LCD, David vs Goliath : Iolair vs Dell

Publié le 04/04/2008 par
Envoyer Imprimer
Rendu des couleurs
Les choses se corsent dès le premier test : le rendu des couleurs. Iolair a modestement misé sur une dalle à gamut normal, non étendu. Le choix peut paraître moins intéressant qu'une promesse de wide gamut chez Dell : il ne faut surtout pas prendre ce raccourci d'idée.

Pour commencer, aucun des deux moniteurs ne peut être qualifié de fiable d'entrée de jeu. Le Iolair produit un rendu correct, cohérent, sans rien de particulièrement choquant. Il en va hélas autrement chez Dell. Au point que ce défaut, et d'autres relevés plus loin dans le test, ont justifié l'envoi par Dell d'une seconde unité, qui a malheureusement confirmé les premiers résultats.

Pour rappel, plus l'écart de couleur mesuré est grand, plus la valeur DeltaE l'est, et moins l’écran est fidèle.
Voici plus précisément comment interpréter les graphiques :
- Delta E > 3 : la couleur demandée diffère sensiblement de celle affichée.
- 2 < Delta E < 3 : le rendu des couleurs est satisfaisant (mais un graphiste y trouverait à redire)
- 1 < Delta E < 2 : le rendu des couleurs est fidèle.
- Delta E < 1 : c’est parfait.

C'est une douche froide d'autant plus inattendue que le précédent Dell 2407WFP-HC, sur le papier identique au 2408 (à se demander comment Dell justifie le changement de nom), était lui correctement réglé. Même s'il l'était lui même déjà moins bien que le 2407WFP (tout court) précédent. Il faut s'y faire : les années passent, les réglages trépassent. Cette année, de toute évidence les tables de couleurs implantées dans les dalles ne tiennent absolument plus compte des spécificités du moniteur. Les pré-réglages en wide gamut virent à la catastrophe, avec des tons complètement dénaturés, un rouge criard, des verts surnaturels... Le moins mauvais des réglages est celui dit sRGB. On perd alors le gamut étendu, de toute façon utile seulement si vos documents sources ont été créés dans un espace de travail similaire, ce qui n'est le cas d'aucun compact ou bridge classique. Les films ne le sont pas plus. Néanmoins, franchement, ça reste mauvais même dans ce mode, très loin de ce que produit la concurrence depuis quelques mois.
Le cas Dell 2408WFP

PVA 6 ms : Dell 2408WFP

Pour chiffrer un peu les dégâts, voici quelques valeurs. Tout est touché.

Par défaut, sur la 1ère unité testée, la température de couleur est de 7700 Kelvins dans le blanc, 6900 Kelvins dans le noir. Autant dire : les dominantes varient, il n'y a pas de stabilité facile à rectifier à la main. Le gamma varie de 2.2 dans le noir à 2.6 dans le blanc. L'écart moyen entre les couleurs idéales et celles affichées est de 5,1, avec des gris corrects (aux gammas près, qui faussent la progressivité du dégradé) et un dE sur le bleu qui monte en flèche à 16,5 !


PVA 6 ms : Dell 2408WFP
Pas de chance, le second écran testé n'était pas plus juste. Nous nous inquiétons également de la stabilité très moyenne des résultats entre les deux unités. Dans les grandes lignes, c'est identique : un dE moyen à 5,5, des gris correct, un bleu délirant, un gamma qui va en s'accentuant de noir à gris. Dans les détails, c'est perturbant quand on trouve cette fois une température de couleur de 9000 Kelvins, un dE sur le bleu qui monte cette fois à 20,3, etc.

C'est ainsi plus qu'une crainte, c'est une quasi certitude : un profil générique ne devrait pas rendre ce 2408 parfait. Ceux qui s'équiperont de ce modèle devront impérativement le calibrer avec une sonde pour récupérer des couleurs correctes.

En sRGB, dans les deux cas c'est un peu meilleur. L'écart, dE moyen, chute à 4,5 environ, le rouge perd son aspect fluo, le dE sur le bleu redescend à 11 et la température de couleurs revient à 6800 Kelvins, ce qui est préférable. Mais ça n'est toujours pas bon !

Est-ce la faute à Dell ? Oui, mais pas qu'à eux. Les dalles PVA, telle que celle employée dans ce moniteur, sont produites par Samsung qui donc leur a concocté un bien vilain réglage. Dell aurait du toutefois prendre soin de le vérifier, et de le faire corriger. Il nous paraît stupéfiant que cet écran ait pu partir dans la nature en cet état.
Le cas Iolair MB24W : c'est nettement moins grave !

MVA 6 ms : Iolair MB24W

De base le dE moyen sur le MB24W est de 3,8 : cet écran paraît très bon en comparaison du Dell. Toutefois, c'est largement perfectible à la main. Descendre son vert à 40, avec un rouge et un bleu toujours à 50, suffit ensuite à faire baisser l'écart moyen à 2,8. Cette fois, c'est carrément l'un des meilleurs scores.

MVA 6 ms : Iolair MB24W
Après calibration
Dans les deux cas ça devient bon. La sonde produit des merveilles : elle récupère d'un coup toutes les couleurs du Dell : dE et gamma. Finalement, il n'y "qu'à" débourser 300 euros (ou dollars) de plus, et vous récupèrerez des couleurs justes. Ça fait très cher !

PVA 6 ms : Dell 2408WFP


MVA 6 ms : Iolair MB24W
Vos réactions

Top articles