Actualités cartes mères

ASUS permet l'oc du G3258 sur toutes ses LGA 1150 !

Publié le 17/06/2014 à 10:30 par
Envoyer Imprimer

Alors qu'Intel avait annoncé qu'il allait mettre fin via des mises à jour de microcode au bug permettant l'overclocking des processeurs sur les chipsets autres que les Z87/Z97 il y a bientôt un an, il semble que cette modification ne soit toujours pas effective.


En effet ASUS, qui sera probablement suivi par les autres constructeurs, vient d'annoncer que le Pentium G3258 - une édition anniversaire dont le coefficient multiplicateur est débloqué - était overclockable sur ses cartes mères basées sur les chipsets H97, H87, B85 et H81 Express. L'overclocking sur les 4670K, 4690K, 4770K et 4790K serait également supporté.

ASUS précise toutefois que cette fonctionnalité n'est pas garantie en cas de mise à jour de la part d'Intel :
ASUS does not guarantee that Intel new Pentium processor and Core K Series ('Haswell' and 'Haswell Refresh') processors will be overclockable on ASUS H97, H87, B85 and H81 Series motherboards in the event that Intel issues software and firmware updates that result in function changes.
Rien ne permet d'affirmer que la manipulation sera pérenne, même si contrairement à ce qu'il avait indiqué il y a maintenant près d'un an Intel ne semble pas avoir été en mesure de la bloquer.

Voilà en tout cas qui pourrait donner un peu d'intérêt au Pentium G3258 en limitant (temporairement ?) le coût global de la plate-forme permettant de l'overclocker - seul un radiateur un peu plus performant que celui d'origine sera nécessaire. Rien de miraculeux toutefois car même en comptant sur un overclocking de 40%, cela ne fait que compenser l'écart de fréquence qu'il a sur un Core i3-4150 (3.5 vs 3.2 GHz) ainsi que le gain que ce dernier tire de la présence de l'HyperThreading (30% environ).

Bien entendu tout ceci est très variable selon les applications, et par exemple dans le domaine ludique selon les chiffres de nos confrères de PC Lab si un Starcraft II qui ne tire pas vraiment parti de plus de 2 cœurs permettra au G3258 @ 4.7 GHz d'être 16% plus rapide qu'un i3-4150, a contrario Watch Dogs n'est pas du tout à l'aise avec seulement 2 cœurs sans HT et l'i3 reste alors 37% au-dessus.

Computex: De l'embarqué Sapphire / AMD au détail ?

Publié le 11/06/2014 à 17:41 par
Envoyer Imprimer

Sapphire ne présentait pas de réelle nouveauté lors de ce Computex, tout du moins en ce qui concerne le marché européen puisque ses cartes-mères n'y sont pas distribuées alors qu'elles représentent de gros volumes sur le marché chinois.

Sapphire nous a par contre expliqué être en train d'étudier le mise en vente au détail de certaines de ses plateformes destinées à l'embarqué, de quoi les rendre plus accessibles pour le développement de petits projets, mais également auprès de tout amateur qui désirerait par exemple développer un mini-PC ou HTPC autour de celles-ci. Les plans du fabricant ne sont pas encore fixés, grossièrement l'idée est d'essayer de tester le marché à travers quelques-unes de ses références OEM, légèrement adaptées si nécessaire.


Cela pourrait par exemple être le cas de l'IPC-FT3b-LC, une plateforme très compacte à base d'APU AMD G-Series de génération Steppe Eagle et équipée de 2 Go de DDR3. Niveau connectique, une sortie HDMI, une sortie stéréo, 2 USB 3.0, 4 USB 2.0 et un port SATA sont proposés.

Parmi les autres solutions envisagées, citons la Q7N-FT3GS-AA et l'IPC-FS1r2A75-I. La première est similaire au modèle précédent mais moins compacte et avec le SoC et sa mémoire placés sur un module Qseven, potentiellement évolutif, alors que la seconde est une carte-mère mini-ITX destinée aux APU R-Series.


Computex: Le X99 se montre… timidement

Publié le 09/06/2014 à 10:25 par
Envoyer Imprimer

Alors que les fabricants taiwanais nous ont habitués par le passé à présenter bien à l'avance les cartes-mères basées sur de futurs chipsets et plateformes, faisant fi de tout embargo, ils semblent s'être assagis ou tout du moins respecter un petit peu plus les consignes d'Intel. Un petit peu puisqu'une poignée de cartes-mères X99, dont le lancement est prévu pour la fin de l'année, étaient exposées sur le salon.

Pour rappel, la plateforme X99 est dédiée aux CPU Haswell-E dont certains modèles passeront à 8 cœurs. Elle repose sur le chipset Wellsburg qui est une évolution du chipset Patsburg (X79) avec plus de ports SATA 6 Gbps gérés et de l'USB 3.0. Les Haswell-E gèrent toujours de 40 lignes PCI Express et conservent une interface mémoire quad channel mais ils passent par contre à la mémoire DDR4, supportée officiellement jusqu'en version 2133.

