AMD FX-8150 et FX-6100, Bulldozer débarque sur AM3+

Publié le 12/10/2011 par
Envoyer Imprimer
Consommation et efficacité énergétique
Dans nos précédents articles dédiés aux processeurs, nous mesurions la consommation en charge sous Prime95. Ce stress test a le mérite de pousser de manière assez équitable les différentes architectures dans leurs derniers retranchements, mais il nous était impossible de mettre en parallèle consommation et performance, le benchmark intégré à Prime95 consommant moins et n'étant pas aussi équilibré entre les processeurs.

Nous avons donc décidé de chercher un autre logiciel offrant sur toutes les architectures un niveau de performance et de consommation représentatif de ce que nous obtenions sur les autre applications de notre protocole de test. Au final notre choix s'est porté une nouvelle fois sur sous Fritz Chess Benchmark, qui a de plus l'avantage de pouvoir facilement fixer le nombre de thread à utiliser.

Les mesures de consommation ne sont donc pas à prendre comme des valeurs maximales absolues mais plutôt typique d'une charge lourde, puisque des logiciels spécialisés dans le stress processeur tels que Prime95 peuvent consommer environ 20% de plus. Toutes les fonctionnalités d'économie d'énergie, y compris celles des cartes mères comme l'EPU d'ASUS, sont activées pour ce test du moment qu'elles n'impactent pas négativement les performances :


[ Prise 220V ]  [ ATX12V ]

Les AMD FX sont plus économes que les Phenom II X6 et même X4 au repos, ce qui est une avancée très intéressante. On est malheureusement encore nettement au dessus de la consommation des plates-formes Intel 1155 et 1156. En charge légère (1 thread), la consommation se situe à peu près au même niveau que celle des Phenom II X4 alors qu'en charge lourde (100%) on va au-delà pour le FX-8150.

La mesure sur l'ATX12V permet d'isoler la consommation du processeur. Les chiffres ne sont malheureusement pas exactement comparables puisque dans certains cas une petite partie de la consommation du CPU est issue de la prise ATX 24 pins standard. A défaut, on peut toutefois comparer les processeurs qui utilisent une même carte mère. Les tendances observées sur la mesure à la prise sont bien confirmées.

Reste maintenant à représenter l'efficacité énergétique d'un processeur. Pour se faire il s'agit de diviser la performance obtenue sous Fritz Chess Benchmark par la consommation du CPU. Seul problème, il n'est pas possible de connaitre exactement celle-ci : la mesure sur l'ATX12V n'est pas 100% comparable d'une plate-forme à une autre, et la mesure à la prise ne permet pas complètement d'isoler tout ceci.

Nous avons donc fait le choix d'utiliser deux méthodes de calcul pour isoler la consommation de processeur :

- Consommation sur l'ATX12V
- 90% du delta de consommation à la prise entre charge et repos

Nous utilisons les 90% afin d'exclure le rendement de l'alimentation à proprement parler. Il faut noter que si la première mesure favorise les processeurs tirant une petite partie de leur énergie via la prise ATX classique, la seconde favorise ceux qui ont une consommation élevée au repos. Malheureusement aucune méthode n'est parfaite.


[ Prise 220V ]  [ ATX12V ]

Si on se contente de comparer les processeurs AM3/AM3+ entre-eux le graphique sur l'ATX12V nous permet de dire que l'efficacité énergétique n'as pas vraiment évoluée depuis les Phenom II. Avec un thread, on reste à des niveaux comparables, et avec une utilisation maximale du processeur on est en dessous des Phenom II X6. Pour le moment, l'architecture Bulldozer et son CMT ne sont pas convaincants dans ce domaine.

La comparaison avec l'offre Intel fait mal quelque soit la mesure utilisée. Même en multithread, AMD atteint en effet le niveau de la génération précédente 45nm LGA 1156, et les Sandy Bridge 32nm LGA 1155 sont clairement dans un autre monde.
Vos réactions

Top articles