Encodage H.264 - CPU vs GPU : Nvidia CUDA, AMD Stream, Intel MediaSDK et x264 en test

Publié le 28/04/2011 par
Envoyer Imprimer

Cyberlink MediaEspresso, Inception 1080p
Le Blu-ray d'Inception est encodé en VC1. MediaEspresso refuse d'ouvrir les fichiers .m2ts utilisant ce codec vidéo.


K-On !! 1080p

Domination écrasante des GeForce en version encodage sous K-On !!, vérifiable en pratique ?


Le décodage GPU ralentit de nouveau les encodages GPU…

Utilisez un navigateur compatible HTML5 pour voir le graphique !
Cliquez ici pour voir le graphique PSNR de cette scène.


Notre ami le framerate variable vient une fois de plus faire rater nos comparaisons objectives. Pour illustrer l'impact du décalage d'images, nous n'avons pas exceptionnellement compensé les différences afin de vous montrer ce que notre logiciel de comparaison d'images à relevé :

Cliquez-ici pour afficher le comparateur d'images dans un nouvel onglet.

Ici les différences dues au décalage sont minimes, seules quelques fleurs qui voltigent diffèrent.

Les encodeurs GeForce et CPU sont au coude à coude sur la conservation des détails, la version Radeon fait dans le flou et la version MediaSDK a troqué son amour pour les carrés noirs par un amour pour les carrés blancs !

Cliquez-ici pour afficher le comparateur d'images dans un nouvel onglet.


Ici les résultats sont quasiment identiques. Mais peu importe car les problèmes dans les fondus que nous avions relevés en 720p sont toujours présents, les encodages sont tous inutilisables.


Résumé
En ne proposant que des encodages H.264 à profil « baseline », MediaEspresso partait déjà avec un désavantage sur les logiciels concurrents. Le fait qu'il utilise des bitrates constants et des framerates variables n'aide pas non plus, tant l'inverse (frame rate constant et bitrate variable !) est conseillé lorsque l'on veut faire autre chose que du streaming de vidéo. L'absence de GOP dynamique fini de terminer le tableau en proposant des sauts de qualité incessants lors d'un changement de scène comme nous l'avions illustré précédemment, sans nommer l'encodeur responsable :

Maintenez la souris sur l'image pour voir l'I-Frame suivante.

Cyberlink MediaEspresso mode CPU, Avatar, Fox Pathé Europa


Cyberlink pourrait cependant corriger facilement la majorité de ces problèmes en configurant différemment ses encodeurs. Peut être pour une prochaine version !
Vos réactions

Top articles