APU 28nm, GlobalFoundries ou TSMC ?

Publié le 23/11/2011 à 16:20 par
Envoyer Imprimer

Depuis plus d'une semaine, une certaine confusion règne autour de Krishna et Wichita, les futures APU d'entrée de gamme qui devaient succéder à la plateforme Brazos lancée en début d'année. Prévue officieusement à l'origine pour début 2012, ces processeurs qui font partie de la plateforme Deccan semblaient avoir été repoussés, c'est en tout cas ce que l'on pouvait tirer des rumeurs publiées il y a quelques semaines sur l'arrivée d'une plateforme Brazos 2.0, une update mineure des APU lancées en début d'année augmentant de ci de là les fréquences. Ces puces attendues pour mi-février 2012 seront toujours fabriquées par TSMC sur leur node 40nm.

AMD avait annoncé Krishna fin 2010, dans sa conférence dédiée aux analystes financiers (PDF de la roadmap). Lors de la session de question réponse, Dirk Meyer (CEO à l'époque d'AMD) et Chekib Akrout (Senior VP Technology Group à l'époque, désormais en charge du R&D) avaient eu l'échange suivant, transcrites par nos confrères de TechReport :

Dirk Meyer: And Chekib... one of the clarifying questions... I did say we would have initial revenue shipments of 28-nm products before the end of next year. Chekib, do you want to put some color on the 28-nm node?

Chekib Akrout: Sure. So, first of all, the answer is yes. We are going to use the high-k metal gate gate-first for 28. 28 nm is really a derivative; it's a half-a-node move from 32, and we are happy about what we've seen in the high-k metal gate gate-first at 32, including, by the way, what we're expecting from [a] performance perspective.


AMD avait présenté Krishna et Wichita comme les seuls processeurs de sa gamme fabriqués en 28nm. Couplé au fait que TSMC utilise un process "gate-last" et Global Foundries un process "gate-first", la logique voulait donc que Global Foundries soit en charge de la production des APU 28nm. Un choix particulier, presque étonnant tant la logique aurait voulu qu'AMD conserve le process de TSMC pour ce que l'on pensait être à l'époque un quasi die shrink des actuels Zacate/Ontario, en doublant le nombre de cœurs. Cet été nous avions appris que Deccan, la plateforme de Krishna/Wichita apporterait un autre changement significatif : les nouvelles APU intégraient le chipset, devenant de fait des SoC.


La plateforme Deccan, slides publiés par nos confreres de DonanimHaber en aout 2011

D'autres rumeurs indiquaient pourtant, une semaine après la conférence donnée aux investisseurs, que c'est bel et bien TSMC qui disposait du contrat Krishna/Wichita. Une rumeur qui avait resurgit en juin dernier, indiquant cette fois-ci de manière plus intrigante que TSMC et GlobalFoundries avaient été contractés pour Krishna/Wichita, TSMC comme partenaire de lancement, suivi plus tard par GlobalFoundries (voir ici chez nos confrères de PCper qui reprennent la news originale de DigiTimes).


Là encore, si la notion d'avoir deux partenaires pour un même processeur peut sembler surprenante, voir farfelue (nécessité de réaliser deux designs différents à cause des différences d'outils et de process), elle pouvait faire réponse au fait que les ventes des APU AMD ont souffert assez fortement (et souffrent encore) par faute de volumes de production suffisants. Cumulé aux incertitudes qui entouraient les process 28nm de TSMC et de Global Foundries, le choix de développer deux projets en parallèle pourrait se justifier.

Pourquoi revenir sur ces rumeurs ? Tout simplement à cause d'une nouvelle vague de rumeurs ayant commencé la semaine dernière, d'abord chez nos confrères de Semi Accurate qui ont publié un article annonçant l'annulation (qui aurait coïncidé avec l'annonce de restructuration du constructeur) de Krishna/Wichita. Brazos 2.0 servirait de mise à niveau de la plateforme en attendant l'arrivée des Kabini/Samara, prévus pour remplacer Krishna/Wichita début 2013.


Cependant aujourd'hui ce sont nos confrères d'ExtremeTech qui publient un article reprenant quasiment la même information, mais avec une petite nuance : si Krishna/Wichita sont définitivement morts chez GlobalFoundries, AMD annoncerait dans sa prochaine conférence aux analystes financiers (repoussée en février prochain) une nouvelle vague d'APU 28nm fabriqués cette fois ci chez TSMC. Reste la question de savoir si, oui ou non, AMD avait commencé le développement d'une version de Krishna/Wichita chez TSMC, ce qui permettrait une introduction possiblement en 2012 de ces puces, ou si AMD se concentrera directement sur le développement de Kabini/Samara qui utiliseront de nouveaux cœurs Jaguar. Dans tous les cas, et en attendant une annonce officielle d'AMD, la modeste plateforme Brazos 2.0 risque de représenter l'offre APU d'entrée de gamme d'AMD pour une bonne partie de 2012.

Vos réactions

Top articles