Arbitrage Western Digital/Seagate

Publié le 22/11/2011 à 13:32 par
Envoyer Imprimer

C'est par un communiqué de presse assez évasif que Western Digital vient d'annoncer le résultat d'un arbitrage confidentiel rendu dans le Minnesota à son encontre. Cet arbitrage portait sur une affaire d'espionnage industriel mettant en cause un ex employé de Seagate qui a rejoint par la suite WD. Il aurait ainsi partagé des informations confidentielles en provenance de Seagate avec son nouvel employeur.

Le résultat de l'arbitrage est en la défaveur de WD, à hauteur de 525 millions de dollars. WD réfute les bases légales derrière la décision et les faits qui lui sont reprochés et indique qu'il fera "appel" de la décision. Un point relativement complexe puisque nos confrères de Reuters rapportent que si Seagate avait dans un premier temps intenté une action en justice en 2006 contre son concurrent, la procédure a été transformée en 2007 en une procédure d'arbitrage (lien Wikipedia sur l'arbitrage aux Etats-Unis), une forme de résolution de conflit alternative faisant intervenir un arbitre indépendant. Et s'il est possible de faire appel de la décision (notamment sur des points de loi, d'où le langage utilisé par WD), la procédure est complexe et relativement encadrée.

Seagate n'a pour l'instant pas encore communiqué sur le sujet.

Vos réactions

Top articles