AMD Radeon HD 7950 en test

Publié le 31/01/2012 par
Envoyer Imprimer
C'est avec 3 semaines de retard sur le planning original qu'AMD lance finalement la petite sœur de la Radeon HD 7970. Au menu : quelques unités de moins et des fréquences revues à la baisse mais avec la promesse de capacités d'overclocking conséquentes. De quoi enterrer la GeForce GTX 580 ? C'est ce que nous allons vérifier à travers notre analyse complète de cette Radeon HD 7950 !


Un 28nm trop variable ?
La Radeon HD 7950 partage le même GPU que la Radeon HD 7970 : Tahiti. Ce dernier supporte l'ensemble des dernières technologies, DirectX 11.1, le PCI Express 3.0, OpenCL 1.2 et introduit une nouvelle architecture tournée vers le futur et corrigée pour augmenter le rendement des unités de calcul. Vous pourrez retrouver tous les détails la concernant dans notre dossier consacré à la Radeon HD 7970.

Ce GPU est également le premier à faire appel à la gravure un 28nm de TSMC, qui inaugure l'utilisation du higk-K metal gate (HKMG) par le fondeur. Pour rappel, cette technologie a été mise en place par Intel il y a plus de 4 ans pour lutter contre les courants de fuite au niveau des transistors sans nuire à leurs performances. Les fondeurs concurrents ont visiblement eu beaucoup de mal à l'intégrer, ce qui explique ce décalage.

C'est probablement cette inauguration du procédé de fabrication 28nm HKMG de TSMC qui explique l'un des points fortement mis en avant pour les Radeon HD 7900 : leur capacité d'overclocking. Nous avions pu le constater, notamment dans le test d'un modèle XFX : elle est effectivement très importante, ce qui n'est pas courant pour un GPU haut de gamme.

Si cela est habilement transformé en point positif, ce cadeau aux overclockeurs n'était bien entendu pas voulu par AMD mais découle probablement de problèmes de fabrication qui entraînent une variabilité inhabituelle dans la production. Il n'y aurait pas de raison de ne pas commercialiser ces GPU à des fréquences de référence supérieures si cela était possible. Ce n'est cependant pas le cas et nous supposons qu'une très grande variabilité réduit le plus petit commun dénominateur qui permet de qualifier un nombre d'échantillons suffisant pour la commercialisation. Pour la Radeon HD 7970 et son enveloppe thermique de 250W, AMD a ainsi dû se contenter de 925 MHz. Pour la Radeon HD 7950 ce sera 200W et 800 MHz.
Vos réactions

Top articles