Asrock, MSI et EVGA présentaient leurs premiers modèles X99 :


Asrock semble être le plus avancé des fabricants de cartes-mères et exposait au Computex 2 modèles presque finalisés. A gauche, la X99 Extreme4 est une version "d'entrée de gamme" qui alimente le CPU à travers 12 phases et propose 4 ports PCIE 16x physiques dont 2 ports câblés en 3.0 16x, 1 port en 3.0 8x et 1 port en 2.0 8x. La connectique est relativement complète avec 10 SATA 3, 6 USB3.0, 8 USB 2.0 et un connecteur Ultra M.2 (PCIE 3.0 x4), alors que le son est assuré par une puce Realtek ALC1150.

Pour le modèle X99 Extreme 6, à droite, Asrock semble avoir repris un design très proche, peaufiné par l'ajout de quelques boutons physiques, d'un second gigabit ethernet et de 4 USB 3.0 supplémentaires mais amputé du port PCI Express 16x câblé en 8x 2.0. Les deux cartes sont annoncées avec un support de la DDR4 2800.


MSI exposait de son côté un prototype sans nom commercial. Cette carte-mère exploite 8 phases pour alimenter le CPU et propose 4 ports PCI Express 3.0 au format 16x mais dont les deux du bas ne sont câblés qu'en 8x. MSI se content d'annoncer un support de la DDR4 jusqu'à la 2666 MHz mais passe par contre à 12 USB 3.0.


Enfin, EVGA présentait une carte-mère X99 qui devrait prendre l'appellation de FTW. Il s'agit d'un modèle presque finalisé avec 8 phases pour alimenter le CPU, 5 ports PCI Express 16x dont 2 câblés en 16x 3.0, 2 en 8x 3.0 et un dernier en 8x 2.0. Pour le reste, EVGA propose sur ce modèle 10 SATA (dont 4 via contrôleur additionnel), 6 USB 3.0, 2 gigabit ethernet et quelques fonctionnalités additionnelles liées à l'overclocking : des DIP switches pour désactiver certains ports PCIE et l'EVBot.

EVGA tout comme les autres fabricants prévoit une gamme complète de cartes-mères X99 et les prévisions font état de tarifs en hausse par rapport à la précédente plateforme, notamment pour les modèles les plus évolués.

Computex: USB 3.1 10 Gbps et Z97 chez MSI

Publié le 04/06/2014 à 15:27 par
Envoyer Imprimer

MSI expose au Computex le prototype d'une première carte-mère Z97 avec support de l'USB 3.1, une évolution du standard qui ajoute pour rappel la prise en charge d'un débit de 10 Gbps (SuperSpeed+) là où l'USB 3.0 se contente de 5 Gbps.


Le chipset Z97 ne prenant pas en charge l'USB 3.1, MSI fait appel à un contrôleur additionnel, l'ASM1142 d'ASMedia, interfacé en PCI Express 2.0 2x et qui permet de proposer deux ports. Ce contrôleur n'étant pas encore passé en production en volume, il faudra encore patienter un petit peu avant de retrouver de telles cartes-mères dans le commerce. Précisons enfin que sur ce prototype MSI les connecteurs USB 3.1 étaient bien des Type-A et non les futurs Type-C.

Computex: Gigabyte SOC Force LN2: 25ème carte Z97

Publié le 02/06/2014 à 14:26 par
Envoyer Imprimer

Malgré un marché sur lequel la tendance est plutôt à la stagnation, pour Gigabyte, les ventes de carte-mères se portent plutôt bien avec une croissance des volumes. Le fabricant taiwanais joue ainsi au coude à coude avec son concurrent Asus et estime avoir dépassé ce dernier, notamment grâce à de très bons résultats en Chine qui lui ont permis d'écouler 21 millions de cartes-mères en 2013.

Pour poursuivre dans cette voie, Gigabyte semble jouer la carte de la multiplication des références et du haut de gamme, en précisant que ces derniers modèles sont toujours fabriqués dans son usine taiwanaise et non pas en Chine par exemple. Pas moins de 24 cartes-mères Z97 ont ainsi été annoncées le mois dernier, et une 25ème référence vient s'y ajouter aujourd'hui : la GA-Z97X-SOC Force LN2.


La nouvelle venue est identique à la GA-Z97X-SOC Force "classique", à l'exception d'un seul point : elle est optimisée pour l'overclocking de la mémoire. Pour cela, Gigabyte se contente de 2 slots DIMM au lieu de 4 et les rapproche du socket CPU en supprimant les trous de fixation du ventirad. Des traces plus courtes qui améliorent légèrement la qualité du signal, de quoi pouvoir tenter de nouveaux records d'overclocking.


Pour s'assurer d'y parvenir pendant sa présentation, le fabricant taiwanais avait invité deux célèbres overclockeurs, Dinos22 et HiCookie, en s'assurant de disposer de modules mémoire de première qualité, dont les puces sont spécifiquement triées en vue de battre des records. Ces modules DDR3 spéciaux, fournis par Kingston, associés à la GA-Z97X-SOC Force LN2 ont permis d'atteindre comme prévu un nouveau record : 4500 MHz (en CL14) !


Bien que cette carte-mère n'ait pas d'autre utilité que les concours d'overclocking (puisqu'il est impossible d'y fixer un système de refroidissement il faut passer par une table de bench et du LN2), Gigabyte compte réellement la commercialiser sous peu, à un tarif qui n'est pas encore défini mais qui devrait être élevé compte tenu de volumes qui seront à n'en pas douter très limités.


Top articles