Comparatif : 9 Radeon HD 6850 !

Publié le 23/02/2011 par
Envoyer Imprimer
Conclusion
Après avoir passé en revue plusieurs Radeon HD 6850 proposées par les partenaires d’AMD, il semble évident qu’il existe un décalage par rapport à l’excellent modèle de référence. Nous avons en fait ici l’impression qu’AMD a développé deux Radeon HD 6850 de référence. Un premier modèle, inadapté au niveau tarifaire visé, mais avec un étage d’alimentation plus costaud et un ventirad évolué très efficace, et un second modèle, plus économique, avec un PCB moins coûteux à produire. Le premier a été distribué à la presse et à servi de support au lancement de la Radeon HD 6850, alors que le second a été exploité par les partenaires pour les solutions commercialisées.


Ce n’est pas la première fois qu’AMD agit de la sorte et si nous pouvons comprendre que le fabricant cherche à présenter ses nouveaux produits sous leur meilleur jour, nous ne pouvons que regretter que cela se fasse avec un design aussi intéressant qu’irréaliste à ce niveau tarifaire et qu’au final les acheteurs ne pourront pas se procurer.

Nous avons par ailleurs constaté des différences importantes dans les résultats obtenus entre des Radeon HD 6850 et des GeForce GTX 460 basées sur des designs similaires. Ainsi, alors que la GeForce GTX 460 d’Asus s’était avérée être très bruyante, il n’en est rien de la Radeon HD 6850 DirectCU du fabricant. Il faut dire que son ventilateur profite ici d’un GPU moins gourmand et ne doit pas monter autant dans les tours.

Autre exemple, la GeForce GTX 460 de Gigabyte s’était démarquée par de très bons résultats, il n’en est rien pour la Radeon HD 6850 qui reprend pourtant un ventirad presque identique. Cela témoigne du fait, selon nous, qu’un ventirad doit être adapté à chaque solution. Le modèle de Gigabyte se contente d’une large base en aluminium, probablement bien adaptée à un GPU tel que le GF104 de la GeForce GTX 460 qui dispose d’un heatspreader pour augmenter la surface de contact avec la base radiateur. Par contre, ce n’est pas spécialement le cas avec le petit GPU Barts présent au cœur des Radeon HD 6850 et qui ne dispose pas d’un tel heatspreader. L’utilisation de cuivre permet ici de transmettre bien plus efficacement la chaleur du GPU au radiateur. Un problème similaire est probablement la source des nuisances sonores bien trop élevées de la Radeon HD 6850 PCS+ de PowerColor.


Au final, c’est la Radeon HD 6850 DirectCU d’Asus qui se rapproche le plus du très bon comportement de la carte de référence et qui est le premier modèle que nous vous conseillons. Proposée avec un overclocking d’usine ridicule, uniquement destiné à justifier l’apposition d’un logo de plus sur la boîte, cette Radeon HD 6850 est bien refroidie, silencieuse et profite d’une qualité de fabrication supérieure à la moyenne.

Le second modèle intéressant à être passé entre nos mains est signé HIS. La Radeon HD 6850 IceQ X Turbo du fabricant propose un petit overclocking d’usine tout en garantissant un bon refroidissement du GPU et des nuisances sonores relativement contenues bien que cela aurait pu être encore mieux avec un ventilateur de meilleur qualité.

Enfin, les deux cartes Sapphire présentent chacune un intérêt différent. La première, basique, permet de profiter d’une Radeon HD 6850 à prix plancher, en acceptant quelques compromis au niveau des nuisances sonores en charge, qui pourront cependant être réduites si vous prenez le temps de mieux calibrer la vitesse de son ventilateur en charge. La seconde, le modèle TOXIC, dispose quant à elle d’un étage d’alimentation costaud dédié au GPU, ce qui intéressera les amateurs d’overclockings extrêmes qui veulent pouvoir profiter pleinement d’un éventuel exemplaire très coopératif à ce niveau sans risquer d’endommager la carte sur le long terme.
Vos réactions

Top articles