Actualités processeurs

Intel lance ses Haswell ''Refresh''

Publié le 15/04/2014 à 14:01 par
Envoyer Imprimer

C'est en toute discrétion qu'Intel vient de mettre à jour sa liste de prix en intégrant les processeurs "Haswell Refresh". Il s'agit ni plus ni moins que d'une augmentation de la fréquence de 100 MHz, avec une numérotation de modèle en augmentation de 20, le tout pour le même tarif. Le vide de la roadmap 2014 était a priori important à combler pour le géant de Santa Clara, quitte à ce que ce soit avec des nouveautés qui n'en sont pas vraiment donc.

Voici les processeurs lancés dans les gammes classiques :

- Core i7-4790 : 4 cœurs avec HT, L3 8 Mo, 3.6 GHz, 303$
- Core i5-4690 : 4 cœurs, L3 6 Mo, 3.5 GHz, 213$
- Core i5-4590 : 4 cœurs, L3 6 Mo, 3.3 GHz, 192$
- Core i5-4460 : 4 cœurs, L3 6 Mo, 3.2 GHz, 182$
- Core i3-4360 : 2 cœurs avec HT, L3 4 Mo, 3,7 GHz, 149$
- Core i3-4350 : 2 cœurs avec HT, L3 4 Mo, 3,6 GHz, 138$
- Core i3-4150 : 2 cœurs avec HT, L3 3 Mo, 3,5 GHz, 117$
- Pentium G3450 : 2 cœurs, L3 3 Mo, 3,4 GHz, 86$
- Pentium G3440 : 2 cœurs, L3 3 Mo, 3.3 GHz, 75$
- Pentium G3240 : 2 cœurs, L3 3 Mo, 3.1 GHz, 64$
- Celeron G1850 : 2 cœurs, L3 2 Mo, 2.9 GHz, 52$
- Celeron G1840 : 2 cœurs, L3 2 Mo, 2.8 GHz, 42$

Il faut noter en sus que les Core i7 et i5 disposent d'un Turbo pour le CPU. Les anciennes versions ne baissent pas, Intel ayant a priori oublié toute notion de baisse de prix depuis le lancement de Sandy Bridge en 2011. Il y a en fait bien des baisses de prix sur l'entrée de gamme, qui sont masquées du fait de grosses incohérences dans la gamme, avec par exemple :

- Core i3-4350 : 2 cœurs avec HT, L3 4 Mo, 3,6 GHz, 138$
- Core i3-4340 : 2 cœurs avec HT, L3 4 Mo, 3,6 GHz, 149$

Le Core i3-4340 est un "ancien" Haswell, il dispose de la même fréquence que le nouveau i3-4350 mais a pourtant un numéro de modèle différent et un prix plus élevé.

- Pentium G3440 : 2 cœurs, L3 3 Mo, 3.3 GHz, 75$
- Pentium G3430 : 2 cœurs, L3 3 Mo, 3.3 GHz, 86$

Là encore on retrouve deux produits aux caractéristiques identiques avec des dénominations différentes et un prix plus élevé pour l'ancienne référence.

- Celeron G1840 : 2 cœurs, L3 2 Mo, 2.8 GHz, 42$
- Celeron G1830 : 2 cœurs, L3 2 Mo, 2.8 GHz, 52$

Même chose ici. On se demande quelle mouche a piqué Intel, il aurait été plus logique de baisser le prix des anciennes références plutôt que d'avoir deux références aux caractéristiques identiques à des prix différents. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué me direz-vous ? Après tout quand on renouvelle toute une gamme pour seulement 100 MHz on est plus à ça près...

Les nouvelles références "Haswell Refresh" concernent également les gammes basse consommation avec l'arrivée des Core i7-4790S, i7-4790T, i7-4785T, i5-4690S, i5-4690T, i5-4590S, i5-4570S, i5-4590T, i5-4460S, i5-4460T, i3-4350T, i3-4150T et Pentium G3440T, G3240T et Celeron G1840T. La gamme Mobile voit également de nouvelles références débarquer.

Vous noterez que les Core i7-4770K et Core i5-4670K n'ont pas droit à un refresh en attendant Devil's Canyon en milieu d'année. Attention au contraire de ces Haswell Refresh qui sont logiquement compatibles avec les cartes mères actuelles il faudra pour rappel une nouvelle carte en chipset Intel Z97 pour les exploiter.

