Actualités ssd

La 3D NAND arrive chez Micron, MX300 en vue ?

Publié le 13/04/2016 à 09:03 par
Envoyer Imprimer

Nous l'indiquions il y a peu, la 3D NAND IMFT (Micron / Intel) semble prête puisque Intel a dégainé le premier avec une gamme de SSD professionnels l'utilisant. Micron affute également ses armes puisqu'il a indiqué hier lors d'un webcast  qu'un nouveau SSD 2.5" grand public utilisant la 3D NAND arriverait en avril, probablement sous la dénomination Crucial MX300. La 3D NAND sera également déclinée en juin sur une gamme de SSD OEM en 2.5", M.2 et mSATA.

Par ailleurs Micron a annoncé ses premiers SSD PCIe NVMe, les Micron 9100 et 7100 qui sont destinés aux professionnels. Tous deux sont basés sur de la NAND MLC 16nm et sont destinés au monde professionnel. Le 9100 sera disponible en versions carte fille et 2.5", pour le 7100 ce sera 2.5" et m.2. Pour le 7100 Micron a précisé que le contrôleur utilisé serait un Marvell 88SS1093 et que les capacités iraient de 400 Go à 1,92 To en 2.5", 400 à 960 Go en m.2. La 3D NAND devrait pour sa part être intégrée dans des solutions professionnelles à compter du second semestre.

Concernant la PRAM 3D Xpoint annoncée en juillet 2015, Micron a précisé qu'on devrait la "voir" cette année, ce qui n'est pas forcément très clair. Rappelons que lors de l'annonce Intel et Micron avaient indiqués qu'elle était en production, avant que Micron ne précise en janvier dernier qu'il faudrait encore 12 à 18 mois pour lancer la production en volume.

30% de baisse pour les Intel SSD 750

Publié le 07/04/2016 à 19:50 par
Envoyer Imprimer

Nos confrères de Computerbase  rapportent une baisse de prix importante sur les Intel SSD 750. Si Intel n'a pas communiqué sur le sujet, les tarifs ont en effet baissé de 30% chez de nombreux revendeurs allemands. En moyenne chez ceux ayant appliqué la baisse la version 400 Go se trouve à 315 €, contre 550 € pour le 800 Go et 780 € en 1,2 To. En France les prix n'ont pas encore bougé mais ça ne saurait donc tarder.

Cette baisse permet de se rapprocher des tarifs du Samsung 950 Pro, l'autre SSD "grand public" NVMe, qui se négocie environ 320 € en version 512 Go et qui reste donc moins onéreux. Alors que celui-ci est au format M.2, rappelons que les Intel SSD 750 sont déclinés soit en carte fille PCIe soit en 2.5" et connecteur U.2, ce qui dans les deux cas permet à Intel d'intégrer un radiateur et d'éviter un abaissement des performances en cas de charge lourde et longue.

La 3D NAND Intel fait son apparition

Tags : 3D NAND; IMFT; Intel; Micron;
Publié le 07/04/2016 à 12:49 par
Envoyer Imprimer

Alors que Samsung propose depuis quelques années maintenant de la 3D NAND, cette technologie se fait attendre chez les autres constructeurs. La puce de 256 Gbits MLC 32 couches développée par Intel et Micron et annoncée il y a un an vient enfin de faire son apparition sur une première gamme de SSD, les DC P3320.

Destinés aux serveurs et gérant le protocole NVMe, ils communiquent avec le système via un bus PCIe 3.0 x4 via un connecteur U.2 en version 2.5" (450 Go, 1.2 To et 2 To) mais sont également déclinés en carte fille pour les deux plus grosses capacités.

Côté performances ont a droit pour la version 2 To à 1600 Mo /s en lecture, 1400 Mo /s en écriture pour 365K IOPS en lecture mais "seulement" 22K IOPS en écriture, une valeur qui a toutefois le mérite d'être soutenue. Intel n'ayant rien communiqué sur l'endurance ou le positionnement tarifaire des SSD, il faudra attendre pour en savoir plus sur les apports concrets de cette 3D NAND.

Intel aussi en TLC avec les 540s et Pro 5400s

Publié le 07/04/2016 à 12:36 par
Envoyer Imprimer

Intel se met également à TLC avec deux nouvelles gammes de SSD, les 540s destinés aux particuliers et les Pro 5400s les entreprises qui se distinguent seulement par le support de la gestion à distance via Intel vPro et AMT.

