Comparatif de cartes mères Z68 Express ASRock, Asus, Gigabyte et MSI

Publié le 27/09/2011 par
Envoyer Imprimer
Gigabyte

Gigabyte fournit un certain nombre d'utilitaires, pour certains assez originaux.


Le constructeur est par exemple le seul à fournir une solution de backup baptisée Smart Recovery. L'outil est assez simpliste et l'on préfèrera surement se tourner vers d'autres alternatives.


Autre logiciel très original, Cloud OC. Il s'agit d'un mini serveur Web qui permet l'overclocking à distance de sa machine. Le HTML côté client est optimisé pour les smartphones avec une vision en colonne.


A l'image d'ASRock, Gigabyte fournit également un outil de prioritarisation réseau : LanOptimizer. Il s'agit d'un utilitaire développé par Realtek et rebadgé par Gigabyte, il offre un mode de fonctionnement simplifié qui s'adapte automatiquement au type d'activité (jeu, web, etc), mais il permet également un contrôle manuel des programmes qui utilisent le réseau. On pourra y compris bloquer un programme.


Le logiciel le plus original fourni est sans question possible "TouchBIOS". Il s'agit d'un utilitaire qui permet de modifier les réglages du BIOS. Une bonne idée sur le principe dont la réalisation n'est pas à la hauteur. La fenêtre de l'outil est particulièrement petite et ses fontes particulièrement larges, il faudra beaucoup scroller pour accéder aux paramètres que l'on souhaite, ce qui est tout de même un comble. Ces choix découlent du fait que l'interface est "optimisée pour les écrans tactiles". Gigabyte aurait mieux fait de proposer un outil optimisé pour la souris, la navigation d'un menu à l'autre étant littéralement pénible sans possibilité d'utiliser les boutons back/next de la souris par exemple. Quand au bouton qui permet de passer à la page précédente, son icône est celle communément admise pour le fait de recharger un contenu. Les modifications ne seront effectives bien entendu qu'après un reboot de la machine : Gigabyte met avant tout en avant cet outil pour compenser l'absence d'un BIOS UEFI. On s'attendait à mieux.


D'autres logiciels plus classiques sont également fournis, on retrouve un logiciel de mise à jour de BIOS par Internet, un économiseur d'énergie, mais également XTU, l'utilitaire d'overclocking d'Intel qui requiert des redémarrages. EasyTune 6 que nous mentionnions plus tôt est au final un peu plus pratique.

MSI

L'offre logicielle de MSI est relativement limitée, mais c'est peut être mieux ainsi.


En effet si SuperCharger, l'implémentation de la norme de chargement via USB fonctionne parfaitement, nous ne pouvons pas en dire autant des autres logiciels.


MSI propose ControlCenter II, un outil qui sert à la fois pour le monitoring et l'overclocking. L'implémentation est assez facétieuse puisque les changements de multiplicateurs, malgré un redémarrage, n'auront pas fonctionné durant nos tests.


L'outil de mise à jour automatique Live Update, partant d'une très bonne idée, est également quelque peu à côté. Outre son impossibilité à détecter des BIOS mis à jour pour notre carte mère, il nous propose de télécharger des pilotes qui ne correspondent pas réellement à notre carte. Un problème de détection de modèle, très probablement.


Notez enfin, qu'a chaque installation de logiciel, MSI propose par défaut de s'inscrire à leur newsletter, redirigeant vers une page web. A l'image de son BIOS UEFI, l'offre logicielle de MSI est un véritable point faible.
Vos réactions

Top articles