Actualités ssd

Un SSD sur une barrette DDR3

Tag : Apacer;
Publié le 04/08/2014 à 10:08 par
Envoyer Imprimer

En 2011 nous vous parlions du SATADIMM de Viking Modular Solutions, un SSD au format DIMM qui venait se placer dans un slot DIMM DDR3.

Apacer vient d'annoncer les Combos SDIMM, qui vont plus loin puisque sur un même PCB le constructeur intègre une barrette mémoire DDR3 ainsi qu'un port M.2 SATA ou CFast selon les versions. Comme pour le SATADIMM et a contrario de l'ULLtraDIMM de Sandisk, seule l'alimentation arrive par le port DIMM et il faut connecter la "barrette" à la carte mère via un port SATA classique.


Cette solution d'Apacer n'aura d'intérêt que pour des usages très spécifiques, puisqu'il faudra à la fois viser un système compact, dépourvu de port M.2/mSATA et disposant tout de même de port DIMM et non de SO-DIMM.

Intel SSD Pro 2500, toujours en SandForce

Publié le 22/07/2014 à 23:35 par
Envoyer Imprimer

Intel lance une nouvelle gamme de SSD professionnels, les Pro 2500, qui sont déclinés en divers formats et capacités :

- 2.5" 7mm : 120, 180, 240, 360 et 480 Go
- M.2 80mm : 180, 240 et 360 Go
- M.2 60mm : 180, 240 Go


Il s'agit en fait d'une évolution des SSD Pro 1500 lancés à l'été dernier, qui sont eux-mêmes une déclinaison de la version grand public SSD 530. Ces SSD Pro 1500 se distinguaient notamment des 530 par le support de la norme TCG Opal ainsi que des fonctions de monitoring à distance avec le logiciel Intel SCS.

On retrouve encore une fois un contrôleur SandForce de seconde génération, et les performances annoncées de 540 et 490 Mo /s en lecture et écriture séquentielle et 48K et 80K IOPS en accès aléatoire 4K sont valables pour des données compressibles. En incompressible un SSD 240 Go plafonne plus logiquement à 270 Mo /s en écriture séquentielle.

Au niveau des différences on note que le codage si il reste de type AES 256 bits est désormais conforme à la norme TCG Opal 2.0 et est compatible avec Microsoft eDrive, ce qui permet l'usage du codage AES matériel sous Bitlocker. Intel garde donc avec les SSD ses mauvaises habitudes avec des segmentations assez artificielles en terme de fonctionnalités. Chez Crucial et Samsung par exemple les SSD grands publics supportent TCG Opal 2.0 et eDrive.

La consommation a également été revue à la baisse au repos, puisqu'on passe de 125 à 55 mW (avec le SATA LPM actif) alors que les chiffres en activité sous BAPCo MobileMark 2007 et au repos DevSleep sont inchangés à 195 mW et 5 mW.


Mais le changement le plus notable est finalement l'utilisation de mémoire MLC fabriquée par SK Hynix. Jusqu'alors Intel utilisait logiquement de la Flash issue de sa joint-venture avec Micron, IM Flash, ou fabriquée directement par Micron. Intel passe désormais en sus par SK Hynix afin de répondre à la demande croissante.


Intel met bien entendu en avant la fiabilité de ces SSD, qui sont garantis 5 ans, et vise un taux de panne annualisé maximal de 0,73% sur cette gamme tout en annonçant qu'en pratique le taux observé sur les Pro 1500 n'est que de 0,3%. Les SSD Pro 2500 profiteront à l'instar de leurs prédécesseurs du programme Stable Image Platform qui doit garantie une disponibilité des produits sur le marché pendant au moins 15 mois.

Kingston V310, 960 Go et contrôleur Phison

Publié le 21/07/2014 à 17:49 par
Envoyer Imprimer

Kingston lance un nouveau SSD d'entrée de gamme, le V310. Uniquement décliné en version 960 Go pour le moment, il combine un contrôleur Phison 3108 et de la mémoire MLC 128 Gbit 20nm fabriquée par Micron. Ce contrôleur est assez peu répandu, on le trouvait par exemple au sein des Corsair Force LS.


Les performances annoncées par Kingston sont bonnes en séquentiel avec jusqu'à 500 Mo /s en lecture et 440 Mo /s en écriture incompressibles, et correctes en aléatoire avec 40 000 IOPS et 20 000 IOPS en lectures et écritures 4K. On notera que désormais sur le V300 qui perdure encore sur les capacités inférieures Kingston a désormais la bonne idée de donner les débits obtenus avec des données incompressibles sur la fiche produi (on passe de tout de même de 450 Mo /s en compressible à ... 50 Mo /s en incompressible sur la version 60 Go ! ).