Pour ces gammes Intel fait appel à des prestataires externes que ce soit pour le contrôleur qui est un Silicon Motion SM2256 comme pour la NAND TLC 16nm est fournie par SK Hynix. Si Intel et Micron travaillent conjointement sur la Flash au sein de la joint-venture IMFT, il aurait a priori décidé de faire l'impasse de son côté sur le 16nm planaire qui est donc exclusif à Micron, ce pour se concentrer sur la NAND 3D.

Déclinés au format M.2 dans des capacités de 120, 180, 240, 360, 480 Go et 1 To, ils intègrent un cache SLC mais si son fonctionnement exact n'est pas communiqué Intel a la bonne idée a contrario des autres constructeurs utilisant cette technique de donner les performances dans et en dehors de ce cache.

Si les débits en lecture sont dans tous les cas de 560 Mo /s, on est dans le cache entre 400 et 480 Mo /s selon la capacité alors qu'en dehors du cache on se situe à 70 Mo /s en 120 Go, 90 Mo /s en 180 Go, 100 Mo /s en 240 et 360 Go et 125 Mo /s en 480 Go et 1 To. Les IOPS en lecture varient peu, 60 à 78K IOPS dans le cache et 55K à 72K IOPS en dehors, mais les IOPS en écriture sont plus impactées avec 50 à 85K IOPS dedans et 13.5 à 36K IOPS en dehors.

Dans certains cas c'est le grand écart, ce qui explique le mutisme des autres fabricants... mais il faut rappeler que pour les performances hors cache ne sont pas dommageables pour la plupart des usages. Côté endurance il est question de 20 Go d'écritures journalières pendant 5 ans en 120 Go, 40 Go au-delà.

Plextor passe à la TLC avec le M7V

Tag : Plextor;
Publié le 06/04/2016 à 17:54 par
Envoyer Imprimer

Plextor vient d'annoncer sa première gamme de produit utilisant de la NAND TLC, les M7V. Déclinés à la fois en format M.2 et 2.5", ils sont disponibles en versions 128, 256 et 512 Go. Les performances annoncées sont aux limites de l'interface SATA en séquentiel, avec 560 Mo /s en lecture et 500 à 530 Mo /s en écriture. En accès 4K aléatoires on est 97K-98K IOPS en lecture et 51K IOPS en écriture sur le 128 Go contre 84K IOPS en 256 et 512 Go.

Pour atteindre un tel niveau de performance Plextor fait appel à l'habituel mode "Turbo" ici dénommé PlexNitro et qui permet d'utiliser la mémoire TLC en mode SLC. Les détails de ce mode ne sont toutefois pas communiqués et on ne sait donc pas, comme c'est malheureusement systématiquement le cas sur les SSD d'entrée de gamme, quelle est la durée durant laquelle la vitesse Turbo peut être supportée ni les performances obtenues une fois sortie de cette zone.

Plextor annonce par contre qu'il est capable de supporter 2000 cycles d'écritures sur la Flash TLC utilisée comme c'est le cas sur un 850 EVO pourtant équipé de V-NAND, alors que sur les autres SSD concurrents utilisant de la TLC "2D" on est habituellement à 500 ou 1000 cycles et 3000 cycles en MLC. Les détails permettant d'atteindre ce chiffre ne sont par contre pas précisés, si ce n'est l'appel à une correction d'erreur de type LDPC et non plus BCH.

Côté contrôleur Plextor a fait confiance à un Marvell 88SS1074B1 qui est associé à de la TLC Toshiba 15nm ainsi qu'à 256, 512 Mo ou 1 Go de cache DRAM. L'endurance évolue également avec la capacité et est annoncée à 80, 160 ou 320 To alors que la garantie est de 3 ans. A titre de comparaison en TLC chez Crucial le BX200 est annoncée à 72 To quelle que soit la capacité, OCZ parle de 30/60/120/240 To en versions 120/240/480/960 Go pour le Trion 150, alors que pour le 850 EVO en TLC 3D Samsung annonce 75 To en 120/250 Go et 150 To en 500 Go/1 To tandis que Sandisk se garde d'annoncer un chiffre pour l'Ultra II.

On notera au passage que le M7V arrive au terme d'un processus très long chez Plextor concernant la TLC. Au CES 2013, Plextor faisait déjà la démonstration d'un prototype qui devait être lancé mi-2013. Il aura donc fallu plus de trois ans pour finaliser un premier produit en TLC, mais vu les chiffres d'endurance annoncés ce n'est pas forcément une mauvaise chose... au contraire des performances annoncées qui se limitent au mode Turbo !

Top articles