1, 2 ou 3 cartes graphiques ?

Publié le 08/02/2008 par
Envoyer Imprimer
La consommation
Nous avons mesuré la consommation des différents systèmes. Ces données sont obtenues à partir des mesures effectuées à la sortie de la prise de courant : il s’agit donc de la consommation totale de l’alimentation de la machine, ici une Cooler Master Real Power M1000 (1000 watts). Nous avons ajouté la consommation d'un système équipé d'une Radeon HD 3870 mais basé sur le plateforme nForce 680i comme toutes les GeForce de manière à donner une idée de la différence de consommation liée à la carte-mère et au chipset.


L'utilisation du 55 nanomètre et du PowerPlay pour réduire la consommation permet au Radeon HD 3870 de rester très économes au repos. Une situation complètement différente dans le cas des GeForce 8800 Ultra qui sont, elles, très gourmandes. Une seule de ces cartes consomme ainsi plus que 2 GeForce 8800 GT !

Si la consommation des GeForce 8800 Ultra en charge peut être acceptée puisqu'il s'agit d'un système ultra haut de gamme, la consommation au repos est plus problématique. Chacune de ces cartes consomme au repos près de 100 watts, soit 300 watts gaspillés inutilement par l'ensemble…

Quoi qu'il en soit il faudra veiller à disposer d'une alimentation à la hauteur pour profiter de tels systèmes.


La mise en place
Activer le SLI ou le CrossFire dans les pilotes est très simples puisqu'il suffit de cocher une case dans le panneau qui leur est dédié. Tant AMD que Nvidia intègrent dans leurs pilotes une version hardware et software de leur technologie multi-GPU. La version hardware exploite la logique dédiée présente dans les GPUs ainsi qu'un connecteur spécifique pour transférer les informations (ou tout du moins une partie la plus importante possible) d'une carte à l'autre. C'est le mode le plus performant. La version software se contente du bus PCI Express pour transférer toutes les données entre les cartes et est donc un peu moins performante.


Les connecteurs CrossFire et le connecteur 3-way SLI.

Nous avons bien entendu utilisé la version hardware dans tous les cas. Du côté de CrossFire, 2 connecteurs sont requis actuellement, un pour chaque direction. AMD nous a cependant indiqué que dans le futur un seul serait nécessaire. Du côté de Nvidia, un seul connecteur est requis pour le SLI, mais un connecteur spécial doit être utilisé pour le triple SLI. Celui-ci permet de relier toutes les cartes entre elles (la 1 à la 2, la 2 à la 3 et la 3 à la 1) mais n'était pas livré avec les cartes-mères nForce 680i. Il faudra donc penser à l'acquérir. Les cartes-mères nForce 780i l'incluent dans leur bundle.

Notez que pour le SLI, Nvidia autorise également la version software. Ce n'est pas le cas du CrossFire avec 2 Radeon HD 3870 ni du triple SLI qui n'est activable qu'une fois le connecteur spécial mis en place.


Le test
Pour ce test, nous avons fait appel à 10 jeux dont 4 supportent DirectX 10. Les tests ont été exécutés en 1920x1200 et en 2560x1600, la résolution des écrans 30".

Le filtrage anisotrope ainsi que le HDR ont été activés dans tous les cas où ils sont disponibles dans le jeu. Enfin, le transparency/adaptive antialiasing était activé en mode multisampling.

Toutes les mises à jour pour Windows Vista relatives aux performances et au multi-GPU ont bien entendu été installées.


Configuration
Intel Core 2 Extreme QX6850
eVGA nForce 680i SLI (GeForce)
Asus P5E (Radeon)
2 Go DDR2
Windows Vista
Forceware 169.04 (169.28b pour Crysis)
Catalyst 8.1 hotfix.
Vos réactions

Top articles