AMD lance sa plateforme AM1

Tags : AM1; AMD;
Publié le 09/04/2014 à 15:01 par
Envoyer Imprimer

AMD lance aujourd'hui officiellement sa nouvelle plateforme destinée à la fois à l'entrée de gamme et aux usages basse consommation, la plateforme AM1. La particularité de la plateforme AM1 est d'utiliser des SoC – des processeurs qui intègrent également le chipset – afin de réduire les couts, la consommation et améliorer l'intégration. Le constructeur avait déjà annoncé sa plateforme il y a un mois de cela, elle est cependant aujourd'hui effectivement disponible.


Ces SoC ne sont pas nouveaux puisqu'il s'agit des Kabini qui avaient été lancés en version mobile il y a un an de cela. Utilisant l'architecture Jaguar, ces puces double ou quadruples cœurs ont été conçus spécifiquement pour la basse consommation, il s'agit de la même architecture présente dans les dernières consoles de Sony et Microsoft.

Si AMD avait prévu l'année dernière de proposer ces puces sur des cartes mères en format BGA (soudées sur la carte mère), en pratique ces cartes ont été rares pour ne pas dire inexistantes dans le commerce. Pour l'AM1, AMD a choisi d'utiliser cette fois ci un socket baptisé FS1b. Visuellement proche des sockets AMD précédent, il faudra noter qu'AMD a opté pour un système de fixation différent de celui utilisé jusqu'ici pour ses autres sockets. Seuls deux plots de fixation sont présents et le radiateur box fourni par AMD est de type DC (trois broches), bien que les cartes mères proposent en général des connecteurs PWM.


AMD nous a indiqué vouloir faire évoluer cette plateforme et proposer des mises à jour, sans pour autant être très précis. Le principe de la forte intégration des SoC limite en effet un peu plus les possibilités d'évolution.

Quatre modèles sont annoncés et comme nous vous l'indiquions précédemment, AMD a décidé d'utiliser les marques Sempron et Athlon pour ces SoC, des marques qui étaient jusqu'ici réservées aux processeurs dépourvus de cœur graphique intégré.


Le TDP de toutes ces puces est large, annoncé à 25 watts ce qui laisse une marge de manœuvre au constructeur pour faire évoluer sa plateforme avec des fréquences plus élevées. Côté prix, AMD annonce respectivement 31, 36, 45 et 55 dollars (prix pour 1000 unités) pour les quatre modèles, soit un peu moins que ce qui était annoncé à l'origine. En pratique, ces puces sont disponibles autour de 29 euros pour le plus petit des Sempron et 52 euros environ pour le plus gros Athlon. AMD souhaite en effet proposer une plateforme dont le prix démarre pour un couple carte mère et SoC à soixante dollars.

De ce côté les constructeurs de cartes mères jouent le jeu en proposant des cartes à prix réduit, que ce soit chez MSI, Asrock, Gigabyte ou encore Asus. Les premiers modèles disponibles sont effectivement aux alentours de 30 euros, parfois un peu plus pour les modèles Mini-ITX.

Nous aurons l'occasion de revenir prochainement plus en détails sur cette plateforme, en regardant notamment son positionnement par rapport aux SoC BayTrail d'Intel, qui commencent eux aussi à être petit à petit disponible.

L'A8-7600 disponible… au second semestre !

Tags : AMD; APU; Kaveri;
Publié le 08/04/2014 à 16:19 par
Envoyer Imprimer

Le 14 janvier dernier, AMD lançait 3 déclinaisons de ses APU Kaveri : A8-7600, A10-7700K et A10-7850K. Mieux positionnée que les deux autres, c'est l'A8-7600 qui avait été mis en avant par AMD, notamment au niveau de l'échantillonnage à la presse, alors qu'il ne devait être disponible qu'au cours du premier trimestre.


Le premier trimestre est désormais passé et tout le monde se demande ou est ce fameux processeur. Si nous n'avons toujours pas obtenu, après plus d'un mois, de réponse d'AMD à ce sujet, nos confrères de SweClockers ont eu plus de chances et ont obtenu cette réponse il y a quelques jours :
Production of the AMD A8-7600 is on track and will be available first to AMD's OEM customers in Q1 2014, to ensure the introduction of AMD based systems in Q2 2014. Additional parts of the AMD A8-7600 for PIB production will be available for sale in the component channel in 2H 2014.
Ce n'est donc ni au premier trimestre, ni même au second qu'il sera possible d'acquérir un A8-7600, puisque AMD indique désormais qu'il ne sera disponible en version boite qu'au second semestre seulement, soit a minima 6 mois après la publication des premiers tests ! Une situation pour le moins problématique…

Des machines OEM basées sur cette puce devraient par contre être disponibles au cours de ce second trimestre.

