La fin des P8P67, P8P67 LE et Pro

Tags : ASUS; P67 Express;
Publié le 06/12/2011 à 12:05 par
Envoyer Imprimer

Une bonne partie de la gamme P8P67 d'ASUS devrait disparaitre des boutiques dans les jours et les semaines qui viennent, ces dernières ne pouvant plus être réapprovisionnées. A l'origine de ceci, on trouve la volonté d'ASUS de simplifier sa gamme LGA 1155 au profit des P8Z68 basée sur le Z68 Express. Les P8P67, P8P67 LE et P8P67 Pro ne sont plus présentes sur la dernière grille tarifaire ASUS, les P67 échappant pour le moment à cette purge étant les Maximus IV Extreme, Sabertooth P67, P8P67 EVO, P8P67-M Pro et P8P67-M.


Pour rappel, le Z68 Express permet de fusionner les caractéristiques du P67 (overclocking processeur, gestion de deux ports PCI-E en x8) et du H67 (gestion de l'IGP) tout en ajoutant la technologie SRT pour le SSD caching. Une segmentation assez complexe et artificielle qui nous semblait abusive dès son lancement.

La simplification de la gamme ASUS LGA 1155 pourrait être une bonne chose si elle ne se faisait pas sur le dos du consommateur. Ceux qui jusqu'alors n'avait cure de l'IGP en seront pour leur frais puisqu'il faudra payer plus cher une P8Z68 offrant un niveau de fonctionnalité équivalent en P8P67.


Sur l'entrée de gamme La P8Z68-V LX vient se placer au niveau tarifaire la P8P67 LE, mais son codec HD Audio est moins bon (rapport signal/bruit inférieur et absence de gestion du contenu audio protégé), le FireWire disparait tout comme le port SATA 6G additionnel et l'eSATA.

Sur la P8Z68-V LE qui est 30 € plus chère on retrouve le codec audio ALC892 et à défaut de FireWire ou de SATA6G/eSATA additionnels le nombre de ports USB 3 passe à 4. Seul problème à ce niveau de prix voir un peu en dessous on avait auparavant la P8P67 classique qui offrait alors un bloc d'alimentation CPU plus musclé ainsi que deux ports SATA 6G additionnels.

Si vous voulez disposer de ce bloc d'alimentation CPU plus apte à l'overclocking vous devrez donc passer à la P8Z68-V que l'on trouve à environ 150 € (il faut compter quelques € de plus pour la version GEN3). On y gagne au passage la gestion du PCI-E en x8/x8 et un port eSATA, des fonctions que l'on pouvait avoir dès la P8P67 Pro 3.1 à 130 € et qui offrait d'autres fonctions supplémentaires (FireWire, 2 SATA 6G additionnels) qu'on ne retrouve que sur la P8Z68-V Pro qui est à … 165 € !

Vous l'aurez compris, la gamme P8Z68 est moins bien placée que la gamme P8P67 dans le segment 100-150 € pour qui n'aurait pas usage de l'IGP. Il faut espérer qu'ASRock, Gigabyte et MSI sauront profiter l'appel d'air crée par ASUS et ne prendront pas le même chemin, à moins qu'il ne s'agisse d'un mouvement global dont Intel serait à l'origine. MSI nous a confirmé continuer sa gamme P67, alors que chez Gigabyte seules deux cartes d'entrée de gamme sont encore au catalogue.

Vos réactions

Top articles