LCD, David vs Goliath : Iolair vs Dell

Publié le 04/04/2008 par
Envoyer Imprimer
Dell 2408WFP

Le 2408WFP remplace le 2407WFP-HC. Il a perdu son extension mais pas la fonction associée : c'est toujours un écran wide gamut. Et nous le regrettons particulièrement cette année : ni Samsung, qui fabrique la dalle, ni Dell, n'ont tenu compte de cette particularité dans les tables de couleurs de l'écran qui du coup produit des tons sur-saturés, à la limite du fluo. A la main, nous avons bien trouvé un réglage correct, meilleur donc, mais pas bon pour autant. Sans sonde de calibration, travailler sur des couleurs justes avec un tel écran passe pour un exploit.

Le passage du 2407WFP-HC au 2408WFP a été extrêmement rapide, ce n'est pas du tout dans les habitudes de Dell. Pourquoi ? Une certaine polémique (déjà) liée à la qualité dégradée des dalles PVA n'y est sans doute pas étrangère. De nombreux utilisateurs avaient rapportés souffrir sur leurs écrans d'un reverse ghosting (une rémanence noire) très marqué sur leur moniteur. Au courant de la chose, nous avions recherché cet effet sans succès sur le moniteur reçu en test, nous n'en avions pas détecté non plus sur le 2407WFP-HC d'un lecteur passé dans nos locaux (qui avouent lui-même n'avoir jamais éprouvé de gêne bien qu'il ait lui aussi cherché les limites de son écran). Ça ne veut pas dire pour autant que ce black ghosting n'existait pas : la somme considérable de témoignages rapportés sur le net, sur notre forum, sur celui de Dell également, prouve le contraire. Dell était au courant de la chose, l'avait confirmé sur son forum par la voix d'un technicien. Rien d'étonnant donc à ce que cet écran se soit vite vu remplacé, même si c'est par un autre qui, au regard des caractéristiques, a l'air d'être son clone.

Ha si, un détail change en fait ! Il gagne une nouvelle interface : le DisplayPort. Cette prise est censée remplacer sous quelques années (les plus optimistes parlent de deux ans) l'entrée DVI. Elle ressemble à s'y méprendre à une prise HDMI, jusqu'à ses caractéristiques. Comme elle, elle véhicule l'image ET le son. Pratique pour ceux qui utiliseront un moniteur avec enceintes intégrées. Avantage du Display Port, qui justifie son adoption : lui n'est pas bridé. L'HDMI, tel que présenté sur l'image ci-contre, ne monte pas au-delà du 1920 x 1200 pixels. Le Display Port grimpe à de plus hautes résolutions. Quel intérêt sur un 24 pouces ? Aucun. D'autant que les premières cartes DisplayPort ne sortiront pas avant mai 2008.

A l'heure d'aujourd'hui, nous n'avons pas eu écho de soucis similaires sur le 2408. Nous n'avons à nouveau rien détecté de tel sur ce moniteur. En revanche, si petit progrès il y a eu de ce côté, il s'accompagne de tant de dégradations par ailleurs que cet écran sort du test avec un carton rouge : entre ses réglages de couleurs totalement inadaptés, son retard d'affichage excessif apte à interdire son usage aux joueurs et aux amateurs de films, et sa consommation d'énergie deux fois supérieure à la normale, ce 2408WFP laisse songeur. Comment un tel écran a-t-il pu être lancé sur le marché, et surtout à ce niveau de prix ? Nous espérions vivement au départ que ces problèmes étaient liés à un défaut sur la première unité reçue. La seconde était identique, puis divers tests parus aux Etats-Unis, en grande partie inspirés de notre procédure de test il est vrai, ont rapporté des résultats similaires. Ils font état de retards importants, de défauts de colorimétrie...

Les écrans Dell n'ont-ils pas du tout été vérifiés en bout de course ? A ce niveau de prix, c'est incompréhensible. Même si l'esthétique et l'ergonomie du moniteur demeurent eux exemplaires.
Vos réactions

Top articles