Comparatif de cartes mères Z68 Express ASRock, Asus, Gigabyte et MSI

Publié le 27/09/2011 par
Envoyer Imprimer
Gigabyte Z68X-UD3H-B3

Gigabyte dispose d'une des gammes Z68 les plus étendues, des cartes qui reposent globalement sur des socles communs. La Z68X-UD3H et un modèle milieu de gamme pour le constructeur, même si elle se détache un peu du reste avec son PCB noir. Le circuit d'alimentation de la carte mère est en 6+1 phase contrôlé par une puce iTE8725E compatible avec la norme VR12 d'Intel (qui prend en charge les processeurs Sandy Bridge et Ivy Bridge d'un point de vue électrique).


Deux ports PCI Express 16x sont présents sur la carte, animés par des switchs Pericom 2415ZHE, switchs exclusivement compatibles PCI Express 2.0 même si Gigabyte indique sur son site que ses cartes sont compatibles avec la norme 3.0, un sujet sur lequel nous sommes déjà revenu dans nos actualités. Contrairement à ASRock, ce modèle n'utilise pas de switch PCI Express additionnel pour multiplier les lignes du chipset. Ici, on retrouve trois ports x1 sur la carte, les cinq autres lignes étant dévolues aux différents contrôleurs additionnels.


Pour l'USB 3.0, tout comme ASRock, Gigabyte a choisi des contrôleurs EtronTech EJ168A. Deux sont présents sur la carte passant le total a 4 ports (deux en façade, deux sur la carte).

Côté stockage Gigabyte fait un choix original puisque si l'on retrouve de manière classique un contrôleur Marvell 9128 (le même que celui utilisé par Asus) pour ajouter deux ports Serial ATA 6 Gb/s additionnels, seuls 5 des 6 ports Serial ATA gérés par le chipset Intel sont disponibles en interne. Le port SATA 3 Gb/s manquant se retrouve déporté en façade, pour piloter le port eSATA de la carte. Une solution originale dont on mesurera attentivement les performances.


Côté réseau, c'est un contrôleur Gigabit Ethernet de Realtek, le RTL8111E qui équipe la carte.

Façade

La façade arrière abrite un port PS/2 ainsi que quatre ports USB 2.0 gérés directement par le chipset (en rouge). Les deux ports USB bleu sont bien entendu à la norme USB 3.0 et gérés par l'un des deux contrôleurs Etrontech. Outre le port eSATA mentionné précédemment, on retrouve un port Firewire animé par un contrôleur VIA, le VT6308P déjà présent sur la carte d'Asus. Il s'agit d'un contrôleur PCI, et non PCI Express pour rappel. Côté son, on retrouve une sortie optique ainsi que six jacks assignables. A noter que Gigabyte est le seul constructeur à utiliser un ALC889 de Realtek, plus ancien que le 892 présent sur les autres modèles. Nous reviendrons sur leurs performances respectives plus tard dans cet article.


Du côté de la vidéo, VGA, DVI (single link), Display Port et HDMI sont présents sur la carte, seules deux sont utilisables en simultanée.

Headers, particularités

La carte de Gigabyte est la seule à ne pas proposer d'interrupteurs sur sa carte pour les fonctions Power et Reset. Il n'y a pas non plus d'interrupteur pour la fonctionnalité "Dual BIOS", qui ne se déclenche qu'automatiquement.

Du côté des connecteurs internes, on retrouve de quoi ajouter 8 ports USB 2.0, deux ports USB 3.0, un port Firewire, un port RS-232 ainsi qu'un connecteur pour module TPM.


Du côté de la ventilation, on retrouve deux connecteurs 4 broches et deux 3 broches, seuls le header processeur est contrôlable via le BIOS.

Bundle

Le bundle de Gigabyte est de loin le plus succinct avec seulement quatre nappes Serial ATA et un pont SLI.


Le manuel est cependant de bonne qualité, particulièrement complet sur la partie montage.
Vos réactions

Top articles