OCZ va racheter Indilinx

Publié le 15/03/2011 à 10:14 par
Envoyer Imprimer

OCZ vient d’annoncer qu’il avait signé un accord définitif visant à racheter Indilinx. Les actionnaires actuels d’Indilinx obtiendront en échange de leurs parts 9,5% d’OCZ soit l’équivalent de 32 millions de $.


Fondé en 2006, Indilinx fut l’un des pionner dans le domaine des contrôleurs de SSD avec son Barefoot, utilisé sur la série best-seller d’OCZ, les Vertex. Depuis Indilinx a toutefois connu des retards successifs sur le Jet Stream, renommé en Thunderbolt (comme l’interface Intel !), contrôleur SATA 6 Gb/s de 3è génération censé atteindre des débits de l’ordre de 500 Mo /s.

Initialement prévu pour 2010, il n’est pas encore disponible. OCZ ne fait d’ailleurs pas mention de ce contrôleur dans son annonce, préférant parler du Tinkerbell, un contrôleur eMMC destiné à la mémoire embarquée par exemple dans les smartphone ou les tablettes.

OCZ indique d’ailleurs qu’il continuera à utiliser les contrôleurs d’autres fabricants tels que SandForce, qui fournit les puces intégrées dans les Vertex 2, Agility 2, RevoDrive, Deneva ainsi que dans les futurs Vertex 3.

Avec ce rachat, OCZ rejoint le club très fermé des fabricants de SSD disposant de l’expertise nécessaire à la conception de leurs propres contrôleurs, club jusqu’alors composé d’Intel et de Samsung. Ces derniers conservent bien entendu une longueur d’avance puisqu’ils produisent en plus eux-mêmes de la mémoire Flash.

Vos réactions

Top articles