Actualités processeurs

Un quatrième modèle de Threadripper en 140W ?

Publié le 04/08/2017 à 15:14 par
Imprimer

La semaine dernière, AMD a présenté ce qui devait être le lineup de ses Threadripper, qui seront lancés officiellement à partir du 10 août prochain :

  • Ryzen Threadripper 1950X : 16C/32T, 3.4/3.6/4.0/4.2 GHz, 180W, 999$
  • Ryzen Threadripper 1920X : 12C/24T, 3.5/3.6/4.0/4.2 GHz, 180W, 799$
  • Ryzen Threadripper 1900X : 8C/16T, 3.8/3.9/4.0/4.2 GHz, ?W, 549$

(les quatre fréquences indiqués sont : fréquence de base, fréquence Turbo tous coeurs actifs, fréquence Turbo max "2C", XFR)

Le troisième modèle ne devrait être disponible que le 31 août. Cependant, nos confrères d'Hexus  ont remarqué que les constructeurs de cartes mères ont ajoutés sur leurs liste de compatibilité un quatrième modèle, le Threadripper 1920 (sans X) :


Au moment ou nous écrivons ces lignes, on retrouve cette référence sur le site d'Asrock  et de Gigabyte 

Ses caractéristiques sont légèrement différentes avec une fréquence de base de 3.2 GHz et une fréquence Turbo max de 3.8 GHz, et surtout un TDP plus faible de 140 watts. On notera que le 1900X est pour l'instant absent de ces listes, ce qui laisse penser que le 1920 sera disponible plus tôt.

Turbo élevé pour les Coffee Lake

Publié le 01/08/2017 à 12:13 par
Imprimer

Un utilisateur a posté sur le forum d'AnandTech  ce qui serait les spécifications finales des 4 processeurs Coffee Lake prévus pour la rentrée par Intel :

  • Core i7-8700K : 6C/12T, 12 Mo L3, 95W, 3.7, 4.3, 4.7 GHz
  • Core i7-8700 : 6C/12T, 12 Mo L3, 65W, 3.2, 4.3, 4.6 GHz
  • Core i5-8600K : 6C/6C, 9 Mo L3, 95W, 3.6, 4.1, 4.3 GHz
  • Core i5-8400 : 6C/6C, 9 Mo L3, 65W, 2.8, 3.8, 4.0 GHz

Les fréquences indiquées sont respectivement celles de base, du Turbo maximum sur 6 coeurs actifs et 1 coeur actif. On trouve donc deux versions K à coefficient débloqué et avec un TDP de 95W, les versions classiques disposant de fréquence de base nettement réduites du fait du TDP de 65W.

Le Core i7-8700K ne devrait pas avoir en pratique de déficit de fréquence face à l'i7-7700K, car si sa fréquence de base est inférieure de 500 MHz il est comme ce dernier à 4.4 GHz en Turbo 4 coeurs et va même à 4.6 et 4.7 GHz sur 2 et 1 coeurs contre 4.5 GHz pour l'i7-7700K.

L'i5-8600K sera pour sa part devant l'i5-7600K en Turbo puisque ce dernier est à 4.0/4.2 GHz sur 4C/1C alors qu'il sera à 4.1/4.2/4.3 GHz sur 6C/4C/1C. Seule sa fréquence de base est inférieure de 200 MHz, mais il y'a peu de chance qu'en charge classique il soit contraint de s'y plier.

Voilà donc des spécifications prometteuses sur le papier, reste à voir si le tarif et la compatibilité avec les cartes mères LGA 1151 le seront autant !

 
 

AMD Threadripper le 10 aout

Publié le 31/07/2017 à 04:30 par
Imprimer

Le constructeur profite également du Siggraph pour annoncer officiellement la disponibilité à venir de ses Threadripper. Techniquement, ces puces sont la déclinaison « desktop » des Epyc dont ils reprennent le bien gros socket LGA (renommé TR4 pour l'occasion) ainsi que la même construction interne avec quatre (!) dies Zeppelin.

AMD avait déjà annoncé deux références de puces, un modèle 16 coeurs et un modèle 12 coeurs, mais un troisième modèle fait son apparition :

  • Ryzen Threadripper 1950X : 16C/32T, 3.4/4.0 GHz, 999$
  • Ryzen Threadripper 1920X : 12C/24T, 3.5/4.0 GHz, 799$
  • Ryzen Threadripper 1900X : 8C/16T, 3.8/4.0 GHz, 549$

Le constructeur ajoute donc une puce 8 coeurs à sa plateforme, ce qui permet de faire baisser le prix d'entrée. Par rapport au 1800X (lancé à 499$) on retrouve une fréquence de base plus élevée de 200 MHz, et il est probable que le XFR soit également un peu plus généreux (AMD ne l'a pas précisé mais nous semblons avoir vu des XFR de 200 MHz sur au moins certains des modèles...). Quelque chose qui est permis par le TDP significativement plus élevé de la plateforme, pouvant monter à 180W (le TDP exact des puces n'est pour l'instant pas encore communiqué...).


