1, 2 ou 3 cartes graphiques ?

Publié le 08/02/2008 par
Envoyer Imprimer
Les systèmes
Pour tester les différentes solutions multi-cartes, nous devons parler de systèmes puisque toutes ne sont pas compatibles avec toutes les cartes-mères. Ainsi, le SLI de Nvidia est réservé exclusivement à ses propres chipsets (à l'exception de la plateforme Skulltrail d'Intel). Le triple-SLI est pour sa part actuellement limité aux nForce 680i et 780i. Du côté d'AMD, nous avons droit à plus d'ouverture puisque CrossFire est fonctionnel, en plus des chipsets maisons, sur les chipsets Intel suivants : P35, P965, 975X et X38.


La plateforme CrossFire repose sur un chipset X38 que nous avons préféré à un chipset AMD puisque la plateforme Phenom ne nous a pas encore convaincu. Or pour passer en Core 2 tout en conservant CrossFire, il faut utiliser un chipset Intel. Nous avons opté pour une carte-mère P5E d'Asus qui nous permet de rester en DDR2 comme sur les plateformes Nvidia. 2 Radeon HD 3870 viennent former le couple graphique.


Pour la plateforme SLI, nous nous sommes basés sur la carte-mère eVGA nForce 680i. Celle-ci reste limitée au PCI Express 1.1 mais comme vous avez pu le lire dans notre dossier consacré au nForce 780i, son support du PCI Express 2.0 n'est pas idéal et n'apporte pas de gain conséquent. Qui plus est les GeForce 8800 Ultra ne supportent pas le PCI Express 2.0. En plus des GeForce 8800 Ultra, nous avons testé un couple de GeForce 8800 GT.


Enfin, la plateforme 3-way SLI est bien sûr identique, à ceci près que cette fois ce sont 3 GeForce 8800 Ultra qui viennent s'y installer de manière à former le système ultime sur le plan graphique à l'heure actuelle.


Les spécifications

Si le système 3-way SLI permet de faire exploser les capacités graphiques, cela se paye au prix fort puisqu'il faut investir dans 3 GeForce 8800 Ultra ou GTX.

Rappelons que si la puissance de calcul et la bande passante mémoire s'additionnent dans un système multi-GPU, il n'en est rien de la quantité mémoire puisque les données sont dupliquées dans chaque mémoire locale. Qui plus est, le fonctionnement multi-GPU entraîne une consommation mémoire plus élevée. Ne serait-ce que pour pouvoir recevoir le travail des autres GPUs, il faut leur réserver une zone mémoire sur la carte graphique "maître". Par conséquent la pression sur la mémoire augmente quelque peu en SLI et en CrossFire. Il faudra donc à tout prix éviter d'associer des cartes graphiques en version bradées mais équipées de moins de mémoire (HD 3850 256 Mo et autres GeForce 8800 GT 256 Mo), bien qu'à priori vous pourriez penser qu'il s'agit là de bonnes affaires.
Vos réactions

Top articles