Intel Core i7 et Core i5 LGA 1155 Sandy Bridge

Envoyer Imprimer


En novembre 2008, Intel introduisait ses premiers processeurs basés sur sa nouvelle architecture Nehalem, les Core i7 LGA 1366. Après avoir été déclinée sur Socket LGA 1156 en septembre 2009, Nehalem fut ensuite déclinée en versions dual core et hexa core 32nm en janvier et mars 2010. Après plus de deux ans de bons et loyaux services, l’architecture Nehalem laisse aujourd’hui place à Sandy Bridge.
L'architecture Sandy Bridge

Sandy Bridge est le nom de code donné par Intel à sa nouvelle architecture et aux processeurs l’utilisant. Cette nouvelle génération est un « tock », dans le langage Intel cela désigne une nouvelle architecture utilisant un process de fabrication déjà utilisé précédemment. Les Sandy Bridge sont donc fabriqués en 32 nanomètres, à l’image de Westmere, déclinaison 32nm de l’architecture Nehalem. En version quad core, ils disposent d'un die de 216mm² comprenant 995 millions de transistors, contre 296mm² et 774 millions de transistors pour un quad core Lynnfield LGA1156 45nm.


Parmi les nouveautés introduites par les processeurs Sandy Bridge, les plus notables sont :

- Un nouveau Socket LGA 1155
- Un IGP intégré partageant le cache L3, désormais appelé LLC (Last Level Cache)
- Une amélioration de l’IPC et des performances par watt
- Un nouveau jeu d’instruction AVX (Advanced Vector Extension)
- Une nouvelle version du Turbo Boost

Hormis ces caractéristiques qui distinguent Sandy Bridge de son prédécesseur, celui-ci conserve les choix technologiques introduits ou réintroduits durant Nehalem, à savoir :

- Le contrôleur mémoire DDR3 intégré (double canal et DDR3-1333)
- Le contrôleur PCI-Express intégré (2 fois 8 lignes PCI-E 2.0)
- L’Hyper-Threading
- Une architecture de cache à trois niveaux

Les premiers modèles de Sandy Bridge débarquent dès ce mois, avec pas moins de 29 modèles desktop et mobiles confondus, équipés de deux ou quatre cœurs. Seuls les modèles quatres cœurs seront disponibles dès le 9 janvier, il faudra en effet patienter jusqu’au 20 février pour voir débarquer les versions deux cœurs. La sortie de ces processeurs est accompagnée de 10 nouveaux modèles de chipset capables de les gérer, dont les P67 et H67, nom de code "Cougar Point".
Vos réactions

Top articles