Quelques détails sur le FX « Richland »

Publié le 01/04/2014 à 12:03 par
Envoyer Imprimer

Il y a une semaine de cela, nous évoquions l'arrivée sur une fiche technique de HP d'un « APU » assez spécial, un modèle Richland en FM2 utilisant une dénomination commerciale de « FX ». Un mélange des genres marketing pour le moins étrange, la marque FX n'ayant jamais été utilisée jusqu'ici sur des APU (avec partie graphique intégrée), et encore moins sur socket FM2.


La fiche technique de HP évoque un APU avec GPU intégré

AMD est revenu vers nous ce matin avec quelques précisions supplémentaires :

”The AMD FX-670K was configured by AMD to HP specifications for a unique HP offering. The part uses the AMD design codenamed “Richland”, found in many popular APU products. The AMD FX-670K is a package FM2 CPU which features four x86-64 cores running at 3.7 GHz base and 4.3GHz Turbo clocks, with a 65W TDP. The AMD FX-670K does not, as a CPU, offer APU graphics.”

AMD confirme plusieurs points importants, à commencer par le fait qu'il s'agissait bien d'un produit destiné uniquement aux OEM. L'autre point important concerne l'absence de la partie graphique, ce qui explique pourquoi, sur une autre carte mère, cette puce ne semblait pas en disposer. La fiche technique de Hewlett Packard était donc erronée et AMD nous a confirmé qu'elle serait corrigée rapidement. Le constructeur n'a pas répondu à la question de savoir si l'on retrouverait la marque FX à l'avenir dans des APU. Pour rappel, les marques Athlon et Sempron, réservées aux CPU jusqu'ici feront leur apparition dans quelques jours dans des APU sur la plateforme AM1.

Un AMD FX Richland en FM2 pour les OEM

Tags : AMD; AMD FX; Richland;
Publié le 24/03/2014 à 18:54 par
Envoyer Imprimer

Nos confrères de Guru 3D ont repéré un thread du forum de Hardware Canucks ou a été posté une capture d'un processeur assez particulier, un AMD FX 670K… pour socket FM2. Ce processeur a été trouvé dans une machine HP Pavillon 500-266ea dont la fiche technique le présente comme APU FX-670K avec Radeon HD 8670D intégrée, pour une fréquence de 3.7 GHz, quelque chose qui ressemble à première vue à un APU Richland A10-6700.


On se souviendra qu'il existe bien un APU Richland avec un nom proche, l'Athlon X4 760K lancé en juin dernier et qui – comme tous les Athlon jusqu'ici – est dépourvu de GPU intégré. La fréquence ne semble cependant pas correspondre, 3.7 GHz contre 3.8 GHz et d'après la fiche technique d'HP, cet APU « FX » aurait bel et bien son GPU intégré d'actif ce qui n'est pas le cas de l'Athlon.

Quelque chose qui reste cependant à vérifier puisque branché sur une autre carte mère, cet APU un peu spécial ne voit pas son GPU intégré reconnu. S'agit-il d'une erreur sur la fiche technique d'HP, ou d'un problème de détection par la carte mère de cette référence jusqu'ici inconnue ?

Nous avons contacté AMD pour essayer d'en savoir plus et dans l'attente de leur réponse, on ne peut que s'étonner des choix de nommages récents opérés par le constructeur. S'il n'est pas rare de voir des processeurs « originaux » dans des machines OEM, l'utilisation de la marque FX pour un APU est une nouveauté. Ce n'est pas le premier mélange de marque qu'opère AMD ces derniers temps, on se souvient aussi de l'annonce de la plateforme AM1 en début de mois ou des APU Kabini desktop seront vendues sous les marques Sempron et Athlon, avec GPU intégré. On notera d'ailleurs que les Athlon AM1 commencent à être disponible outre atlantique d'après nos confrères de CPU-World qui les ont repérés. Le lancement officiel de la plateforme avait été annoncé par AMD pour le début du mois d'avril.


Top articles