Les derniers contenus liés au tag Nvidia

Afficher sous forme de : Titre | Flux Filtrer avec un second tag : AMD; ASUS; GeForce; GeForce 600; GTC; Intel; Kepler; Maxwell; Pascal; Pilotes GeForce;

Résultats records pour Nvidia

Tags : Nvidia; Résultats;
Publié le 09/02/2018 à 16:14 par Marc Prieur

NVIDIA Logo 2010Nvidia vient de nouveau de publier des chiffres records pour son dernier trimestre fiscal prenant fin le 28 janvier passé avec 2,91 milliards de $ de vente, en hausse de 34% par rapport à il y a un an, une marge brute de 61,9% elle aussi record et en hausse de 1,9 points, un bénéfice opérationnel à 1,07 milliards en hausse de 46% et un bénéfice net à 1,12 milliards en hausse de 71%.

Dans le détail on note qu'entre les divisions GPU et Tegra c'est Tegra qui progresse le plus, +75% contre +33%, mais le GPU reste ultra majoritaire avec 84,5% des ventes. Par type de marché le Datacenter affiche une croissance de 105% et représente désormais 20,8% des ventes, le Gaming étant en hausse de 29% pour une part globale de 59,7%. Les segments Professional Visualization (Quadro), Automotive, et OEM/IP sont en retrait avec "seulement" 13, 3 et 2% de mieux.

Même si il ne sait pas le quantifier, Nvidia précise que les ventes de GPU relatives au crypto-monnaies sont en hausse par rapport au trimestre précédent, ce qui n'est pas une surprise. Concernant l'avenir, Jen-Hsun Huang le CEO de Nvidia précise que "we expect Pascal to continue to be world's best gaming platform for foreseeable future. ", ce qui n'est pas très encourageant pour ceux qui attendant la suite !

Pilotes GeForce 390.77 pour Metal Gear Survive

Publié le 30/01/2018 à 15:10 par Guillaume Louel

NVIDIA Logo 2010 Nvidia a mis en ligne une nouvelle version de ses pilotes pour cartes graphiques, les 390.77. Cette version apporte un support optimisé pour Kingdom Come : Deliverance, War Thunder, Black Desert Online et Metal Gear Survive.

Quelques bugs ont été corrigés, comme des problèmes de clignotements dans Dirt 4 en SLI, des textures manquantes dans Neverwinter Nights, ou une "baisse de performances" dans 3D Mark (la version n'est pas précisée). D'autres bugs sont encore ouverts, certains étant particulièrement originaux :

[GeForce TITAN (Kepler-based)]: The OS fails after installing the graphics card on a Threadripper-enabled motherboard. [1973303]

Vous retrouverez la liste des bugs dans les releases notes  du constructeur, qui incluent désormais une section "Issues Not Caused by NVIDIA Drivers" qui renvoi à des bugs et limitations spécifiques que Nvidia estime dus à Microsoft et aux différences entre les versions des OS.

Comme toujours ces pilotes sont disponibles directement sur le site du constructeur, pour Windows 10  et Windows 7 .

AMD annonce la restructuration de RTG

Publié le 25/01/2018 à 16:02 par Guillaume Louel

Après le "repos sabbatique" (et le départ) de Raja Koduri, Lisa Su avait annoncé reprendre temporairement la main sur la branche graphique du constructeur.

Hier, AMD a annoncé remettre  en place une nouvelle direction pour son Radeon Technology Group, et la première nouvelle est que le nom RTG reste en place. C'est une petite surprise puisque l'un des problèmes qui semblait avoir conduit au départ de Raja Koduri était l'insularité du groupe et la "compétition", pour ne pas dire les relations tendues entre ce groupe et l'activité CPU d'AMD.

AMD dans son communiqué fait fi de ce problème mais il semble qu'une réorganisation interne ait bien eu lieu pour limiter, à défaut de changer les esprits d'un claquement de doigts, les problèmes rencontrés précédemment.

Ce que la société annonce, c'est l'arrivée de deux nouveaux Senior Vice President pour diriger le groupe. D'un point de vue technique d'abord, c'est le retour de David Wang lui aussi ingénieur et qui avait obtenu le titre de Corporate Vice President précédemment chez AMD pour la partie GPU. Il avait rejoint plus récemment Synaptics. Wang dispose de 25 ans d'expérience dans le monde graphique ayant travaillé pour SGI, et ayant fait parti de la (complexe) transition d'ATI vers AMD lors du rachat en 2006. D'un point de vue technique, il a travaillé sur les architectures graphiques d'AMD jusque la première version de GCN. Il aura en charge tous les sujets techniques et stratégiques, que ce soit sur l'architecture, le hardware et la partie logicielle.

La seule chose dont il ne s'occupera pas est la question commerciale et la gestion au jour le jour du groupe, qui sera à la charge de Mike Rayfield. En provenance de Micron, il est surtout connu pour avoir dirigé la division mobile/Tegra de Nvidia. Il sera également en charge des relations commerciales de l'activité "semi-custom" (qui comprend entre autres les ventes de SoC pour les consoles).

