L'imbroglio OCZ Vertex 2 25nm

Publié le 02/03/2011 à 17:28 par
Envoyer Imprimer

Nous en parlions il y’a une dizaine de jours, OCZ a crée la polémique en changeant en catimini la mémoire Flash NAND MLC de ses Vertex 2. L’impact est important sur les performances, puisqu’avec des données incompressibles on passe de débits en écriture séquentiels de 140 et 70 Mo /s sur les versions 120 et 60 Go 34nm à 70 et 35 Mo /s sur les versions 25nm ! Cet écart est lié à l’utilisation de puces 8 Go au lieu de puces 4 Go, qui sont donc en nombre moindre et ne permettent pas au SF-1200 d’utiliser tous ses canaux.

OCZ continue d’annoncer pour ces modèles un débit soutenu en écriture de 275 Mo /s, se basant sur des résultats obtenus sur des données fortement compressibles. Bien que non essentielle dans le cadre d’un disque système, l’écriture séquentielle pourra donc être près de 8 fois moins rapide avec des fichiers non compressible par le contrôleur SandForce !

Plus problématique pour un disque système, la capacité utile de ces SSD a pour rappel également été revue à la baisse, une plus grande partie de mémoire Flash étant réservée par le contrôleur pour assurer la fiabilité du SSD avec des puces de 8 Go. Seules les versions 60, 90 et 120 Go sont concernées :

- OCZSSD2-2VTXE60G : 55 Go ou 51,2 Gio utiles pour 64 Go de Flash
- OCZSSD2-2VTXE90G : 85 Go ou 79,2 Gio utiles pour 96 Go de Flash
- OCZSSD2-VTXE120G : 115 Go ou 107,1 Gio utiles pour 128 Go de Flash

La page produit des Vertex 2 a été mise à jour (cf. Usable capacity breakdown) pour prendre en compte ces données, toutefois OCZ continue de lister ces SSD comme étant des 60, 90 et 120 Go en sus des références, ce qui est inexact. Sur la page produit de la version 3"1/2, seule la version 120 Go est indiquée comme ayant une capacité réelle de 115 Go. Est-ce à dire que la version 90 Go 3"1/2 utilise des puces de 4 Go ?


Si OCZ a mis en place un programme d’échange pour ceux le désirant, une bonne initiative, nous ne pouvons nous satisfaire de la situation actuelle. Que les débits séquentiels en écriture annoncés correspondent à un cas bien spécifique et puissent être 4 à 8 fois inférieurs en pratique, c’est déjà limite, mais que la capacité réelle ne soit pas reprise dans la désignation officielle du produit, ce n’est pas acceptable !

Faute de réaction d’OCZ, il faut espérer que les revendeurs auront la délicatesse de mettre à jour les fiches techniques et dénominations de produit afin de refléter la capacité réelle des produits vendus. Ce n’est pour l’instant pas le cas, alors que ces derniers ne sont plus sans ignorer cette caractéristique mensongère ...

OCZ a stoppé la production des versions Vertex 2 60/90/120 utilisant des puces 8 Go 25nm pour utiliser des puces 4 Go 25nm, une configuration qui devrait permettre de retrouver les performances et l’espace disponible des versions 4 Go 34nm. Il devrait toutefois s’écouler quelques temps avant d’être sûr de tomber sur cette version. Sauf si la différence de prix ne se justifie pas, nous vous conseillons donc d’opter pour les Corsair Force F60/F120 qui utilisent des puces 34nm si vous voulez rester sur du SandForce SF-1200, ou pour un Crucial C300 à base de contrôleur Marvell.

Vos réactions

Top articles