Encodage H.264 - CPU vs GPU : Nvidia CUDA, AMD Stream, Intel MediaSDK et x264 en test

Publié le 28/04/2011 par
Envoyer Imprimer

MediaCoder, Inception 1080p

MediaCoder redéfinit la notion de décalage puisqu'il manque… 24 images en début de scène ! Une seconde pleine, rien que cela…

Utilisez un navigateur compatible HTML5 pour voir le graphique !
Cliquez ici pour voir le graphique PSNR de cette scène.


Les graphiques sont ici inutiles avec une seconde de décalage, on ne peut rien apprendre. Passons aux comparaisons visuelles :

Cliquez-ici pour afficher le comparateur d'images dans un nouvel onglet.


L'avantage sur la conservation des textures de l'encodeur Intel est ici particulièrement visible sur la table en rotin. A l'inverse la version Nvidia crée des nuances de couleurs qui n'existent pas dans la source et qui se traduisent en artefacts visuels animés lorsque les images se succèdent.

Cliquez-ici pour afficher le comparateur d'images dans un nouvel onglet.


Si l'on oublie le grain de la scène à droite, le résultat de l'encodeur Nvidia est, une fois de plus, plus net sur le visage que son comparse Intel.


K-On !! 1080p
Alors, décalage d'image ou pas ? Le suspens est intense !

Et non, cette fois-ci, nos images sont correctement alignées.


Le ralentissement du décodage GPU persiste ici ! Passons aux résultats :

Utilisez un navigateur compatible HTML5 pour voir le graphique !
Cliquez ici pour voir le graphique PSNR de cette scène.


La qualité tout le long de la scène est relativement homogène, seuls les modes baseline peinent un peu lors du fade in/fade out.

Cliquez-ici pour afficher le comparateur d'images dans un nouvel onglet.


Dès que l'on sort des modes base, afficher une image fixe pendant plusieurs secondes ne pose de problème à aucun encodeur.

Cliquez-ici pour afficher le comparateur d'images dans un nouvel onglet.


Sur cette seconde image les problèmes restent très réduits.


Résumé
Globalement les résultats obtenus avec MediaCoder sont bons, la possibilité d'utiliser le profil H.264 high pousse un peu en avant la qualité, particulièrement pour la version CUDA de l'encodeur qui était bridée chez Arcsoft par une implémentation ratée et chez Cyberlink par un profil baseline. Malgré tout, si les résultats sont bons, il s'agit d'un avis a relativiser : ils sont bons pour des encodages GPU. Les problèmes d'images manquantes, l'abus de publicités et le côté peu convivial de l'interface sont cependant de gros moins, même si le logiciel est gratuit.
Vos réactions

Top articles