La Seasonic X-400 Fanless (SS-400FL) en test

Publié le 13/08/2010 par
Envoyer Imprimer
L’alimentation en détails
Le courant arrive dans l’alimentation, et après un filtrage classique il arrive sur un pont redresseur composé de deux GBJ1506 des Diodes Incorporated et qui combinées sont capables de redresser 30A à une température de fonctionnement de 100°C … soit 3450 watts en 115V et 6900 watts en 230V ! Seasonic a vu les choses en grand, et on le remarque donc dès le début.

Vue interne globale

3 MOSFET Infineon SPA20N60C3 sont utilisées pour le circuit de PFC Actif, ce qui permet à ce niveau de délivrer 39.3A à 100°C. Un condensateur d’entrée d’origine Nippon Chemicon se charge ensuite de lisser et de stocker le courant. Il s’agit ici d’un modèle de bonne capacité, puisque de 390µF/420v, et de qualité puisque spécifié à 105°C : encore une fois Seasonic ne fait pas dans l’économie.

Les 4 MOSFET Infineon IPD036N04L

L’étage de commutation est géré par une puce CM6901 de Champion Microelectronic qui est accompagnée de deux Infineon 6R190C6 spécifiés pour un total de 25,6A à 100°C. Le courant arrive ensuite au transformateur principal, à la référence inconnue, et la tension est alors abaissée à 12V. Ce courant alternatif est alors converti en courant continu par 4 MOSFET Infineon IPD036N04L capable de gérer chacune 87A à 100°C et qui sont situés à l’arrière du PCB principal. Leur refroidissement est assuré par des radiateurs situé de l'autre côté de l'alimentation, mais aussi par l'arrière de la coque de l'alimentation avec lequel ils sont en contact via un pad thermique !

Comme toutes les X-Series, la 400 Watts utilise un design DC-to-DC, c'est-à-dire qu’elle ne génère à la base qu’une tension de +12V, le +5V et le +3.3V étant généré à partir de cette tension. Dans une alimentation classique, on génère généralement le +12V et le +5V, puis le +3.3V à partir du +5V. Le montage DC-to-DC améliore le rendement et c’est devenu un passage obligé pour le 80+ Gold.

Le PCB secondaire côté face
Le PCB secondaire côté pile

Le +12V est donc envoyé sur un PCB secondaire qui intègre également le système modulaire, ce qui réduit le câblage à connecter au PCB principal. On retrouve sur ce PCB des condensateurs solides, la conversion étant assurée par un contrôleur Anpec APW7159, avec pour chaque tension 2 MOSFET APM2510N (35A à 100°C chacun) et 2 MOSFET APM2556N (90A à 100°C chacun) - ces 9 composants sont surmontés par une plaque faisant office de radiateur que nous avons retirée pour la photo. De ce PCB secondaire repart un ensemble de câbles destinés à alimenter en information la puce de monitoring Siti PS223 située sur le PCB principal et qui gère la protection contre les tensions ou les intensités trop importantes.

Les composants utilisés par Seasonic sont de haute qualité, et généralement surdimensionnés : on trouve en effet par exemple à peu de chose près les mêmes dans la Seasonic X-Power 650 watts, la seule exception notable étant logiquement le condensateur d’entrée !
Vos réactions

Top articles