La Seasonic X-400 Fanless (SS-400FL) en test

Publié le 13/08/2010 par
Envoyer Imprimer
Les résultats
Pour notre test, nous avons repris le protocole mis au point il y a deux ans lors de nos premiers tests.


Du fait du caractère inversé de l’alimentation, de base cette dernière était avantagée par rapport aux alimentations classiques puisque la grille était au contact de l’air ambiant. Afin d’annuler cet avantage non représentatif d’une utilisation normale, nous avons fabriqué une coque amovible de manière à fermer le système, exception faite du passage nécessaire au câble et bien entendu du ventilateur de 120mm Noctua NF-S12 ici alimenté en 7v.

La charge a été adaptée afin d’être plus précise, ce sont ainsi les charges suivantes qui ont été à la base des mesures :


Rentrons maintenant dans le vif du sujet :


Comme prévu, le rendement de l’alimentation est très bon puisqu’il est déjà à 88,5% à 16% de charge pour ne plus descendre ensuite en dessous de 90%, avec un pic à 91,8% au 2/3 de la puissance. En fait, si on exclu les pertes lié aux câbles, le rendement de l’alimentation atteint même 92,9% à cette charge !

Nous ne disposons pas d’appareil nous permettant de mesurer le facteur de puissance, qui est le rapport entre la puissance active consommée (en watts) et la puissance active appelée sur le réseau (en voltampères). Notre wattmetre donne toutefois le Cos Phi, soit le décalage entre le courant et la tension. Contrairement au véritable facteur de puissance il ne prend pas en compte la distorsion du courant si le courant consommé n’est pas sinusoïdal, mais il permet déjà de confirmer le bon fonctionnement de PFC intégré à la SS-400FL dans ce domaine.
Vos réactions

Top articles