La Seasonic X-400 Fanless (SS-400FL) en test

Publié le 13/08/2010 par
Envoyer Imprimer
Les résultats, suite

Les tensions sont mesurées à la fois sur une ligne chargée, soit à l'arrivée sur le PCB de la carte mère ou du composant qui doit être alimenté et avec les pertes lors de la traversée du fil électrique en lui-même, et sur une ligne non chargée afin d’avoir la tension telle qu’elle est fournie au départ de l’alimentation. Alors que la norme ATX prévoit une marge de 5%, la Seasonic X-Power 400 watts fait beaucoup moins avec au pire 2% d’écart par rapport aux tensions réglementaires, et ce même quand on va au delà des spécifications de l’alimentation.

La tension délivrée par une alimentation est censée être continue, en pratique ce n’est pas le cas et on peut observer des variations. Là encore la norme ATX prévoit ces variations, qui doivent être de 120 mV maximum sur le +12V et de 50mV sur le +5V et le +3.3V. Afin de mesurer ce bruit électrique, nous avons utilisé un oscilloscope USB en suivant les recommandations ATX pour les mesures, à savoir l’intégration de deux condensateurs de 10µF et 0.1µF.


Maintenez la souris sur le graphique pour afficher le signal avec un échantillonage plus lent.

A pleine charge, nous avons mesuré un bruit 20mV sur le +5V (en bleu). Sur le +12V (en rouge), on note une ondulation résiduelle d’une fréquence de 100 Hz environ, et d’une amplitude de 30 mV environ. A une fréquence plus rapide, le bruit mesuré est également de 30 mV environ, ces deux valeurs combinées font que le bruit total est de 50 à 60 mV, ce qui reste donc dans la norme.

Nous n’avons bien entendu pas de valeur à vous proposer en ce qui concerne le bruit de l’alimentation, cette dernière étant parfaitement silencieuse. Côté chauffe, malgré son fonctionnement fanless elle reste étonnamment tiède du fait de son très bon rendement : à pleine charge, elle n’a qu’une quarantaine de watts à dissiper. Nous avons même poussé le vice jusqu’à la charger à 118% pendant 4 heures non stop. Résultat, la température de la grille supérieure était à 45°C, contre 60°C au pire pour les radiateurs internes ! De très bons résultats, d’autant plus que notre banc de test simule un boitier avec l’alimentation en haut et que la X-Series Fanless sera plus à son aise en bas d’un boitier, la chaleur pouvant alors se dissiper dans un volume plus important ... sans oublier que le bois n'est pas le meilleur ami de la dissipation thermique !
Vos réactions

Top articles