AMD Radeon HD 7750 et HD 7770 en test + XFX Black Super OC Edition

Publié le 15/02/2012 (Mise à jour le 17/02/2012) par
Envoyer Imprimer
Cape Verde
Cape Verde est un petit GPU qui représente grossièrement le tier du GPU Tahiti des Radeon HD 7900. Celui-ci intègre un bus mémoire de 384 bits et 32 blocs fondamentaux, les CU, qui embarquent chacun 64 unités de calcul et 4 unités de texturing. De son côté, Cape Verde se contente de 10 CU, soit 640 unités de calcul et 40 unités de texturing, et d'un bus mémoire de 128 bits.

Ce bus mémoire est alimenté par 16 ROP, chargés d'écrire les pixels en mémoire, contre 32 pour Tahiti qui est par ailleurs capable de débiter 2 triangles par cycle, ce qui n'est pas le cas de Cap Verde. Voici à quoi son organisation interne ressemble :


Cape Verde reprend l'intégralité des spécificités de l'architecture Graphics Core Next que nous avons décrite en détail ici. Cela inclus un gain d'efficacité lié au "fonctionnement de type scalaire" des unités de calcul et non plus vectoriel comme auparavant, une architecture de caches plus avancée, le support de DirectX 11.1, le support du PCI Express 3.0 et diverses évolutions destinées au GPU Computing.

Cape Verde reprend l'intégralité des spécificités de Tahiti, à deux exceptions près :

- Les calculs en double précision sont traités à une vitesse équivalente à 1/16ème de la simple précision contre 1/4 sur Tahiti, ce qui est logique pour un GPU qui n'est pas destiné au calcul professionnel.
- Le cache L2 par contrôleur mémoire de 64 bits passe de 128 Ko sur Tahiti à 256 Ko pour Cape Verde, probablement pour éviter que le cache L2 total ne soit trop petit.

Etonnamment, Cape Verde conserve les 2 ACE, des gestionnaires de tâches de type compute, ainsi que les 2 moteurs DMA chargés des transactions via le port PCI Express. Il supporte également PowerTune pour contrôler l'enveloppe thermique de la carte et ZeroPower pour pouvoir presqu'éteindre le GPU en veille profonde (veille écran).


Cape Verde et 2 des 4 modules mémoire qui l'alimentent.

Tout ceci représente malgré tout la bagatelle de 1.5 milliards de transistors. AMD profite de la fabrication en 28nm pour les entasser dans plus ou moins 125 mm², à comparer à 1 milliard de transistors fabriqués en 40nm qui représentent 172 mm² pour Juniper, le GPU des Radeon HD 5700 et 6700.
Vos réactions

Top articles