GeForce FX 5900

Publié le 02/07/2003 par
Envoyer Imprimer
AA et Aniso, les performances
Après l´aspect qualitatif, nous passons à l´aspect performance de l´anti aliasing et de l´anisotropic filtering. Pour ce faire, notre choix s´est porté sur deux jeux, d´une part Quake III Arena et de l´autre IL-2 Sturmovik Forgotten Battles. Voici tout d´abord les résultats obtenus sous Quake III :


L´anti-aliasing est moins gourmant chez NVIDIA puisque les baisses sont de 16 et 31% en AA 2x et 4x, contre 26 et 43% chez ATI. On inverse les rôles en ce qui concerne le filtrage anisotrope, avec des pertes allant de 8 à 16% seulement chez ATI contre 13 à 28% chez NVIDIA. Selon les combinaisons d´anti aliasing et d´anisotropic filtering, l´impact sur les performances est à l´avantage de l´un ou l´autre des constructeurs.


Comme tout bon simulateur qui se respecte, IL-2 Sturmovik Forgotten Battles offre une profondeur de champ très importante qui met à mal les cartes lors de l´utilisation de filtrage anisotrope. Du coup, si ATI et NVIDIA font jeu égal au niveau de l´anti aliasing, ce dernier perd complètement pied une fois un filtrage anisotrope important appliqué. Toutefois il ne faut pas perdre de vue que comme nous l´indiquions précédemment, sous certains angles l´anisotropic 8x de ATI est équivalent à un 2x, 4x et 8x chez NVIDIA selon les angles, et que sous un simulateur de vols les angles ou l´anisotropic filtering de ATI est moins bon sont plus courants que sous un Quake Like par exemple.
Vos réactions

Top articles