Comparatif SSD 2011: Crucial M4, OCZ Vertex 3, Intel 510/320

Publié le 18/04/2011 par
Envoyer Imprimer
OCZ Vertex 3
Le Vertex 3 d'OCZ est le premier SSD utilisant la nouvelle génération de contrôleur SandForce SF-2000. OCZ et SandForce sont très proches depuis la sortie des Vertex 2, qui étaient également les premiers SSD équipés de la génération de contrôleur précédente. Ce SSD fut comme le C300 l'un des SSD phare de 2010.

Ce nouveau contrôleur permet selon SandForce d'atteindre 500 Mo /s en lecture comme en écriture, soit le double de la génération précédente, alors que les IOPS sont également doublées et passent de 30 000 à 60 000. En pratique, OCZ combine sur le Vertex 3 la version grand public la plus haut de gamme, le SF-2281, avec de la mémoire 25nm IMFT. Comme sur les Vertex 2, le SandForce se passe de mémoire externe pour son fonctionnement, ce qui rend le SSD moins cher à produire.

Pour le moment, seules les capacités de 120, 240 et 480 Go sont disponibles, ce qui laisse le champ libre au Crucial M4 du côté des versions 60/64 Go. On note des disparités en termes de performances entre ces trois modèles puisqu'ils atteignent respectivement :

- Lecture : 550, 550 et 530 Mo /s
- Écriture : 500, 520 et 450 Mo /s
- Lecture aléatoire : 20K, 40K et 50K IOPS
- Écriture aléatoire : 60K, 60K et 40K IOPS

Tous ces chiffres sont ceux obtenus avec des données fortement compressibles, ce qui représente donc le cas le plus favorable. Pour rappel, les contrôleurs SandForce, contrairement aux autres, compresse les données avant de les écrire en mémoire Flash. Si cela marche très bien avec des fichiers compressibles (fichiers textes par exemple), la recompression n'est pas vraiment efficace avec des fichiers déjà compressés qui sont généralement les plus volumineux (fichiers audios, photos, vidéos, ou tout simplement fichiers de type RAR/ZIP).

Malgré ce cas qui est le plus favorable, on peut voir que la version 120 Go a un déficit en termes de lecture aléatoire par rapport aux versions 240 et 480.




Dans sa version 120 Go, le Vertex 3 utilise un contrôleur SandForce SF-2281TB1-SDC, la fin du nom de code étant masquée, combiné à 16 puces Intel 25nm 29F64G08ACME2. Malheureusement nous ne connaissons pas l'organisation interne de ces puces.



La version 240 Go testée, un modèle de présérie, utilise pour sa part un contrôleur numéroté SF-2281VA1-SDC-ES. ES, voilà ce qui doit être masqué sur le modèle 120 Go issu lui du commerce ! OCZ semble donc utiliser des puces SandForce ES, soit des prototypes pour des SSD pourtant vendus dans le commerce. Ce n'est pas une première, et pas forcément problématique car il n'y a pas forcément eu de nouvelle révision avant la finale, mais cela explique pourquoi les Vertex 3 sont en avance sur les autres modèles. Les puces Flash sont des Micron 25nm 29F128G08CFAAB, combinant deux die de 64 Gb et disposant de pages de 8 Ko et de blocs de 2 Mo.

Sur les Vertex 3, de l'espace Flash est utilisé pour le wear leveling, les optimisations internes et la technologie RAISE de SandForce qui a pour but d'éviter la perte de données en cas de défaillance d'une partie de la mémoire Flash.
Vos réactions

Top articles