Nvidia répond à AMD avec la GeForce GTX 590

Publié le 24/03/2011 par
Envoyer Imprimer
Metro 2033

Probablement le jeu le plus lourd du moment, Metro 2033 met à genoux toutes les cartes graphiques récentes. Il supporte GPU PhysX, mais uniquement pour générer des particules lors des impacts, un effet plutôt discret que nous n’avons donc pas activé pour les tests. En mode DirectX 11, il affiche des performances identiques au mode DirectX 10 mais propose 2 options supplémentaires : la tessellation pour les personnages et un effet de champ (Depth of Field) très évolué et très gourmand.

Nous l’avons testé en mode DirectX 11, avec une qualité très élevée et la tessellation activée avec MSAA 4x. Nous avons ensuite mesuré les performances avec MSAA 4x et le Depth of Field.


Les cartes équipées de seulement 1 Go de mémoire sont dépassées quand le Depth of Field est activé. La GeForce GTX 590 égale les GeForce GTX 570 en SLI mais reste derrière la Radeon HD 6990.


Très gourmand, Metro 2033 met bien entendu toutes les solutions graphiques à genoux en surround gaming. Pour en profiter avec un bon niveau de qualité, 3 GPUs sont nécessaires, équipés de 2 Go pour l’antialiasing.


Même chose en 3D Vision, il faudra passer par plus de 2 GPUs ou revoir les détails à la baisse.
Vos réactions

Top articles