Western Digital : Une usine repart en Thaïlande

Publié le 02/12/2011 à 16:50 par
Envoyer Imprimer

Western Digital vient de publier quelques informations sur le trimestre en cours et l'état de ses usines en Thailande. Côté finances, il compte atteindre un chiffre d'affaires de 1,8 milliards de $, contre 2,7 au trimestre passé, avec 225 à 275 millions de $ de charges exceptionnelles liées aux inondations. La marge brute devrait par contre être supérieure à la fourchette habituelle de 18 à 23%, sans plus de précisions.

Concernant la production, Western Digital annonce qu'il a repris depuis le 30 novembre dernier l'assemblage de disques durs dans l'un de ses batiments à Bang Pa-in (BPI), soit avec une semaine d'avance sur les prévisions internes. Le niveau d'eau dans l'usine atteignait 180cm mi-octobre et elle était au sec depuis le 17 novembre, l'électricité ayant fait son retour le 26 novembre.


Les équipements destinés à la fabrication des têtes de lectures ont pour leur part été évacués de BPI pour réparation, et les autres bâtiments de l'usine de BPI sont actuellement en cours de remise en état. WD espère redémarrer la production de têtes de lectures à BPI dans le courant du second trimestre 2012, une nouvelle usine de fabricant en Malaisie devant également rentrer en activité à la même période. Les autres usines situées à Navnakorn ne sont pas encore au sec et il reste encore environ 60 cm d'eau qui devraient être pompés dans les dix prochains jours.

Western Digital confirme que les livraisons de disques durs devraient atteindre au global 120 millions d'unités ce trimestre pour une demande évaluée à 170-180 millions. Le constructeur pense que l'approvisionnement restera inférieur à la demande jusqu'au second trimestre et au-delà, c'est à dire avec une résolution à minima dans le courant du troisième trimestre. A titre de comparaison Seagate qui est en position de force actuellement parle pour sa part d'un retour à la normale au quatrième trimestre 2012.

Vos réactions

Top articles