GeForce FX 5900

Publié le 02/07/2003 par
Envoyer Imprimer
Sparkle SP8835-PT GeForce FX 5900
Dernier modèle testé pour ce dossier sur les GeForce FX 5900, la carte Sparkle arrive dans un packaging des plus original :


Les tubes semblent être à la mode en cette année 2003, et le contenu n´est pas en reste. D´une part, le design de la carte est agréable à l´œil, et d´autre part le bundle est assez fourni puisqu´il se compose :

- D´un manuel de 28 pages
- D´un CD de drivers et utilitaires
- De PowerDVD XP
- Des jeux Morrowind, Ghost Recon et Duke Nukem Manhattan Project
- D´un adaptateur DVI vers VGA
- D´un câble S-Vidéo de 2m environ
- D´un adaptateur vidéo / audio péritel
- D´un câble d´alimentation Y
- D´un boîtier alu pour 6 CD à l´effigie de Sparkle


Comme toutes les autres cartes, Sparkle a suivi le design de référence de NVIDIA en ce qui concerne le PCB de sa SP8835-PT. Le connecteur d´alimentation est dans la continuité de la carte, et le connecteur d´alimentation fourni n´est pas droit mais en forme de coude ce qui plaira aux maniaques du rangement de câbles.


Comme la carte Leadtek, la SP8835-PT ne dispose pas de puce dédiée à la gestion des entrées vidéo. On se contentera donc, en sus des sorties VGA et DVI, de la sortie TV gérée par la puce FX 5900. Celle-ci n´a pas beaucoup évolué depuis le GeForce 4 MX. Limitée au 1024*768, elle est toutefois de bonne qualité et depuis les Detonators 40.41 NVIDIA propose enfin une gestion correcte de la sortie TV dans ses drivers. On notera que Sparkle est le seul à fournir un adaptateur SCART qui vous permettra de connecter votre carte vidéo à votre TV directement via une prise péritel.

Le refroidissement utilisé par Sparkle, en partie basé sur le cuivre, est assez original puisqu´un ventilateur excentré crée un flux d´air qui est dirigé vers le processeur et les puces mémoires via des conduits crées par différentes ailettes. Seul problème, une partie des puces mémoires (coin haut droite) n´est pas dans le flux. Du point de vue de l´efficacité, le GPU atteint 76°C en charge, soit le meilleur score en dehors de la solution "sandwich" de MSI. Malheureusement la nuisance sonore est également élevée, avec 59.2 dBA mesurés en 2D, contre 60.3 dBA mesurés en 3D, ce qui la place en avant dernière position.


Côté overclocking, nous avons pu atteindre via le panneau de contrôle NVIDIA 495 MHz pour le GPU, soit le meilleur score après Leadtek, mais seulement 450 MHz pour la mémoire DDR, qui est comme chez les autres fabricants de la Hynix 2.2ns. Le gain de performances qui découle de cet overclocking est de 11.8%, ce qui n´est pas mal mais qui constitue le moins bon score du comparatif, même si il ne faut pas perdre de vue qu´une seule carte n´a été testée à chaque fois et qu´elles proviennent toutes directement des constructeurs.

Au final, comme toutes les GeForce FX 5900 testées, la Sparkle est une bonne carte. Malheureusement ses seuls réels plus par rapport aux autres se situent au niveau du look (boîte et carte), ce qui n´est pas suffisant pour la préférer à d´autres modèles qui se distinguent par des critères plus "techniques".
Vos réactions

Top articles