Transition des SSD au 25 nm : OCZ et Corsair

Publié le 21/02/2011 à 15:45 par
Envoyer Imprimer

Nous vous avions annoncé en décembre dernier que la marque OCZ serait l’une des premières à appliquer la transition de ses SSD vers des puces mémoires NAND en 25nm. Une transition qui s’est effectuée sans changer le nom du produit, ce qui aura vallu au constructeur de se faire épingler par certains de ses clients. Pour rappel, les Vertex 2 qui utilisent un contrôleur SandForce sont en effet passés de puces NAND Intel Micron 34nm utilisant deux dies superposés de 32 Gb à des puces 25nm utilisant un seul die de 64 Gb. Problème, les caractéristiques techniques des nouvelles puces mémoires ne sont pas identiques, particulièrement au niveau des cycles d’écritures tolérés.

Pour prendre en compte les limitations de cycles d'écritures, on rappellera qu’une partie des cellules sur chaque puce de mémoire flash est mise de côté (à la manière des secteurs supplémentaires sur un disque dur traditionnel), technique appelée overprovisionning. Le passage au 25nm fait qu’Intel/Micron recommande d’augmenter le pourcentage d’overprovisionning. Résultat, les Vertex 2 d’OCZ en 25nm ne font plus que 115 Go au lieu des 120 Go de la génération 34nm. Les clients qui ont acheté sans le savoir le modèle équipé de puces 64 Gb et souhaiteraient repasser à des modèles 32 Gb peuvent consulter le forum d’OCZ ou la >procédure d’échange, (désormais) gratuite, est expliquée. Deux options sont possibles, les utilisateurs de RAID qui ont besoin d’un second disque identique peuvent demander un « ancien » disque 34nm. OCZ semble cependant proposer à la majorité des utilisateurs des disques équipés de puces de 32 Gb en 25nm.


Le F115-A de Corsair, utilisant les mêmes puces NAND Micron/Intel 25nm.


Afin d’éviter de tomber dans les mêmes écueils, Corsair a annoncé que pour l’arrivée de ses modèles en 25nm, une nouvelle nomenclature serait utilisée. Seuls deux modèles sont pour l’instant concernés, les Force Series en 80 et 120 Go qui prennent désormais les noms de F80-A et F-115-A. Le A permet de distinguer les modèles basés sur des puces mémoires en 25 nm, tandis que les capacités réelles sont indiquées (le F115 correspond à l’ancien F120, et dispose d’une capacité formatée de 115 Go). Le constructeur propose une FAQ détaillant les changements sur son blog.

Vos réactions

Top articles