La garantie de ce V310 960 Go est de 3 ans pour une endurance de 2728 To soit 2,56 écritures complètes par jour pendant cette durée. Il est décliné en version nue ainsi qu'en version kit de mise à jour intégrant un boitier USB 2.5", support et vis de montages 3.5", câble d'alimentation et SATA, logiciel de clonage sur CD, vidéo d'installation sur DVD et adaptateur 7mm/9.5mm. Reste à connaitre son prix !

La production des SandForce SF3700 pour Q4

Publié le 17/07/2014 à 16:46 par
Envoyer Imprimer

Nos confrères de VR-Zone ont publié un slide indiquant que la prochaine génération de contrôleurs de SSD SandForce, la famille SF3700 annoncée en 2013, pourrait arriver au quatrième trimestre. Fabriquée en 40nm, la famille SF3700 comporte quatre déclinaisons qui ont pour particularité de proposer à la fois une interface Serial ATA 6 Gb/s et une interface PCI Express 2.0 (x2 ou x4 selon les modèles).

Quelques nouvelles avaient filtrées en juin lors du Computex (voir cette actualité) où les livraisons étaient estimées quelque part dans le second semestre.


Selon nos confrères, la révision B0 des contrôleurs a déjà effectué son « tape-out » et la livraison des premiers échantillons commencerait la semaine prochaine. Le début des commandes de la version finale (G.1.0) est prévu au quatrième trimestre, ce qui laisse penser que l'on verra au mieux arriver ces SSD en 2015 chez les divers clients de SandForce.

On notera au passage que la compatibilité avec la mémoire A19 de Toshiba (MLC utilisée par Plextor pour ses M6) ainsi que la Micron L95B (16nm, voir notre test du Crucial MX100) est évoquée pour une version beta à venir du firmware.

On rappellera que SandForce, division de LSI est actuellement en cours de rachat par Seagate (la finalisation de l'acquisition étant prévue pour le troisième trimestre). Les SF3700 ne seront cependant pas exclusifs au nouveau repreneur.

Test : Crucial MX100, Intel 730 et Sandisk Extreme Pro

Publié le 11/07/2014 à 17:35 par
Envoyer Imprimer

Nous venons de mettre à jour notre comparatif de SSD SATA 6G d'une capacité de 480 à 512 Go avec 4 nouvelles références, ce qui porte le total à 19. Un chiffre qui devrait augmenter dans l'été avec l'arrivée de nouvelles références comme le Samsung 850 Pro annoncé il y a peu par exemple.

Voici un rapide descriptif des SSD ajoutés et ce qu'il y a à en retenir :

Crucial M550

Le M550 a déjà fait l'occasion d'un focus en mars, nous profitons de cette mise à jour pour l'intégrer au sein de notre comparatif. En version 512 Go, il se distingue moins du M500 et pas du tout du MX100 en termes de performances, ce qui réduit fortement son intérêt puisqu'il est plus cher sans avoir un "plus" comme par exemple une garantie de 5 ans.

Crucial MX100



Le Crucial MX100 reprend le même contrôleur que le M550, mais est cette fois associé en versions 256 et 512 Go à de la MLC 16nm. En version 512 Go les performances sont similaires au M550 avec un prix agressif ce qui en fait LE SSD du moment sur cette capacité !

Intel SSD 730

Avec le SSD 730, Intel décline en version grand public son contrôleur SATA 6G professionnel PC29AS21CA0. Associé à de la mémoire MLC 20nm Intel, il se distingue tout particulièrement lors de charges extrêmes en écriture avec des latences maximales qui sont les plus contenues du comparatif. Reste que si cela peut être utile dans le monde professionnel et plus particulièrement sur serveurs, pour un usage plus standard ça ne l'est pas.

Sandisk Extreme Pro

Sandisk met à jour son Extreme II qui passe en version Pro. On note le passage à la seconde génération de Flash MLC 19nm de Flash Forward qui est à la fois plus petite et donc plus économe à produire mais aussi plus rapide, ainsi qu'une garantie qui passe de 5 à 10 ans ou à 80 To écrits maximums (22 Go par jour pendant 10 ans). En pratique les avancées sont limitées par rapport à l'Extreme II et la garantie allongée se ressent dans le tarif.


Top articles