Encodage H.264 - CPU vs GPU : Nvidia CUDA, AMD Stream, Intel MediaSDK et x264 en test

Publié le 28/04/2011 par
Envoyer Imprimer

MediaCoder, Avatar 720p (1/4)
Proposé par un développeur indépendant, MediaCoder est une sorte de trousse à outils ultime en matière de transcodage vidéo. En un package son auteur intègre une multitude d'autres logiciels d'encodages, comme entre autre les encodeurs officiels Nvidia (CUDA) et Intel (MediaSDK). En pratique MediaCoder est livré avec OpenCandy (adware) et le logiciel ouvre, à chaque démarrage, votre navigateur vers une page web remplie de pubs (en lançant le logiciel minimisé dans le systray !). Pour compléter le tout, MediaCoder est listé dans le hall of shame de ffmpeg pour violations de la licence GPL.


Pas vraiment un logiciel recommandable sur le papier mais nous nous sommes tout de même intéressés à lui car il semblait proposer deux avantages : un décodage processeur multithreadé et la possibilité de configurer les encodeurs Nvidia/Intel assez finement.

Avatar 720p


MediaCoder permet en théorie d'activer un mode GOP dynamique pour l'encodeur GeForce ainsi que le choix entre les trois principaux profils H.264 (baseline, main, high). Le CABAC et les B-Frames sont gérées, mais le GOP dynamique est inexistant. Les résultats SSIM/PSNR sont très bas, et pour une fois le framerate variable n'est pas en cause.

La version que nous avons utilisée de MediaCoder tend a manger un nombre plus ou moins grand d'images au début de la scène. Dans le cas d'Avatar, il manque 6 images au début sur les encodages Nvidia et 4 sur les encodages Intel pour Avatar.


Côté temps d'encodage, MediaCoder est imbattable grace a l'utlisation d'un décodeur CPU multithreadé en parrallèle aux encodages GPU.

Utilisez un navigateur compatible HTML5 pour voir le graphique !
Cliquez ici pour voir le graphique PSNR de cette scène.


Les décalages d'images rendent les graphiques inutiles, passons plutôt aux comparaisons visuelles :

Cliquez-ici pour afficher le comparateur d'images dans un nouvel onglet.


Les résultats ne sont pas forcément mauvais lorsque l'on compare les options d'encodages les plus élevées. Le gros des textures disparait dans les deux cas mais l'encodeur Intel persiste à être plus flou sur les visages que le reste des encodeurs testés. Sachant que cette tendance se reproduit dans trois logiciels différents, il semble que ce soit un défaut de la version utilisée du MediaSDK d'Intel.

Utilisez un navigateur compatible HTML5 pour voir le graphique !
Cliquez ici pour voir le graphique PSNR de cette scène.


Le second graphique n'a pas beaucoup plus d'intérêt à cause des décalages, regardons les images résultantes en cas de motion blur :

Cliquez-ici pour afficher le comparateur d'images dans un nouvel onglet.


Sur cette scène l'encodeur Intel garde un petit avantage sur le personnage de gauche.
Vos réactions

Top articles