Comparatif : 8 cartes son 5.1 et +

Publié le 16/06/2003 par
Envoyer Imprimer


L’intérêt d’une carte son PCI dédiée se dissous à chaque nouvelle génération de chipset audio intégré. Les aficionados d’AMD peuvent jeter leur dévolu sur l’APU du nForce 2 et les inconditionnels d’Intel commencent à voir apparaître des solutions supérieures aux simples codecs AC97 avec notamment l’arrivée de l’ENVY 24PT. Nous n’avons pas encore pu tester ce dernier du fait du manque de finalisation de drivers mais il se pourrait que le chipset intégré d’ICEnsemble, filiale de VIA, soit le dernier coup de massue asséné aux cartes son dédiées. Ce dernier propose en effet la gestion du son 7.1, le support du son 24 bits / 96 KHz, des drivers ASIO 2.0 ainsi que toutes les normes de son 3D à la mode. C’est d’ailleurs à très peu de choses prés le même chipset qui équipe les Aureon 5.1 Sky et 7.1 Space de Terratec. L’ENVY24 PT n’est aujourd’hui disponible que sur la 9CJS de Chaintech et nous ne manquerons pas de l’intégrer à ce comparatif dès que cela sera possible.


Mais dans la course aux fonctionnalités que se mènent en parallèle les constructeurs de cartes son et de chipsets intégrés il y a peut être une chose ou deux qui ont été oubliées. En effet, qu’est ce que nous, utilisateurs, attendons d’une carte son ? Si l’on prend les quelques types d’utilisations communs et classiques d’un PC la carte son servira pour écouter de la musique (CDDA et MP3), jouer, regarder des films DVD ou Divx, surfer et, éventuellement, travailler.

Or, voici ce qu’une carte son doit fournir comme qualités pour satisfaire ces besoins :

- De bons convertisseurs et des connexions de qualité
- Une optimisation pour le traitement du son 16 bits / 44.1 KHz et 16 bits /48 KHz
- Le support DirectSound 3D et EAX 1.0 et 2.0
- Un impact de DS et DS3D minimal sur les performances
- La gestion du son multicanaux 5.1
- Le support du décodage logiciel du Dolby Digital 5.1
- Une sortie numérique pour la connexion à un décodeur externe

Vos réactions

Top articles