Encodage H.264 - CPU vs GPU : Nvidia CUDA, AMD Stream, Intel MediaSDK et x264 en test

Publié le 28/04/2011 par
Envoyer Imprimer

MediaCoder, Avatar 1080p
Les encodages 1080p sont réalisés avec un bitrate de 10 Mbit/s.

Bonne nouvelle, si utiliser un fichier MKV en source provoquait un décalage en 720p, utiliser un fichier m2ts en source donne un résultat correct et sans décalage ! Ouf…


Confirmation de ce que nous vous disions plus tôt, en utilisant en parallèle un décodeur processeur et un encodeur GPU, MediaCoder est extrêmement rapide.

Utilisez un navigateur compatible HTML5 pour voir le graphique !
Cliquez ici pour voir le graphique PSNR de cette scène.


De manière intriguante la qualité de l'encodeur Intel en mode base est légèrement supérieure sur le travelling que le mode high. Les résultats restent cependant très homogènes tout au long de l'extrait. Voyons en pratique la qualité après un changement de scène.

Cliquez-ici pour afficher le comparateur d'images dans un nouvel onglet.


Sans GOP dynamique, la perte de netteté est très significative sur l'encodeur Intel, un peu moins sur l'encodeur CUDA qui sort une prestation très honnête en mode high.

Utilisez un navigateur compatible HTML5 pour voir le graphique !
Cliquez ici pour voir le graphique PSNR de cette scène.


Sur notre seconde scène les niveaux de qualité semblent une fois de plus extrêmement proches avec un avantage à l'encodeur Intel. Et en image ?

Cliquez-ici pour afficher le comparateur d'images dans un nouvel onglet.


Intriguant, d'abord la présence d'un carré vert sur le visage est immanquable pour les encodages Nvidia. Ils sont significativement plus nets sur le personnage de gauche, mais les dégradés sur le pod sur la partie milieu/haute tendent à laisser apparaitre eux aussi des carrés. La version Intel est plus floue, mais ne souffre pas de ces problèmes.
Vos réactions

Top articles