AMD Radeon HD 7970 & CrossFireX en test : 28nm et GCN

Publié le 22/12/2011 (Mise à jour le 24/12/2011) par
Envoyer Imprimer
Video Codec Engine et HDMI 1.4a 3 GHz
La famille Southern Islands introduit deux nouveautés au niveau de la connectique. La première est le support du HDMI 1.4a 3 GHz qui autorise, enfin, le transport de flux vidéo 3D en 1080p à 60 Hz, alors qu'il est actuellement limité à 30 Hz, voire à 24 Hz par œil. Pour pouvoir en profiter, il faudra cependant disposer d'un écran qui en est capable, ce qui à notre connaissance n'est pas encore le cas. Cette norme HDMI optionnelle permet également de piloter un écran 4k, comme le permet le DisplayPort 1.2. La seconde nouveauté réside dans la gestion d'un flux audio indépendant pour chaque sortie vidéo, ce qui permet d'alimenter en son plusieurs écrans ou que le son suive l'image lorsqu'elle passe d'un écran à un autre.

Pour améliorer l'efficacité de l'encodage vidéo sur ses GPU, AMD a intégré un Video Codec Engine qui permet un encodage d'un flux HD 1080p à plus de 60 images par seconde. Une unité fixe qui augmente l'efficacité énergétique du GPU.


Elle peut être utilisée d'une manière complète ou partielle. Dans ce second cas le VCE se contente du codage entropique et les autres étapes, plus simples à paralléliser, sont exécutées par les unités de calcul du GPU. Sur un modèle haut de gamme cela permet d'augmenter significativement les performances, mais ce ne sera pas spécialement le cas sur un plus petit GPU. AMD ne proposera cependant pas directement d'encodeur capable de tirer parti du VCE, il faudra donc attendre de voir ce que feront les développeurs de ce type d'outils et s'ils permettront de relever quelque peu le niveau en terme de qualité.

Enfin, une dernière petite nouveauté, l'ajout dans les unités de calcul du support de l'instruction QSAD, une variante de SAD, somme de différences absolues, qui y combine des opérations d'alignement. Elle est très utile à différents traitement d'images (détection de mouvement, conversion 2D/3D) pour lesquels elle permet de gagner en performances et de réduire la consommation. Elle sera exploitée par la version 2.0 de Steady Video, l'algorithme de stabilisation d'image d'AMD.

Vos réactions

Top articles