Parts de marchés graphiques Q1 2011 - MAJ

Tags : AMD; Intel; Nvidia;
Publié le 05/05/2011 à 13:11 par
Envoyer Imprimer

John Peddie Research a publié son étude trimestrielle sur le marché des puces graphiques. Si les ventes de PC ont baissées au premier trimestre séquentiellement de 5.4% par rapport au 4eme trimestre (83 millions environ), les ventes de GPU se portent bien avec 125 millions. Bien sur ces statistiques cumulent tous les types de puces graphiques, que ce soit les GPU intégrés aux cartes discrètes, les chipsets graphiques intégrés (AMD 890G par exemple) ou les CPU intégrant un cœur graphique (les APU d’AMD, ou les Clarkdale/Sandy Bridge d’Intel).


Par rapport au premier trimestre 2010, le marché graphique croit en volume de 10.3%, mais une large partie de cette croissance vient du fait que de plus en plus de machines, qu’elles soient portables ou non, intègrent techniquement deux GPU, même si les deux ne sont pas utilisables (un PC de bureau équipé d’un Core i7 2600K sur P67 et donc accompagné d’une carte graphique compte pour deux GPU). Au-delà d’Intel qui propose une progression de 9.7% de ses parts de marché d’une année sur l’autre, c’est AMD qui propose la plus forte progression avec 15.4%. Nvidia ne proposant pas pour l’instant de processeur avec partie graphique intégrée (une situation qui changera vraisemblablement en 2012 si Microsoft poursuit ses plans d’ouverture de Windows à l’architecture ARM), ses parts de marchés graphiques globales pâtissent logiquement le plus.

Mise à jour : Nvidia nous a communiqué les chiffres de pourcentages de parts de marchés pour les GPU discrets (desktop et notebook) de Mercury Research :


Si Nvidia enregistre une légère baisse sur les GPU desktop, la firme reste confortablement en première place sur ce segment très visible. C’est surtout du côté des portables qu’AMD a réalisé sa plus forte progression prenant la tête des ventes en volume sur toute l’année 2010. Un marché cadencé par les lancements de plateformes Intel, et si l’on aurait du voir quelques prémices des choix effectués par les OEM pour les plateformes Sandy Bridge mobiles, il faudra attendre le second trimestre pour voir une évolution plus nette. Le bug du Serial ATA des chipsets série 6 d’Intel ayant retardé les lancements.

Vos réactions

Top articles