Comparatif : les super GeForce GTX 580 d'Asus, EVGA, Gainward, Gigabyte, MSI et Zotac en test

Publié le 12/09/2011 (Mise à jour le 08/10/2011) par
Envoyer Imprimer
Overclocking
Tout en sachant que chaque exemplaire d'un modèle de carte peut se comporter différemment au niveau de l'overclocking, nous avons tenté de pousser toutes les cartes en notre possession de manière à observer d'éventuelles généralités. Notez à ce sujet que les cartes de référence, Asus, EVGA, MSI et Zotac nous ont été fournies par leur fabricant respectif alors que les modèles Gainward et Gigabyte sont des échantillons du commerce.

Sur un système de test ouvert, nous avons utilisé Furmark pour charger au maximum les cartes de manière à s'assurer de la stabilité en augmentant la fréquence par pas de 25 MHz, sans toucher à la tension GPU d'origine. Nous avons ensuite exécuté Crysis Warhead en boucle pour valider l'overclocking, ce dernier étant en général plus dur que Furmark.

Notez que la mémoire GDDR5 dispose de différents mécanismes de détection d'erreurs qui font qu'en cas d'overclocking important, la mémoire a un comportement stable mais perd beaucoup de temps à réparer les erreurs qui y sont liées, soit en renvoyant la donnée corrompue, soit en recalibrant ses fréquences. Etant donné que les GeForce de la famille Fermi supportent mal une fréquence mémoire élevée, nous nous sommes abstenus de l'overclocker.

Voici les fréquences que nous avons pu obtenir :


Vous remarquerez tout d'abord que la tension GPU n'est pas fixe et peut varier d'un exemplaire à l'autre. Cela donne plus de flexibilité à Nvidia pour valider ses GPUs à un niveau de spécifications donné.

Les GeForce GTX 580 s'overclockent en général sans trop de difficultés à 850 ou 875 MHz. Seul les modèles Classified d'EVGA et SOC de Gigabyte sont passés respectivement à 925 et à 900 MHz sans encombre et son modification de la tension GPU. Compte tenu de leurs fréquences de base élevées, il ne s'agit cependant que d'un overclocking de 8 et de 5%. Bien qu'également overclockée à un niveau relativement élevé la Lightning de MSI n'a cependant pas voulu passer les 850 MHz de manière stable, ne proposant dès lors qu'un petit gain de 2%.

Comme souvent, ce sont en définitive les cartes aux fréquences de référence, ou proches de celles-ci qui disposent de la marge d'overclocking la plus élevée, les overclocking d'usine rognant en grande partie celle-ci, même si un tri est fait pour sélectionner les meilleurs GPUs.


Performances
Pour information, nous avons observé les performances de toutes les cartes à leurs fréquences d'origine et aux fréquences overclockées dans Crysis 2, en 1920x1080 DirectX 11 Extreme :


Par rapport aux fréquences de référence, l'overclocking d'usine permet de gagner de 1 à 9%, les modèles EVGA et Gigabyte tirant bien entendu ici leur épingle du jeu. Une fois toutes les cartes overclockées par nos soins, les gains par rapport à la carte de référence se lissent et sont alors de 7 à 12%.
Vos réactions

Top articles