Actualités cartes mères

Quelques détails sur les chipsets séries 100

Tags : Intel; Skylake;
Publié le 15/07/2014 à 14:00 par
Envoyer Imprimer

Nos confrères de VR-Zone ont publié quelques slides semblant extraits de la roadmap d'Intel. On y trouve quelques petits détails sur les chipsets qui accompagneront le lancement des processeurs Skylake d'Intel, prévus pour 2015. Après les séries 8 et 9, sans trop de surprises le constructeur aura choisi de passer à la centaine pour nommer ses chipsets.


On retrouvera donc un Z170 pour faire suite aux actuels Z87 et Z97, les autres déclinaisons obtenant le même traitement. Au-delà de la nomenclature, les caractéristiques laissent entrevoir certains changements importants :


La première chose qui frappe est bien entendu la première ligne qui parle de lignes PCI express Gen 3 ! Selon toutes vraisemblances, Intel remplacerait – enfin ! - le bus « DMI 2.0 » (un bus basé sur un lien PCI Express x4 2.0) qui relie actuellement le processeur au chipset par une version 3.0 (PCI Express x4 3.0) doublant la bande passante. Un changement qui ne peut qu'être le bienvenu ! On notera au passage que le nombre maximal d'USB 3.0 passe à 10 (contre 6 actuellement), et l'officialisation du SATA Express dont le support est flou sur la génération actuelle.

On notera également qu'Intel continue de garder le concept d'I/O Port Flexibility introduit avec le Z87. En pratique, on retrouvait dix-huit ports utilisables au choix pour un port SATA, un port USB 3.0 ou une ligne PCIe. Sur Z87, quatorze des dix-huit ports étaient assignés de manière fixe (4 SATA, 6 PCIe, 4 USB 3.0) tandis que quatre autres étaient « flexibles » (deux ports pouvant choisir entre USB 3.0 ou PCIe, et deux autres pouvant choisir entre SATA ou PCIe). Des choix qui sont effectués par les constructeurs de cartes mères et qui leur permettent de proposer des configurations différentes en fonction de leur besoin.


Cette flexibilité évolue puisque l'on dispose désormais de 26 lignes au lieu de 18, qui sont presque toutes configurables. Il est ainsi possible de disposer de 20 lignes PCIe si l'on décide ne de pas utiliser par exemple les ports SATA Intel et de se limiter à six USB 3.0 sur le futur Z170.

Des possibilités nouvelles qui devraient permettre aux constructeurs de cartes mères d'être un peu plus créatifs et de pouvoir intégrer un plus grand nombre de contrôleurs externes sans user d'artifices (ponts PCIe pour partager des lignes sur les modèles haut de gamme). En espérant que cela ne pousse pas à une énième extension de gammes déjà fort larges. Gigabyte détenant pour rappel le record avec 25 modèles distincts pour le seul chipset Z97 ! Le lancement de Skylake et des chipsets séries 100 est prévu pour rappel pour le second trimestre 2015.

Fin de vie pour les chipsets LGA 1155

Publié le 11/07/2014 à 10:04 par
Envoyer Imprimer

Après les Ivy Bridge, ce sont logiquement les chipsets Serie 7 qui entrent dans le programme de fin de vie commerciale d'Intel. Comme pour ces derniers l'arrêt ne sera pas immédiat puisque les clients d'Intel ont jusqu'à janvier 2015 pour passer des commandes de B75, H77, Q75, Q77, Z75 et Z77. Les livraisons pourront se faire jusqu'en juillet 2015.

Intel RST 13.1 en téléchargement

Tags : Intel; Intel RST;
Publié le 06/07/2014 à 23:34 par
Envoyer Imprimer

Intel a publié sur son site, quelques temps après les constructeurs de cartes mères, la version 13.1.0.1058 de ses pilotes Rapid Storage Technology.

Destinés aux contrôleurs SATA et AHCI ou RAID intégrés dans ces chipsets, ce pilote remplace le pilote générique de Microsoft et apporte pour rappel de menues améliorations de performances ainsi que certaines fonctionnalités telles que l'Intel SRT (cache SSD) ou encore le support du TRIM en RAID 0.

Cette version apporte le support des chipsets Intel Z97 et H97 Express, ainsi que du X99 Express. Si les chipsets Serie 7 et 8 sont également supportés, on notera par contre l'abandon des Series 5 et 6 qui devront rester sur la branche 12.x (la dernière version étant les 12.9.0.1001).

