AMD Radeon HD 7950 en test

Publié le 31/01/2012 par
Envoyer Imprimer
Débit de triangles
Etant donné les différences architecturales des GPUs récents au niveau du traitement de la géométrie, nous nous sommes évidemment penchés de plus près sur le sujet. Tout d'abord nous avons observé les débits de triangles dans deux cas de figure : quand tous les triangles sont affichés et quand ils sont tous rejetés (parce qu'ils tournent le dos à la caméra) :


Si les Radeon HD 7900 et 6900 sont bel et bien capables de traiter 2 triangles par cycle, la GeForce GTX 580 conserve l'avantage avec 4 triangles par cycle. Quand les triangles doivent être rendus, ses performances sont par contre réduites, Nvidia les bridant pour différencier les Quadro des GeForce.

Ensuite nous avons effectué un test similaire mais en utilisant la tessellation :


Alors que les Radeon HD 7900 ne se démarquent pas réellement de la Radeon HD 6970 sans tessellation, leurs performances augmentent significativement avec, même si la GeForce GTX 580 conserve toujours un avantage.

L'architecture des Radeons fait qu'elles peuvent être engorgées par la quantité de données générées, ce qui réduit drastiquement leur débit dans ce cas. Le doublement de la taille du buffer dédié à l'unité de tessellation dans le GPU des Radeon HD 6800 leur permet d'être significativement plus performantes que les Radeon HD 5800, la parallélisation du traitement géométrique permet aux Radeon HD 6900 de revenir un peu sur les GeForce et les Radeon HD 7900 réduisent encore l'écart.

La GeForce GTX 580 profite pour sa part d'une architecture distribuée avec une prise en charge de la géométrie au niveau des unités de calcul, ce qui évite la centralisation de l'amplification géométrique et l'engorgement qui peut en découler.
Vos réactions

Top articles