AMD Radeon HD 7950 en test

Publié le 31/01/2012 par
Envoyer Imprimer
Overclocking et undervolting
Tous les GPU ne sont pas nés égaux et tous les échantillons qualifiés avec certaines spécifications ne disposent pas d'un profil identique, ce qui est rendu nécessaire par la variabilité dans la production. Ainsi, certains ont besoin d'une tension supérieure pour tenir les fréquences voulues, alors que d'autres, qui présentent des courants de fuite importants, doivent accepter une tension relativement faible pour tenir dans l'enveloppe thermique.

Pour égaliser la production, AMD ne cherche pas à réduire la consommation au-delà de cette enveloppe thermique. En d'autres termes : si un GPU Tahiti est qualifié à 925 MHz dans un TDP de 250W avec une tension élevée, AMD ne cherchera pas à savoir si le GPU ne pourrait pas en réalité être validé avec une tension moindre et ainsi consommer moins. Cette sélection plus stricte n'aurait de sens que pour un autre produit tel que la Radeon HD 7990 ou une version mobile des Radeon HD 7900 qui a cependant peu de chances de voir le jour.

Ceci signifie plusieurs choses : d'une part le potentiel d'overclocking va être important pour de nombreux échantillons, mais en sortant un peu ou très largement du cadre défini par le TDP suivant le cas, et d'autre part certains échantillons peuvent profiter de l'undervolting, soit d'une réduction de leur tension pour réduire leur consommation.

Ne vous fiez pas à une prétendue note de la qualité du GPU donnée pour GPU-Z, elle ne veut strictement rien dire. AMD ne dispose bien entendu pas d'un paramètre "qualité", il s'agit de l'interprétation hâtive qui est faite de la valeur d'un registre par les auteurs de GPU-Z et qui n'engage qu'eux. En pratique cette valeur représenterait plutôt le niveau de courants de fuite estimés lors de la validation mais ne présage pas directement de la qualité d'un GPU, qui est d'ailleurs une notion subjective.

La tension du GPU Tahiti peut varier autant sur la Radeon HD 7970 que sur la Radeon HD 7950. Nous avons eu entre nos mains des échantillons de Radeon HD 7970 avec une tension de 1.174V et des échantillons de Radeon HD 7950 avec des tensions de 1.031V et de 1.093V.

De base, l'échantillon de Radeon HD 7950 fourni par AMD est cadencé à 800 MHz avec une tension de 1.093V. Nous avons pu l'overclocker à 1050 MHz sans modification de la tension, à 1125 à 1.150V, à 1150 MHz à 1.200V et à 1175 MHz à 1.225V. Quant à sa mémoire elle a accepté de monter à 1525 MHz, au-delà de quoi le système plantait.

A l'inverse, notre échantillon a également accepté de passer de 1.093V à 0.900V à ses fréquences d'origine, de quoi baisser significativement sa consommation, comme nous allons le voir.

Notez que nous parlons ici des tensions demandées à l'étage d'alimentation, qui, suivant sa qualité arrive plus ou moins à les maintenir lors d'une charge lourde. En pratique elles varient et sont en moyenne plus faibles de 0.030 à 0.080V selon le monitoring de GPU-Z.
Vos réactions

Top articles