Le principal apport des RST 13.1 se situe au niveau du support des SSD en PCIe (via le port M.2 par exemple), permettant ainsi par exemple l'utilisation de ces derniers au sein d'une grappe RAID ou pour le SRT.

MSI Gaming en AM3+

Tags : AM3+; AMD 970; MSI;
Publié le 23/06/2014 à 09:32 par
Envoyer Imprimer

MSI vient de lancer une nouvelle carte mère destinée au Socket AM3+, la 970 Gaming. Articulée autour du chipset AMD 970, cette carte prend donc place au sein de la gamme Gaming et en reprend les code couleurs (noir/rouge) ainsi que les fonctionnalités.


La partie audio est donc entre les mains d'un codec Realtek ALC1150 qui profite de l'intégration "Audio Boost 2" de MSI qui comprend des amplificateurs casque, des condensateurs haute qualité, un PCB en partie isolé et une coque censée protéger le codec de certaines interférences. Côté réseau MSI fait appel à une puce Killer E2205 qui via le logiciel Killer Network Manager permet de faire de la priorisation des paquets en fonction de l'application.

Pour le reste alors que l'AMD 970 est censé se limiter à 1 slot PCIe x16 2.0, MSI intègre deux ports PCIe pouvant fonctionner en x16/x0 ou en x8/x8 et mentionne le support du CrossFire. On trouve en sus 2 port PCIe x1 2.0 et deux ports PCI. Si le southbridge AMD SB950 intègre la gestion de 6 ports SATA 6G, l'USB 3.0 n'est pas géré nativement et MSI fait appel à une puce VIA VL806 afin de proposer 4 ports à cette norme, 2 à l'arrière de la carte et 2 via un connecteur interne. L'alimentation du CPU AM3+ est prise en charge par un total de 8 phases.

La MSI 970 Gaming devrait être disponible début juillet pour 87 € TTC.

ASUS permet l'oc du G3258 sur toutes ses LGA 1150 !

Publié le 17/06/2014 à 10:30 par
Envoyer Imprimer

Alors qu'Intel avait annoncé qu'il allait mettre fin via des mises à jour de microcode au bug permettant l'overclocking des processeurs sur les chipsets autres que les Z87/Z97 il y a bientôt un an, il semble que cette modification ne soit toujours pas effective.


En effet ASUS, qui sera probablement suivi par les autres constructeurs, vient d'annoncer que le Pentium G3258 - une édition anniversaire dont le coefficient multiplicateur est débloqué - était overclockable sur ses cartes mères basées sur les chipsets H97, H87, B85 et H81 Express. L'overclocking sur les 4670K, 4690K, 4770K et 4790K serait également supporté.

ASUS précise toutefois que cette fonctionnalité n'est pas garantie en cas de mise à jour de la part d'Intel :
ASUS does not guarantee that Intel new Pentium processor and Core K Series ('Haswell' and 'Haswell Refresh') processors will be overclockable on ASUS H97, H87, B85 and H81 Series motherboards in the event that Intel issues software and firmware updates that result in function changes.
Rien ne permet d'affirmer que la manipulation sera pérenne, même si contrairement à ce qu'il avait indiqué il y a maintenant près d'un an Intel ne semble pas avoir été en mesure de la bloquer.

Voilà en tout cas qui pourrait donner un peu d'intérêt au Pentium G3258 en limitant (temporairement ?) le coût global de la plate-forme permettant de l'overclocker - seul un radiateur un peu plus performant que celui d'origine sera nécessaire. Rien de miraculeux toutefois car même en comptant sur un overclocking de 40%, cela ne fait que compenser l'écart de fréquence qu'il a sur un Core i3-4150 (3.5 vs 3.2 GHz) ainsi que le gain que ce dernier tire de la présence de l'HyperThreading (30% environ).

Bien entendu tout ceci est très variable selon les applications, et par exemple dans le domaine ludique selon les chiffres de nos confrères de PC Lab si un Starcraft II qui ne tire pas vraiment parti de plus de 2 cœurs permettra au G3258 @ 4.7 GHz d'être 16% plus rapide qu'un i3-4150, a contrario Watch Dogs n'est pas du tout à l'aise avec seulement 2 cœurs sans HT et l'i3 reste alors 37% au-dessus.


Top articles