L'imposante boite de Threadripper inclut un tournevis pour le montage ainsi qu'un kit de fixation Asetek pour watercooling

Les trois puces ont en commun la présence de quatre canaux mémoires (y compris pour le modèle 8C) et 64 lignes PCI Express, ce qui veut dire que deux dies sont au moins partiellement actifs (chaque die Zeppelin peut piloter deux canaux mémoires et 32 lignes PCI Express). Nous aurons l'occasion de revenir plus en détail sur la manière dont sont répartis les coeurs d'ici au lancement, ainsi que sur leur interconnexion !

Ces puces viendront se placer sur des cartes mères X399 qui, à l'image des X370 sont avant tout un southbridge. Les caractéristiques sont assez proches même s'il semblerait qu'un peu plus de ports soient disponibles.

En ce qui concerne la disponibilité, les modèles 16 et 12 coeurs seront lancés le 10 août, tandis que le modèle 8C est annoncé un peu plus tard, pour le 31 août.

AMD lance les APU AM4 Bristol Ridge

Tags : AM4; AMD; APU; Bristol Ridge;
Publié le 27/07/2017 à 16:13 par
Imprimer

Déjà proposés aux OEM depuis bientôt un an (!), les APU Bristol Ridge sont officiellement lancés en version "classique" ce jour. Attention il n'est donc pas encore questions de coeurs Zen, il faudra attendre Raven Ridge l'an prochain pour cela. On est ici sur un APU très proche de Carrizo AM3, avec jusqu'à 4 coeurs basés sur 2 modules Excavator et jusqu'à 8 Compute Units GCN, la mémoire étant gérée jusqu'en DDR4-2400.

Les processeurs sont à la fois déclinés en version classique 65W mais aussi "E" 35W, le TDP configurable ne semblant plus être de la partie. Les versions 35W ont des fréquences inférieures mais pas que, puisque dans le cas de l'A6-9500E les unités côté iGPU sont également réduites.

  • A12-9800 : 4C @ 3.8 / 4.2 GHz, 8 CU @ 800 / 1108 MHz, 65W
  • A12-9800E : 4C @ 3.1 / 3.8 GHz, 8 CU @ 655 / 900 MHz, 35W
  • A10-9700 : 4C @ 3.8 / 3.8 GHz, 6 CU @ 720 / 1029 MHz, 65W
  • A10-9700E : 4C @ 3.0 / 3.5 GHz, 6 CU @ 600 / 847 MHz, 35W
  • A8-9600 : 4C @ 3.1 / 3.4 GHz, 6 CU @ 655 / 900 MHz, 65W
  • A6-9500 : 2C @ 3.5 / 3.8 GHz, 6 CU @ 720 / 1029 MHz, 65W
  • A6-9500E : 2C @ 3.0 / 3.4 GHz, 4 CU @ 576 / 800 MHz, 35W
  • Athlon X4 950 : 4C @ 3.5 / 3.8 GHz, 65W

La gamme inclue donc en plus un Athlon X4 sans iGPU, elle sera renforcée prochainement par des A6-9550, Athlon X4 970 et 940 aux spécifications non annoncées. On notera quelques incohérences sur le slide en ce qui concerne la dénomination du GPU (R7 ou R5), vive le marketing !

Comme les Ryzen, ces processeurs prennent place au sein de cartes mères AM4 donc, avec quelques restrictions :

  • DDR4-2400, contre DDR4-2666 sur Ryzen
  • 8+2 lignes PCIe Gen3, contre 16+4 sur Ryzen

Sur les cartes mères estampillées compatible SLI / CrossFireX, le second slot PCIe x16 câblé en x8 à l'AM4 ne sera donc tout simplement pas fonctionnel avec ces processeurs. De plus avec la plupart des cartes proposant un port M.2 connecté directement à l'AM4, on sera limité en PCIe x2 contre x4 sur Ryzen, soit une limite théorique à 2 Go/s contre 4 Go/s.

Avec des tarifs variant de 55 à 115 € selon la version, ces produits basés sur une architecture plus que vieillissante n'ont a priori qu'un intérêt limité, si ce n'est celui pour AMD de pouvoir entamer la transition du FM2+ vers l'AM4 avant l'arrivée de Raven Ridge. Pas sûr que les clients suivent.

Dossier : Ryzen 3 1300X et 1200 en test : à l'attaque des Core i3 ?

Tags : AM4; AMD; Ryzen;
Publié le 27/07/2017 à 15:00 par
Imprimer

Après les Ryzen 7 et Ryzen 5, AMD continue sa déclinaison numéraire en proposant des Ryzen 3 qui s'attaquent aux Core i3 d'Intel, déjà malmenés en interne par le Pentium G4560. Qu'en est-il en pratique ?

[+] Lire la suite

Top articles