire de proposer les 2 options dans l'OSD de l'écran. Le pilote AMD devra par contre respecter la valeur fixée par l'écran.

Tous les écrans compatibles FreeSync n'en recevront d'ailleurs pas le logo et la certification, AMD le réservant aux modèles qui atteignent un certain niveau de qualité, qui n'a pas encore été fixé précisément. Par exemple un écran 60 Hz dont la limite inférieure est fixée à 45 Hz n'aura qu'un intérêt limité et ne recevra pas le logo FreeSync. Il devrait par contre lister le support de l'Adaptive Sync qui sera le signe que FreeSync sera fonctionnel.

A noter que FreeSync n'est pas fonctionnel sur le bureau de Windows et a besoin d'un mode plein écran exclusif pour s'enclencher, ce qui rend beaucoup de lecteurs vidéo incompatibles. Celui fourni par Microsoft avec Windows 8.1 et Windows 10 est par contre compatible avec FreeSync et le taux de rafraîchissement pourra s'adapter au format de la vidéo pour assurer une lecture parfaitement fluide.

Face à ce très large support de FreeSync, il restera à voir quelle sera la réaction de Nvidia dont G-Sync reste cantonné à des écrans haut de gamme spécifiques. L'argument de Nvidia a toujours été que son module était nécessaire pour offrir une qualité optimale en émettant des doutes sur les capacités d'AMD de faire aussi bien. Mais à priori, des tests complets restent nécessaires pour s'en assurer, AMD y est bel et bien parvenu !


Top articles