Comparatif : les super GeForce GTX 580 d'Asus, EVGA, Gainward, Gigabyte, MSI et Zotac en test

Publié le 12/09/2011 (Mise à jour le 08/10/2011) par
Envoyer Imprimer
La GeForce GTX 580 de référence
La GeForce GTX 580 de référence est proposée par de nombreux partenaires, aux fréquences de base ou en versions overclockées :

Asus ENGTX580 2DI 1536MD5 : de
Club 3D GTX 580 1.5 Go : de
EVGA GTX 580 1.5 Go : de
EVGA GTX 580 Superclocked 1.5 Go : de
Gainward GTX 580 1.5 Go : de
Gigabyte GV-N580D5-15I-B : de
Inno 3D GTX 580 1.5 Go : de
MSI N580GTX-M2D15D5 : de
PNY GTX 580 1.5 Go : de
Point of View GTX 580 1.5 Go : de
Sparkle GTX 580 1.5 Go : de
Twintech GTX 580 1.5 Go : de
Zotac GTX 580 1.5 Go : de
Zotac GTX 580 AMP! 1.5 Go : de


Pour la GeForce GTX 580 de référence, Nvidia a repris un PCB similaire à de celui de la GeForce GTX 480 si ce n'est qu'il n'est plus troué étant donné que cela n'apportait en pratique aucun gain au niveau de l'apport en air frais. Le nouveau PCB a été optimisé pour être plus fiable par rapport à la consommation extrême de la GeForce GTX 580, identique à celle de la GeForce GTX 480. La connectique est elle aussi identique avec 2 sorties DVI Dual Link, une sortie mini-HDMI, 2 connecteurs SLI et des connecteurs d'alimentation 8+6 broches.




La plus grosse évolution réside dans le système de refroidissement de la GeForce GTX 580 qui a été optimisé à plusieurs niveaux pour contenir les nuisances sonores. Nvidia utilise ainsi une turbine de meilleure qualité et la partie externe du radiateur qui accumulait beaucoup de chaleur et la dispersait dans le boîtier disparaît au profil d'un modèle plus classique. Celui-ci gagne cependant en efficacité grâce à l'utilisation d'une chambre à vapeur, comme le fait AMD sur la Radeon HD 5970 par exemple.


Bien que leurs systèmes de refroidissement soient similaires, la GeForce GTX 580 de référence utilise un radiateur avec chambre à vapeur plus costaud (à droite) que celui de la GTX 570 (à gauche).

Nvidia parle d'un TDP dans les jeux de 244W mais il est en réalité plutôt de 300W dans les stress tests. Pour tenter de contenir la consommation, Nvidia a intégré des composants qui permettent aux pilotes (mais pas directement au GPU) de suivre la consommation du GPU ou plutôt l'intensité du courant qui passe par chacun des 3 canaux d'alimentation 12v (bus PCI Express et connecteurs) grâce à 3 circuits shunts placés directement à l'arrivée du courant. Ceux-ci consistent à mesurer la chute de tension autour d'une résistance de très faible résistivité et d'en déduire l'intensité du courant qui la traverse.

Une telle mesure à la source, même si sa précision n'est pas parfaite, permet de connaître la consommation réelle de la carte qui peut ainsi être protégée dans son ensemble. Elle ne permet par contre pas de limiter directement l'intensité maximale disponible pour le GPU, celle-ci dépendant de l'efficacité de l'étage d'alimentation. Le rendement de celui-ci peut donc donner plus ou moins de marge au GPU.

En pratique, ce système de Nvidia, dénommé OCP, revient plus à empêcher d'utiliser des stress tests qu'à maintenir la consommation dans une enveloppe thermique bien définie puisqu'il est piloté par le pilote et uniquement actif dans une poignée d'applications (Furmark et OCCT).


Pour alimenter un GPU aussi gourmand, l'étage d'alimentation dispose de 6 phases dédiées, 2 phases supplémentaires se chargeant de la mémoire GDDR5 HC04 de Samsung, certifiée jusqu'à 1250 MHz.


Thermographie infrarouge

[ Au repos ]  [ En charge ]


[ Au repos ]  [ En charge ]

La GeForce GTX 580 de référence est relativement bien refroidie compte tenu de la consommation de son GPU.

Relevés des températures et du bruit

Les relevés confirment que la carte expulse bien la plupart de l'air chaud en dehors du boîtier. Cela se fait par ailleurs discrètement au repos mais avec un niveau de bruit important en charge, bien qu'il soit dans la norme acceptable pour les cartes graphiques haut de gamme.


Notre avis
La GeForce GTX 580 de référence représente une valeur sûre avec un design de qualité et fiable, qui conviendra à un maximum de boîtiers puisqu'il expulse la majorité de l'air chaud vers l'extérieur. Bien que discrète, la carte n'est cependant pas totalement silencieuse au repos et n'évite pas les nuisances sonores liées aux GPU haut de gamme en charge.
Vos réactions

Top articles