CES: Silence sur l'après Pascal chez Nvidia

Publié le 09/01/2018 à 07:45 par Guillaume Louel

Alors que le CES ouvrira ses portes officiellement dans quelques heures, les conférences de presse s'enchaînent. Celle de Nvidia (comme d'autres acteurs du monde PC, on le verra) était axée a peu près exclusivement sur les deux autres moteurs de croissance sur lesquels la société mise aujourd'hui : l'intelligence artificielle, et le marché automobile.

Bien peu de mots auront été prononcés au sujet du PC, si ce n'est peut être une bien vague allusion au fait que de "nouveaux produits gaming" seraient lancés cette année. Malheureusement, pas un mot n'a été prononcé par le CEO sur le lancement de l'après Pascal côté GeForce.

On suppose que la déclinaison gaming de Volta pourrait être lancée cette année, même si Nvidia n'est pas particulièrement pressé par la concurrence. La société qui plus est, est l'un des partenaires de TSMC sur le développement du 7nm. Elle pourrait être parmi les premières à proposer des produits sur ce node, possiblement vers la fin de l'année ou le début de l'année prochaine (la primauté allant toujours aux très gros volumes comme Apple, la production de gros GPU se faisant en prime toujours dans un second temps, afin de diminuer les coûts engendrés par les yields assez bas sur les puces larges en début de vie des process).

C'est au final par un communiqué de presse que Nvidia a tout de même annoncé quelques petites nouveautés pour les joueurs. La première concerne GeForce Experience, Nvidia rajoute une fonctionnalité baptisée "Freestyle" qui permet de rajouter, via l'overlay GFE, des filtres au rendu temps réel des jeux. De nombreux filtres (empilables) sont disponibles permettant de "styliser" ses jeux.

Si l'on peut y voir une sorte de gadget, il y a tout de même deux filtres qui pourront avoir leur intérêt. Le premier est un filtre permettant de modifier les couleurs des jeux pour les daltoniens et améliorer leur perception, quelque chose qui pourra être très utile. Le second est un filtre permettant de réduire l'intensité des "bleus", sous la forme d'un mode nuit réglable.

Techniquement, la fonctionnalité n'est pas universelle, elle est pour l'instant limité à certains titres DirectX 11 (une centaine selon le constructeur) qui doivent être whitelistés. Pour ce qui est du coût de ces effets, Nvidia nous a indiqué qu'il peut varier entre 2 et 7% de performances en fonction des filtres.

La seconde nouveauté annoncée est l'arrivée de "Big Format Gaming Display", des écrans 65 pouces 3440x1440 120 Hz compatibles G-Sync et incluant un Nvidia Shield. La proposition est surprenante pour ne pas dire autre chose, et trois partenaires sont annoncés : Asus, Acer et HP. Nous devrions pouvoir vous en dire plus dans les jours à venir.

Il nous est difficile cependant de ne pas y voir un parallèle avec l'arrivée du "Game Mode Variable Refresh Rate", le pendant de l'Adaptative Sync/Freesync intégré dans la norme HDMI 2.1 et que Nvidia ne s'est pas engagé jusqu'à aujourd'hui a supporter (contrairement à son concurrent).

Dernière nouvelle à noter, le service de streaming GeForce Now (toujours en beta) dispose désormais d'un client PC en plus de son client Mac. Le rendu côté serveur peut en prime se faire désormais jusque 120Hz pour certains titres, dans le but de réduire la latence (l'encodeur vidéo éjectant les frames supplémentaires).

Une Titan V en jeux, ça donne quoi ?

Publié le 19/12/2017 à 10:30 par Marc Prieur

Nos confrères de PC Perspective  ont pu mettre la main sur une Titan V et se sont amusés à voir ce que ce monstre à 3000$ pouvait donner en jeu.

Ça devient une habitude chez Nvidia, on note pour commencer que la carte va bien au-delà de sa fréquence annoncée à 1200-1455 MHz puisqu'elle démarre vers 1700 MHz avant de se stabiliser vers 1550-1600 MHz en charge. A 1700 MHz la consommation est au niveau du TDP soit 250W, quand la fréquence baisse car la limite de température de 84°C est atteinte on est à 210-220W.

En pratique la carte est clairement la plus véloce à ce jour pour le jeu, avec jusqu'à 38% de mieux qu'une Titan Xp sous Hellblade en 2560x1440 (29% en 3840x2160). Toujours sous ce même titre, on est à +55/41% face à une GTX 1080 Ti, +97/88% face à une 1080 et +103/77% face à une Vega 64 Liquid. Les gains sont plus limités sous Dirt Rally (+6% en 1440p et +15% en 2160p face à une Titan Xp) alors que Sniper Elite 4 semble dans la moyenne (+22% et +16%).

Bien entendu si on met en parallèle ces gains avec la débauche de transistors du GV100, 76% de plus qu'un GP102, les performances peuvent s'avérer un peu décevantes. Ce serait oublier qu'il intègre des unités dédiées au GPGPU non utile en jeu (double précision ou tensor cores) qui lui font prendre le large dans des usages spécifiques. Il ne fait pas vraiment de doute qu'un "GV102" offrira un meilleur rapport performance/milliards de transistors pour ce qui est du jeu.

Top articles